Calculer le prix d’une aquarelle

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°ALLENBACH CHRISTIANE EXPULSION PARADIS AQUARELLE SELON MICHEL ANGELO

L’artiste-professionnel a besoin de savoir calculer ses prix de la manière la plus juste, l’artiste-amateur a besoin d’indiquer aux organismes qui exposent son travail le prix y afférent, ceci pour l’assurance. Je vais donc ici parler de mon expérience en la matière…

CHRISTIANE ALLENBACH d_OR 40 x 50 cm

Prendre en compte impérativement :

  • le matériel nécessaire
    • penser à TOUT, il n’y a pas que le papier et les tubes mais aussi les pinçeaux, les contenants, les produits spécifiques, les choses basiques (essuie-tout, chiffons, scotch, crayons, cutter et tout ça). Il faut y inclure l’amortissement de l’ordinateur qui servira à montrer son travail en ligne, de l’imprimante pour faire ses flyers en cas d’expo, tout comme le coût du transport pour les allers/retours d’expo, ou les allers/retours chez l’encadreur ou le fournisseur. La plupart des artistes crânent en affirmant vendre, mais leurs prix ne tiennent absolument pas compte de ces dépenses pourtant bien réelles, et surtout, incontournables. Je calcule par contre séparément le temps pour mon prix de revient. Ici je parle de dépenses « palpables » (matériel) et vérifiables (justificatifs de location de voiture, tickets-train ou tram etc…). Penser aussi à la valeur de l’encadrement, parfois non négligeable.
  • Inclure d’éventuelles commissions-de-vente si vous êtes pro.
  • La valeur artistique du travail.
    • Je déconseille les cotations car elles ne sont pas fiables. Il suffit en effet, d’avoir pour les enchères un bon ami qui fait grimper les prix, et auquel on aura donné préalablement le montant voulu… pour que l’affaire soit dans le sac. Je suis une habituée des bureaux de notaires et enchères et je sais ce qui se passe derrière les coulisses.
    • Fiable par contre, est l’avis d’un EXPERT et j’y ai occasionnellement eu recours, pour me positionner sur le marché.
    • L’originalité dans l’interprétation d’un sujet est essentielle aussi. Et le savoir-faire est indispensable car la technique est nécessaire pour faire passer une émotion.
  • Facteurs qui font monter les prix de base dits de réserve :
    • La nature du sujet (certains sont rares) & sa taille
    • La formation en Ecole d’Art
    • Le temps d’exposition en Galerie (admission sur dossier donc beaucoup de rejets et durée souvent courte). Pour ma part j’ai à ce jour une cinquantaine de mois d’expo-en-Galerie à mon actif et je ne cours donc plus après.
    • Enfin, fait non-négligeable, la règle de l’offre et de la demande. En temps-de-crise c’est très important, il vaut parfois mieux ne pas chercher à vendre en attendant des jours meilleurs.
  • Prix au point
    • Pour moi, le point n’a jamais été une référence car j’utilisais un logiciel « pro » pour calcul automatique et je combinais avec l’avis d’experts et d’aquarellistes de renom que je remercie ici pour leurs conseils. A titre indicatif, voici mes prix pour 2019, des variations dans les deux sens étant possibles, pour différentes raisons dont les promos. Par contre, il ne faut jamais se prostituer en baissant trop ses prix, ni accepter le marchandage.
    • Les logiciels professionnels utilisent dans leurs calculs un facteur dont on parle peu mais qui est d’une importance primordiale : en clair on calcule > hauteur x largeur x indice-artistique. Cet indice inclut par exemple la notoriété (Picasso vendait très cher le  moindre gribouillis) tout comme les cercles dans lesquels évolue l’Artiste-peintre.
      L’indice peut parfois désservir le solitaire qui pourtant fournit un travail de qualité…

Un débutant calculera cet indice en fonction du prix le plus élevé qu’il aura réussi à vendre pour un format donné (attention, pour que cet indice soit juste, il ne faut pas vendre à la famille ou aux amis mais à un tiers-parfaitement-neutre). Mais… il faut disposer du logiciel concerné.

  • Le Galeriste a à charge de trouver les clients voulus qui sont prêts à payer les tableaux qu’ils montrent, pour cela il « bouffe » au professionnel jusqu’à la moitié de la valeur desdits tableaux. MAIS peu importe le réseau de vente, cela ne joue PAS sur la valeur réelle du tableau, nécessaire aux assurances. Si le galeriste négocie une remise de 10 % (ne jamais aller au-delà) en général le partage se fait moitié/moitié donc l’artiste verra son prix diminué de 05 %. Si le Galeriste est à l’autre bout du monde, compter en plus des frais importants pour le transport et l’assurance-transport sans parler des formalités douanières pour import temporaire.
  • TVA ou non ?
    • En France à l’heure de la rédaction de cet article, le taux de Tva est de 5,5 % mais seulement à partir d’un revenu annuel dépassant 44.500 € (le calcul se fait sur l’année précédente). L’artiste gagant moins peut toutefois opter pour la TVA car cela permet de déduire aussi la TVA chez ses propres fournisseurs. Il faut cependant savoir que la plupart des fournisseurs octroyent aux membres de la Maison-des-Artistes une réduction d’environ 20 %.
  • Le temps de travail est un facteur qu’on oublie souvent et dont les aquarellistes ayant atteint le niveau international parlent beaucoup en ce moment… car même si un sujet est épuré, son exécution peut s’avérer chronophage.
CHRISTIANE ALLENBACH MOINS CHER

certains ont besoin d’humour pour comprendre

En clair, il appartient à l’Artiste-pro lui-même de trouver un compromis-équilibré entre vendre-beaucoup ou vendre-cher.

CHRISTIANE ALLENBACH CHATEAU FROESCHWILLER 40 x 50 cm

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Exposer ses aquarelles…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

CHRISTIANE ALLEN BACH CHEVAL STEPJe ne parlerai pas ici des endroits d’exposition comme par exemple les salons-internationaux, galeries, concours, centres culturels ou organismes publics, commerces, associations, vitrines-éphémères, ou en plein-air… MAIS des conditions d’exposition.

Cet article peut informer le débutant tout comme l’organisateur-évenementiel car exposer une aquarelle nécessite un peu plus de précautions qu’exposer une sculpture ou un tableau peint à l’huile. Ceci bien qu’une aquarelle convenablement encadrée, se garde plusieurs siècles.

Conditions d’expositions optimales :

  • température autour de +20° et, surtout, CONSTANTE, sinon de la buée peut se former sous le verre, obligeant l’Artiste à décadrer au retour d’expo, remettre sous presse, et ré-encadrer. Pour les grands tableaux il faut savoir que ceci se fait par l’encadreur qui « agrafe » l’envers, rendant à l’Artiste lui-même le travail impossible, sauf équipement spécial… cela a donc un coût.
  • Luminosité… Les aquarelles gagnent à être exposées dans un local lumineux mais pas derrière une vitrine de magasin exposée côté plein Sud… car sauf à mettre un vernis ou un encadrement anti-UV, les couleurs vont pâlir au soleil. Or, tant un vernis qu’un verre anti-uv… nuisent à la pleine appréciation visuelle de l’oeuvre, sans compter sur le fait qu’au fil des années, un vernis peut nous réserver des mauvaises surprises. Il faut donc opter pour une lumière naturelle indirecte, en orientant les tableaux vers la lumière mais en évitant de les mettre près d’une fenêtre. Très utile aussi sous éclarage artificiel, le petit spot à disposer au-dessus de chaque oeuvre, prévu pour mettre pleinement en valeur la luminosité de ses couleurs.
  • La protection de l’Oeuvre est importante… et c’est le cadre pour un aquarelliste. L’Artiste met généralement ses oeuvres dans un cadre de voyage ou basique, pour exposer, et c’est amplement suffisant. En effet, mon cadre le plus cher vaut 200 € à lui tout seul et aucun artiste ne peut choisir cette qualité-là pour une centaine d’oeuvres à la fois, or c’est souvent cette quantité-là qu’il faut, si on veut mener plusieurs expositions de front.
  • Il faut à tout prix éviter à une aquarelle encadrée un changement brusque de température. Autrement dit, évitez le passage de la cave à la canicule lors d’une exposition en plein air, et évitez le passage de votre Salon-privé au plein-air en plein hiver. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’évite certaines expositions comme par exemple les Rives de l’Art où un jour je fus ensevelie sous du matériel suite à une tornade, où l’on retrouva aussi des tentes à la cîme des arbres…  Dans le même ordre, j’évite les expos-de-Noël en plein air car souvent dans les petites-maisons, le chauffage est interdit pour raisons de sécurité et… le transfert expose les aquarelles à un vif changement de température. Mes tableaux ayant maintenant de la valeur, je veux leur éviter ce type de traitement.
  • Enfin, il faut sécuriser le transport.

 

CHRISTIANE ALLENBACH | TORNADE

tornade aux Rives de l’Art…

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

EXPOSITIONS… législation

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

Tout Créateur a le droit d’exposer son travail au public (Loi L122-2) par quelque manière que ce soit.

Formalités :

  • à la livraison ou dépose des Oeuvres chez l’exposant, l’Artiste fait signer un « bon de dépôt » (en cas d’envoi, l’AR de la poste est valable). Ce document permet d’être dédommagé en cas d’avarie ou de perte, voire de sinistre chez l’organisateur événementiel.
  • Conclure un contrat avec l’exposant, le cas échéant. Ceci est utile s’il s’agit d’une galerie. Ce document doit mentionner clairement les éléments permettant d’identifier les oeuvres, avec si possible une photo et une référence. Ceci est très important aussi en cas de décès brusque du galeriste… et à mes débuts j’ai ainsi perdu deux oeuvres, sans pouvoir les récupérer. Vu l’actuel contexte sanitaire et économique, il faut se protéger par rapport à ce type d’imprévus. On peut aussi avoir à fournir ce type de document à la Gendarmerie, notamment s’il s’avère qu’on s’est trompé sur l’honnêteté de la personne ou de l’organisme qui veut exposer.
  • Indiquer la valeur des oeuvres, pour l’assurance temporaire, prise en charge par l’organisme qui expose. En effet les oeuvres exposées temporairement ne sont pas systématiquement incluses dans l’assurance globale à l’année des locaux de l’exposant. Si cela est le cas, lui demander les justificatifs voulus.
  • L’organisateur prend en charge le marketing, le chauffage et l’éclairage du local.  Il y a parfois une contrepartie financière mais pas toujours. On peut par exemple exposer gratuitement en mairie ou dans des magasins vides, c’est très à la mode et l’Artiste contribue alors à valoriser un local.
  • Prévoir en amont les éventuels cas de rupture du contrat, en pensant à y inclure toute possibilité qu’elle soit technique, ou simplement d’ordre éthique. Un truc qui arrive souvent, aussi, c’est qu’on « signe » pour que tous les tableaux soient exposés… et qu’en cas de contrôle inopiné, on constate que seul 1 ou 2 le sont vraiment. Ceci est à inclure dans les cas de rupture…

Ce texte concerne l’exposition-PURE sans prévoir la vente. D’ailleurs de plus en plus de Salons, même internationaux, refusent aux artistes la possibilité de vendre, simplement parce que dans ce cas, les organisateurs doivent payer 1 % à la Maison des Artistes et qu’ils ne veulent pas.

CHRISTIANE ALLENBACH MEDITATION 30 x 40 cm

Cet article sera complété au fur et à mesure des changements juridiques dans la branche artistique.

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Loisirs créatifs | Couture pour la planète

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

Les ressources de la Terre n’étant point inépuisables, j’invite les personnes ayant l’habitude de se déplaçer en jet-privé, en yacht ou en hélicoptère… à se contenter d’une voiture blindée… Et le citoyen ordinaire, lui, pour limiter son impact au niveau environnemental, peut faire un certain nombre de choses, notamment :

  • acheter local et de saison, et surtout… en vrac
  • recycler un maximum de choses
  • se déplacer à pied, à vélo ou en utilisant les transports en commun,
  • utiliser de l’eau froide au lieu chaude, et ne chauffer que le strict minimum,
  • ne plus utiliser systématiquement des cotons-démaquillants, couches-bébé-jetables, ou papier toilettes.

Dans cette optique, je vous propose aujourd’hui de coudre de petits carrés moletonnés pour remplaçer le papier-toilettes, les arbres vous remercieront.

CHRISTIANE ALLENBACH PLANETEPour cela, achetez l’équivalent en taille d’un drap pour lit individuel, et débitez-le en carrés de 30 cm par côté. Une fois ourlé, le format sera évidemment plus petit. Durée de ce travail : 20 mn maximum.

CHRISTIANE ALLENBACH OURLET MOLLETON

les premières étapes en images

Bien replier (2 fois) les côtés et les repasser.  Un  repassage minutieux fait économiser surfilage/épinglage et permet de gagner du temps à la couture. Temps de ce travail = une heure maximum.

CHRISTIANE ALLENBACH OURLET MOLLETON_

dernières étapes

Ensuite sur votre machine, mettez en place la griffe d’entraînement supplémentaire et piquez en soignant particulièrement les coins car ces carrés-coton vont vous accompagner toute votre vie, c’est du solide.

Ne pas utiliser la fonction « arrêt » de la machine mais laisser des fils, faire des noeuds et faire disparaître manuellement le fil à l’intérieur des ourlets. Temps de ce travail = deux heures.

Ensuite… il faut un premier lavage pour que le coton moletonné absorbe bien. Repassage inutile. Vous pouvez les déposer dans vos toilettes sur un petit tabouret, en dessous duquel il y aura un panier pour recueillir les carrés ayant déjà servi. Ils fileront au lavage 90°. Au niveau quantité, en prévoir au moins trois par jour et par personne…

Notre planète et surtout nos arbres… valent bien cet effort, non?

CHRISTIANE ALLENBACH_CONTREJOUR FORET GW

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Art et gestion de son image…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

L’Artiste, pour peu qu’il commence à être connu, se trouve confronté à la gestion des images que font de lui… les particuliers, les représentants municipaux, les journalistes voire la presse internationale.

CHRISTIANE ALLENBACH DEMO SALON INTERNATIONAL 2018L’artiste-professionnel qui a travaillé intensément à se construire une image accrocheuse et pertinente (branding) verra donc d’un mauvais oeil tout contenu visuel ne respectant pas certaines règles… Pour l’aspect juridique, il est communément admis qu’une photo GLOBALE prise dans un lieu public est inattaquable mais une photo d’une personne en particulier n’est pas autorisée, même en lieu public. Le net rengorge de textes légaux et je ne les reprendrai point ici. Si ce n’est pour souligner que les photos publiées sans le consentement de la personne qui y est représentée sont plus que nocives car ne reflétant pas forcément l’identité visuelle de l’artiste.

En ligne, j’utilise prioritairement mon LOGO et mon propre contenu multimédias que je contrôle ou que mon conseil contrôle.

Sur le terrain ou face aux paparazzis, dont l’intérêt est d’augmenter l’audience de son journal plutôt que de respecter les règles en vigueur, l’Artiste-peintre est parfois assez désemparé pour ne pas dire désespéré. Mais il n’est pas sans recours juridiques et heureusement.

Il m’est arrivé de voir des images assez dramatiques prises par surprise… Dès lors qu’une image dissuade un client potentiel d’acheter chez un artiste-professionnel, il y a discrimination, sabotage et nuisance avérée. On n’est pas obligé(e) d’accepter cela…

Une erreur courante que l’Artiste-peintre fait parfois lui-même… c’est de publier en ligne une image qui le montre il y a quelques années… donc sous un jour très flatteur. Et le jour où on le rencontre en international, soit on ne le reconnaît pas, soit on est déçu… pour cette raison, il faut donc à la fois contrôler ce qu’on diffuse ET ne pas tricher par rapport à la réalité. Il est clair que tout le monde vieillit, il faut donc apprendre à s’accepter tel que l’on est (il y a toujours pire… qu’on se console)

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


from © ALLENBACH CHRISTIANE