Galeries d’Art…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

Les Galeries d’Art battaient déjà de l’aile ces dernières années, et quelques solutions alternatives ont vu le jour mais sans non plus être une panacée…

CHRISTIANE ALLENBACH GALERIE TOUS LES ARTSCelles de ma région ont quasiment toutes fermé, et il en est de même dans d’autres régions de France. Les médias reprennent les noms, je ne les citerai donc pas mais j’ai été touchée qu’une chaîne de galeries connue,  et spécialisée par la vente « formats uniques » soit également impactée. Les galeries réelles ne pourront jamais être remplaçées par des expositions « virtuelles » tout simplement parce que le grand public veut voir et toucher mais aussi rencontrer d’autres personnes du même milieu.

Dans le contexte sanitaire actuel, les galeries qui faisaient de la résistance, bravant courageusement une conjoncture déjà fragile, ont été contraintes de fermer. Ce n’est PAS logique dans la mesure où les salles de vente, elles, peuvent rester ouvertes. Le Conseil d’Etat, sollicité par un recours, n’a hélas pas voulu procéder au réajustement attendu et c’est dramatique.

Pour ma part j’ai eu la chance d’exposer 50 mois en galerie ce qui est déjà énorme… mais je ne suis pas motivée du tout pour les minis-expositions dans d’autres endroits, tout simplement parce que souvent, on a du mal ensuite à récupérer ses tableaux. A titre d’exemple, un commerce qui avait accepté d’exposer peut soudain mettre la clé sous le paillasson… un autre peut décrocher les tableaux sans prévenir et l’Artiste ne peut pas perdre son temps à faire des tournées-de-contrôle. J’ai même eu des cas extrêmes où j’ai perdu deux tableaux que j’aimais… un galeriste est carrément décédé… et un magasin que je devais « décorer » n’a jamais pu ouvrir suite à soucis juridiques, j’ai eu chaud pour récupérer mes tableaux… Bref je ne recommande pas forçément aux Artistes de « distribuer » leurs tableaux par ci-par-là, pour montrer leur travail. L’ambiance n’est pas la même qu’en Galerie et la clientèle non plus.

Une belle galerie où j’aimais exposer a trouvé maintenant une autre utilisation :

CHRISTIANE ALLENBACH GALERIES ET VITRINES EPHEMERESet une autre que j’ai adoré, est malheureusement située dans un secteur où il est impossible de vendre, les visiteurs étant essentiellement des concurrents ou des amis… ce qui n’est pas non plus le but d’une exposition.

ALLENBACH CHRISTIANE VERNISSAGE BISCHWILLER (18)Le plein-air ne convient pas vraiment à l’aquarelle dans le sens qu’un fort soleil peut provoquer de la buée entre un film et une carte, voire un verre et l’aquarelle encadrée. Et monter une tente, être dehors une journée entière pour ne rien vendre, ou trop peu… ce n’est franchement plus de mon âge… Je vais observer ce qui se passe au déconfinement, avant d’organiser quoique ce soit. Surtout que certaines expositions sont thématiques et ce qu’on y montre ne peut pas être vendu ailleurs.

CHRISTIANE ALLENBACH VIVE LES SABOTS 30 x 40 cm

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Artiste en colère

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

CHRISTIANE ALLENBACH ARTISTE EN COLEREManifester n’est pas toujours la meilleure des solutions mais comment sinon attirer l’attention sur un gros problème ? C’est pour cette raison que je le fais virtuellement, car nous-Artistes-peintres-professionnels, nous sommes nombreux à nous arracher les cheveux face à la situation actuelle. Ce n’était déjà pas facile mais là nous faisons face à un effondrement du PIB de ≅9- % ce qui ne s’était plus revu depuis la dernière guerre. Les journalistes disent que le français dépense moins mais c’est faux si l’on analyse l’augmentation catastrophique des produits frais (fruits, légumes) et secs. Et le taux de chômage est actuellement autour de 11 % ce qui est énorme. Ne parlons même pas de tous ceux qui ne rentrent pas dans les clous pour être indemnisés de quelque manière que ce soit et sont obligés de déposer leur clé sous le paillasson. Pendant que certains s’enrichissent à travers ces événements dramatiques, d’autres coulent…

C’est le cas d’énormément d’Artistes-Peintres-professionnels… Pour le grand public je précise qu’un professionnel est un artiste censé vivre du fruit de son travail artistique sans avoir un autre métier à côté, ni disposer d’une retraite ou d’une personne pouvant compenser sur le long terme un gros manque à gagner. On ne peut pas faire grand chose contre l’incompétence-mondiale à gérer l’actuelle situation,  mais on peut arrêter de faire trinquer un secteur déjà fragilisé par une morosité écononomique avérée.

Les grandes expositions internationales sont annulées les unes après les autres, malgré le fait qu’on peut très bien, tout comme le font les supermarchés, proposer à l’entrée du gel et rendre obligatoire le port du masque. Une annulation est désolante et inexplicable surtout que dans les transports en commun (je teste régulièrement) on est serrés comme des sardines et qu’on se retrouve souvent parmi des jeunes gens ne respectant pas les gestes dits « barrière ». Bref, on a le droit de prendre des risques-santé en se déplaçant pour aller travailler mais on n’a pas le droit de prendre le moindre risque pour se changer les idées dans une morosité devenue chronique puisque durant depuis plus d’une année.

Un report (souvent à la saint-glin-glin) ne résoud rien… L’actuelle situation ne permet plus aux Artistes de montrer et encore moins de vendre, leur travail… ne leur permet plus d’organiser des stages… et surtout, court-circuite toute motivation. Car être Artiste ce n’est pas comme travailler devant une machine toute la journée… le savoir-faire ne peut pleinement s’exprimer que si l’on est heureux, et évidemment si on rentre assez de sous pour d’une part payer ses factures et d’autre part se ré-acheter du matériel.

Or beaucoup de clients cherchent à marchander, chose qu’ils ne se permettraient jamais de faire chez un autre professionnel de type dentiste ou plombier… (plus ici) cependant que les fournisseurs, eux, ont augmenté tous leurs prix. Pour ma part je n’ai pas augmenté mes tarifs (justifiés) depuis fin 2018 mais là j’en arrive à refuser de vendre plutôt que de bosser à perte.

Le télétravail en Art ne tient pas vraiment ses promesses. D’abord parce qu’à force de voir des choses gratuites sur Youtube, les gens ne sont plus prêts à ouvrir leur escarcelle pour acheter un DVD à l’Artiste ou s’offrir une revue technique spécialisée. Proposer des télécours exige d’abord un investissement matériel conséquent (trépied, caméra, déflecteurs et j’en passe) et si l’on fait une vidéo privée, rien n’empêche les uns de la passer gratuitement à d’autres…

Dans un même ordre d’idées, se ré-inventer en Art nécessite toujours un gros investissement que justement en temps-de-crise, on n’a pas… comme celui de publier un ou plusieurs livres. Fonctionner en mode pré-commande (avec pré-paiement) est harrassant et non rentable…

Faire son propre marketing en se passant des galeries et autres lieux d’exposition est aussi très souvent, beaucoup de travail pour pas grand’chose. Un agent ou autre tiers, cela a un coût, une plateforme spécialisée aussi… chacun a déjà son propre site à payer… Le fait est qu’une aquarelle se vendra moins online que par exemple une acrylique, un collage ou une sculpture. Dans un secteur agricole et rural, les gens n’ont pas encore le réflexe « internet » il faut qu’ils puissent voir et toucher.

CHRISTIANE ALLENBACH | LES MOTS PEUVENT TUER SKETCHLE MONDE CULTUREL EST ENTIÈREMENT PARALYSÉ et il faut trouver rapidement une solution sinon nul ne s’en remettra plus. Le monde entier est en mode « pause »… il faut que cela cesse. Et vite. Avis aux décideurs !

La survie économique des Artistes est importantes, c’est vrai… mais plus important encore est sa survie-morale… si les pinceaux sont « en berne » et que le moral est en chûte libre… il est totalement impossible de planifier quoique ce soit à moyen ou long terme… quel gâchis… L’Art ne se produit pas comme un objet industriel…

Pour rappel, une Oeuvre originale ne perd pas de sa valeur en temps de crise, bien au contraire. C’est donc un investissement sûr. Mais cela est uniquement valable pour les Artistes de très haut niveau. Les autres, même de niveau-international, souffrent… et le disent (à juste titre). Notre précarité est devenue chronique et c’est absolument insupportable.

Pour ma part je me suis énormément investie dans le bénévolat, j’ai aussi produit des pas à pas gratuits que d’autres sites ont vendus (sic) et partie de mon contenu-multimédias a été volé aux Usa où l’on mettait des posters en vente avec le fruit de mon travail. Alors je dis « stop ». Un Artiste-Peintre, ce n’est pas un pigeon-plumable-à souhait.

En attendant une fin (lointaine… soyons réalistes) de cette grosse catastrophe… je m’occupe en priorité de ma santé… de ma survie…  En matière de peinture, je continue, mais je fais surtout des recherches personnelles. Je ne peins plus en vue d’hypothétiques-ventes… et je n’investis pas non plus dans de grosses expositions… ce sera toujours quelque-chose de dépensé en moins. Il faut avant tout que le bilan annuel ne devienne pas trop négatif…

 

 CHRISTIANE ALLENBACH POTERIE 40 x 50 cm Arches  CHRISTIANE ALLENBACH EN INDE 40 x 50 cm

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Impressions d’un confinement parmi tant d’autres…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


 

J’ai parlé de l’aspect professionnel du confinement ici, et je vous ai aussi montré comment vous coudre un bon masque.  Cette rubrique est destinée à partager avec mon public mes impressions personnelles. Je ne tiens pas un journal au jour le jour car les confinés ont chacun leurs soucis et ne veulent pas forcément se plonger dans les merdes des autres. Je veux surtout vous montrer ici qu’avec une saine résilience, il est possible de continuer à orienter son regard vers la Beauté de la Vie.

CHRISTIANE ALLENBACH CURIEUX 24 x 30 cm>>> Le 07 mars, j’ai eu une prémo-nition,  quant à ce qui allait arriver… voyez plutôt cette peinture qui en dit long…

Le 17 mars 2020, la nouvelle du confinement est tombée. Et comme un peu partout… dans les rues un désert s’est installé. Ci-dessous photo du 21 mars dans ma ville, rien n’a changé depuis, ou si peu… CHRISTIANE ALLENBACH RUES DESERTES CONFINEMENTUne chose m’a paru extrêmement importante : continuer à rythmer sa journée et à se lever tôt même si nos vies sont mises entre parenthèses et qu’on végète. Puis petit à petit je me suis rendue compte que nos regards pouvaient faire la différence.

CHRISTIANE ALLENBACH VISITEUR 28 MARS 2020Les animaux sauvages viennent parfois à domicile, c’est bien pratique… et permet d’oublier le manque de clients, l’impossibilité de se faire livrer du matériel professionnel ou d’aller en chercher, et la nouvelle organisation du ravitaillement (1 passage hebdo chez le boulanger et 1 passage hebdo au supermarché… à pied ce n’est pas évident du tout et sans frigo allumé encore moins). Avoir au quotidien besoin d’une impression numérique ou d’une photocopie relève du parcours du combattant. Seules les postes de Haguenau et de Wissembourg sont dotées d’installations automatiques permettant les envois ce qui sans véhicule est trop risqué… Alors forcément, on prend de la distance par rapport à la civilisation. Ci-dessous, chemin agricole autorisé, avec vieux poirier centenaire.

CHRISTIANE ALLENBACH POIRIER CENTENAIRERegarder chaque jour le monde avec des yeux neufs est une excellente manière d’intensifier son quotidien. Et parfois, on sourit en observant des choses insolites…

CHRISTIANE ALLENBACH COVID IMPRESSIONS QUOTIDIENNES1. Le nettoie-bottes « de fortune » au terrain canin,
2. la semelle taille enfant oubliée en pleins champs…
3. le chevreuil qui profite des hautes herbes hors forêt…
4. un ange que quelqu’un a déposé derrière un banc public…

Quelques aquarelles spécial télétravail (dispo en mode drive) :
CHRISTIANE ALLENBACH 30 x 40 cm COROFLEURS WN CHRISTIANE ALLENBACH 30 x 40 cm fleurs et vaisselle WN CHRISTIANE ALLENBACH FLEURS ET BOURGEONS 30 x 40 cm WN CHRISTIANE ALLENBACH 30 x 40 cm CAFE VASE

CHRISTIANE ALLENBACH BREBIS PRINTEMPS 202014 avril… du coup les agneaux ont survécu à Pâques… un point positif. Nos cigognes couvent. On s’accroche aux choses « normales » au vu de ces  circonstances anormales qui eûssent pu être évitées…

ALSACE | REICHSHOFFEN | AQUARELLE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | CIGOGNESCHRISTIANE ALLENBACH REGARDSEncore du -04° la nuit… mais au petit matin Râ finit toujours par arriver. La vie s’organise autrement dans mon secteurs, les gens vivent comme des rats. Pour discuter, on hurle d’une fenêtre à l’autre et ça marche mais bonjour-la-confidentialité. Parfois en promenade autorisée, je fais de belles rencontres, mais c’est usant de toujours tourner en rond… ceux qui ont une voiture vont souvent faire leur « rond » ailleurs… de même que les emplettes d’ailleurs. A pied je me retrouve privée du matériel nécessaire au jardin donc il faudra prévoir une année de famine car pas de semis = pas de récolte. Impossible de trouver à proximité les pommes de terre primeurs nécessaires. La levure aussi est devenue introuvable alors qu’on nous annonçait un approvisionnement normal. On ne cuisine plus ce qu’on voudrait bien mais ce qu’il y a

CHRISTIANE ALLENBACH CHEVAUX CHEVREUILS SOLEILCHRISTIANE ALLENBACH PRINTEMPS 2020Mes « copines », ne me voyant plus faire le tour du plan d’eau… se donnent la peine d’arriver jusqu’à la barrière en me voyant, j’apprécie cet effort. Le « plus » c’est qu’elle ne sont plus obligées d’avaler le pain qu’on leur donnait sans savoir qu’il les tue à petit feu… Elles sont donc pour l’heure en excellente santé. Au moins la Nature et ses habitants en profitent pour se régénérer.

Côté humains c’est le foutoir total…
Je travaille mais sans avoir de clients, même en mode « drive »… chacun ne veut que survivre.

CHRISTIANE ALLENBACH MES COPINES EN COVIDCHRISTIANE ALLENBACH SKETCHES COVIDCi-dessous, un modèle-vivant arrivé volontairement à domicile :

CHRISTIANE ALLENBACH CARTES CIGOGNES 2020CHRISTIANE ALLENBACH ORCHIS TETE BRULEE Neotinea ustulataOn commence à capter maintenant que… rien ne sera plus comme avant. J’observe ce qui se passe… j’en vois des vertes et des pas-mûres sur tous les plans… j’en suis ahurie…

Mes kinésithérapeutes me  manquent, la carcasse s’en ressent… du coup je fais ça oneline… faut-il l’appeler de la télékinésie ? smile…

Les transports reprennent tout doucement… on a pu me livrer de la matière première pour bosser après un mois d’attente… Les gens se préparent aussi  à reprendre le TAF… c’est bien, car paralyser le pays faute d’avoir su anticiper et s’organiser c’est grave. Pour ma part je reste « à proximité »  et renonce pour l’heure à travailler avec les modèles vivants humains.

Dans toutes les villes y compris la nôtre, il y a des appels pour du bénévolat en matière de couture de masques. Ma participation a consisté à expliquer comment faire. Chaque mère de famille digne de ce nom devant à mes yeux savoir coudre, il serait bon que les responsabilités soient prises à ce niveau. Dans toute la France, les couturières annonçent leur ras le bol de devoir travailler gratuitement et je les comprends : ayant « avant » mis 900 articles techniques gratuitement sur mon site, je ne peux que constater que le bénévolat n’aide pas à joindre les deux bouts. Chaque boulot mérite rétribution. On a même vendu en 2017 un pas à pas que je proposais gratuitement sur mon site. Alors moi c’est nièt. Mon travail a de la valeur et j’ai besoin moi aussi de payer mes factures.

lDéconfinement 11 mai 2020… mais avec encore beaucoup d’interdictions… ce qui est prudent vu le contexte. Je me réjouis mais pas trop… si la masse des gens devient imprudente, on va retourner à la case départ. J’ai quand même célébré le déconfinement à ma manière… dans la verdure et à proximité :

CHRISTIANE ALLENBACH DECONFINEMENT MAI 2020

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


from © ALLENBACH CHRISTIANE

CERTIFICAT D’AUTHENTICITE

Article mis à jour le 13 janvier 2021

Après avoir versé, il y a quelques mois,  mon propre document informatique dans le dossier d’un rédacteur juridique d’une revue artistique qui a pignon sur rue… je souhaite à mon tour m’exprimer sur ce sujet.

Pourquoi ?
parce que j’utilise de tels certificats depuis 2012 et que je les mets à jour en fonction non seulement des nécessités juridiques, mais aussi de la particularité géographique de la région où je vis et travaille à savoir l’ALSACE. Comme on peut le voir sur youtube, au fil des siècles ma région a été envahie par différentes cultures ce qui nous apportent même maintenant une certaine ouverture vers d’autres pays. Pour ma part, j’ai déjà vendu dans tous les coins du monde avant l’actuelle morosité économique… et aussi avant le Covid19.

Mon certificat d’authenticité est donc BILINGUE.
Mais de plus il tient également compte de la juridiction en vigueur outre-Rhin, à savoir que (source Handelsblatt) le certificat d’authenticité n’est pas obligatoire, et que s’il est établi, il doit comporter les mêmes renseignements qu’une expertise photographique. Les experts d’Art, en Allemagne, considèrent qu’un vendeur sérieux se contente d’une FACTURE. Par contre dans le cadre de ventes aux enchères, il est établi un certificat attestant la valeur marchande du tableau, chose que dans ma carrière j’ai eu à faire une fois pour l’assureur d’un client. Comme quoi, l’Artiste peut s’attendre à devoir faire face à tous types de demandes et c’est tant mieux pour lui s’il démontre sa flexibilité ou mieux son organisation en amont. Dans le cadre de cette organisation, j’ai pour ma part toujours associé la facturation par voie informatique à l’édition d’un certificat d’authenticité.

Mon certificat d’authenticité comporte dans l’ordre  :

  • nom & adresse privée de l’artiste (j’ai une micro-entreprise pas un magasin)
  • Siret et n° d’adhésion à la maison des Artistes
  • lien du site (avec informations légales)
  • lien vers ma page Facebook
  • titre du document (certificat d’authenticité)
  • photo de l’oeuvre vendue
  • cadre comportant le titre de l’aquarelle et ses mesures
  • conseil technique pour préserver la beauté de l’oeuvre
    (facultatif mais je préfère conseiller juste)
  • mentions diverses souhaitées par le destinataire
  • date / signature

À noter que certains Salons internationaux fournissent leurs propres certificats que l’Artiste devra remplir et renvoyer en même temps que le dossier d’inscription. Par contre, le remplacement de ces documents par une version personnalisée est acceptée sans problème.

La nouveauté que je lance pour mes prochaines portes ouvertes (fin octobre/début novembre, voir presse locale & facebook) aura été de transvaser de word vers excel mon certificat d’authenticité. Côté présentation cela a nécessité du travail mais cela offre l’avantage de pouvoir copier le nom du titre via une formule car la facture et ce document figurent dans le même fichier excel dont screen partiel ci-dessous :

Pour moi, les informations techniques & juridiques  sont plus IMPORTANTES que la nature du papier et pour des raisons pratiques, c’est généralement le client qui s’imprime le document que je lui envoie, lequel ensuite n’est valable qu’avec ma signature artistique. Le transfert de propriété chez moi (voir infos légales) se fait uniquement après paiement intégral du montant de l’Oeuvre, et la FACTURE comporte généralement le mode de paiement avec mention « payée » si tel est le cas.

Ma manière de faire est cautionnée par les professionnels tels que Galeries + Notaires (pour ventes aux enchères), et la clientèle internationale n’y trouve rien à redire. Je précise quand même que pour la douane la facture est plus importante que le certificat de garantie et qu’en cas de cadeau son montant devra être de zéro mais elle doit être établie sous peine de risquer une confisquation pure et simple.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



from © ALLENBACH CHRISTIANE | #ALLENBACHCHRISTIANE (Adagp)