autour des INVENDUS artistiques…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Pour les Artisans et autres micro-entrepreneurs le plan comptable prévoit  des codes spécifiques (par ex. 68173… 391… 681… 601…) mais pour un artiste c’est différent…

ALLENBACH CHRISTIANE VERNISSAGE BISCHWILLER (11)

Je ne me réfère pas ici aux biens mobiliers mais aux Créations qui au bout d’un certain temps à définir par chacun… ne sont pas vendues…

  • Comment définir ce temps ?

En Art en général et en aquarelle en particulier il faut distinguer entre les travaux d’une beauté intemporelle et les travaux comprenant une technique à la mode quelques années donc qui seront moins prisés une fois que quelque-chose d’autre attirera la masse.

Dans les « intemporels » je classe pour ma part un tableau figuratif à tendance réaliste, ou une copie de classique. Celles-là… se vendront tout le temps.

Les aquarelles comprenant des effet spéciaux (tantôt les auréoles, tantôt le sel, tantôt les granulations) sont plus difficiles à écouler car les clients doivent avoir une culture spécifique donc être sensible aux techniques et aux « modes »… Mais l’Artiste se rendra assez rapidement compte du moment idéal pour retirer de la vente ce type de travail…

  • Comment éviter qu’un invendu soit une perte sèche ?

Il y a plusieurs possibilités :

♥ comme moi, séparer dès la création ce qui
est mis en vente et ce qui fera partie de sa
collection privée…

♥ transformer une aquarelle invendue en support
publicitaire (affiche ou panneau)

♥ recadrer un détail intéressant en le convertissant
en petit format (le « petit » partant souvent mieux)

♥ extraire des parties d’une aquarelle pour les
convertir en marque-pages

♥ se servir d’une aquarelle comme papier-cadeau

♥ utiliser l’envers pour ses études & esquisses…

à titre d’exemple ci-dessous un panneau d’affichage comprenant deux faces, l’une garnie d’un fusain qui malgré fixations reste trop fragile pour voyager d’expo-en-expo… et l’autre face garnie d’un travail que j’aime beaucoup mais trop spécifique pour la région où j’habite : le guitariste du célèbre groupe « métal » germanique Space Chaser (avec son autorisation). En prenant une aquarelle pour ses affichages on fait l’économie des frais d’impression… ce n’est pas négligeable non plus.

ALLENBACH CHRISTIANE BISCHWILLER 03 MARS 2018 (4) ALLENBACH CHRISTIANE BISCHWILLER 03 MARS 2018 (3)

  • Comment limiter les invendus ?

♥ cibler ce que l’on peint et parfois préférer ne s’expri-
mer que sous formes d’esquisses, l’émotion y
sera en « entier »

♥ ressentir si durant chaque phase de peinture, on
se sent HEUREUX… et en harmonie avec ce qu’on
est en train de peindre. Si tel est le cas, cet état
d’esprit passera dans la peinture et sera ressenti.
Dont tôt ou tard, l’Oeuvre parlera à quelqu’un…

♥ si on a des sujets sortant de l’ordinaire… les propo-
ser à un public qui les appréciera.
donc en exposition, trier à qui on montrera quoi…

Une chose que je ne ferai JAMAIS… c’est d’offrir à quelqu’un un travail parce qu’il ne se vend pas… je suis très portée sur l’éthique… et je n’offre jamais ce que personnellement je n’aime pas.

 

Et puis… ma collection privée me ravit chaque jour… car chaque aquarelle a son histoire qu’elle soit émotionnelle ou technique, et j’ai grand plaisir à regarder mes tableaux… Le même plaisir que ressentent mes clients… l’autre jour une dame me confiait que mon tableau la fait encore rêver comme au 1er jour où elle l’a eu… Alors pour moi, l’essentiel en Art se situe au-delà de l’aspect matériel et comptable…

ALLENBACH CHRISTIANE MP G 28

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



from © ALLENBACH CHRISTIANE | #ALLENBACHCHRISTIANE (Adagp)