Une rose à l’aquarelle…

 

Niveau | moyen
Papier | Arches vert 300 g. 20X20 cm
Médium | W&N………… 319+707+448+460
Pinceaux | Da Vinci Artissimo N.1+ synthétic forte n° 2 poils longs +
Pinceaux | Raphaël 10 (petit gris)

—————————————————————————————————

Ce step nécessite des bases en dessin mais aussi en technique d’aquarelle (divers pinceaux et effets produits, lavis, cycles de l’eau, faire fuser les couleurs, négatif, effets spéciaux…). Sous mon onglet « technique » j’explique quelques bases à titre d’exemple…

Pour ceux qui peuvent il vaut mieux travailler sur le motif donc en ayant la rose devant soi (mais bien sûr pour un step il faut des photos… je vous en ai fait quelques unes)

Les roses claires étant les plus difficiles nous allons commencer par elles, car après vous saurez toutes les peindre. Il existe 1001 manières de peindre, j’en ai testé quelques unes mais ma tendance étant de combiner un minimum de réalisme avec une touche de modernité j’ai fini par trouver un style qui m’est propre… et que je vous invite à découvrir.

A la règle métallique, faire une marge et la scotcher au simple scotch de bureau (invisible). Cela fait des bords nets et aide par suite à encadrer.

Pour les petits formats inutile d’encoller suivant la méthode apprise chez Baxrainer, après séchage il est très facile de mettre sous presse.

Sur une assiette préparer les couleurs de départ très diluées (n° supra). Si vous n’avez pas les pinceaux que je mentionne un pinceau à lavis fera très bien l’affaire pour la rose, je pars du principe qu’on adapte sa manière de peindre aux outils dont on dispose,  et pas l’inverse, c’est plus économique. Pareil pour les couleurs, on peut faire un tableau entier juste avec les trois primaires… Lorsqu’on se veut créatif il faut parfois faire preuve d’ingéniosité pour compenser un outil manquant… et souvent on découvre seul(e) d’étonnantes manières de procéder. Ne suivez pas les sentiers battus… innovez !

Poser les bases en laissant des blancs pour une lecture plus claire. Variez les nuances et foncez un peu vers le bas.

Ici, pinceau à trois sous… mais qui rend d’infinis services…

Attendre le séchage et refaire un mélange un brin moins liquide.

En utilisant le jaune qui reste sur l’assiette, poser les bases de la verdure autour de la rose en évitant les détails. Ensuite avec le côté du pinceau synthétic (en photo) styliser la rose en marquant les lignes nettes, puis faire fuser en dégradant suffisamment pour garder claires les parties devant le rester.

Préciser quelques feuilles en mixant un vert plus foncé que le précédent et plus clair que celui servant à finaliser.

Au bon moment suivant les effets voulus, rajouter les touches foncées, ainsi que quelques effets selon l’inspiration du moment, par exemple nervures humide-sur-humides, projections, quelques feuilles en négatif…

Se rappeler que les tiges des roses sont plutôt raides donc je les fais avec le même pinceau que tout à l’heure, Da Vincy synthétic forte n° 2.

Attendre le séchage, faire éventuellement quelques retouches, signées et c’est terminé…

D’autres step suivront, l’été je manque de temps en raison de mon énorme potager… revenez voir régulièrement. Merci.

Remarque : en 2017 je la peindrais très différemment mais ce tutoriel est excellent pour débuter.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR


 

 

Randocroking -8- Matériel outdoor

 

Cet article, fait en début de carrière, sera prochainement ré-actualisé. Merci de patienter.

 

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…