Pourquoi une vidéo de démonstration ne remplaçera JAMAIS un stage ou un cours…

Ayant eu l’opportunité de faire des démonstrations tant en local qu’en international, tout comme d’enseigner en mode « stage » et  online… il y a un « refrain » que j’entends souvent… c’est qu’une vidéo ne saurait remplaçer un cours ou stage. Et j’adhère totalement vu ma propre expérience.

Il faut savoir que la plupart des personnes mettent une vidéo sur youtube en espérant récolter des espèces sonnantes-et-trébuchantes contre leur travail, mais ce n’est pas si évident car il faut mille abonnés sur Youtube ET plus de quatre mille visionnage pour commençer à toucher… quelques centimes. Bref, l’investissement en temps ne vaut pas le peu que l’on puisse récolter en tant qu’artiste. Ensuite vient le problème du tournage. Idéalement, surtout si l’on parle en peignant, il faut un tiers qui filme, et qui s’occupe du montage visuel et sonore. Sinon l’artiste mettra des heures à obtenir une bonne vidéo…  Cela implique aussi qu’on dispose au minimum d’une caméra convenable et d’un pied ce qui représente un certain investissement, qu’on ne va pas forçément récupérer par la monétisation, à moins d’être un guru-connu ou une star…

Ces vidéos sont donc visuellement et auditivement attrayantes, MAIS à moins d’être filmées en temps réel et assorties d’explications complètes ce qui est laborieux à produire, les vidéos ne sont pas vraiment exploitables, du moins pour ceux qui n’ont pas de sérieuses bases. Et même… celui qui les visionne pour apprendre devra sans cesse « stopper » le déroulement pour prendre des notes… donc y passer un temps équivalent à celui d’un vrai stage sans cependant en avoir la qualité.

En effet, même si visuellement il peut être important de voir comment mélanger les couleurs ou une gestuelle particulière, dans aucune vidéo on n’explique à fond le cycle de l’eau,  le type de papier utilisé, les astuces-secrètes (que beaucoup veulent garder pour eux, ne nous faisons pas d’illusions) ou même les pigments contenus dans les tubes.

Pour ce qui est du mélange des couleurs, il faut en visionnant une vidéo, savoir repérer si l’artiste utilise des tubes contenant du blanc voire intègre du blanc à ses mélanges. Pour faire une peau-humaine, ça peut conduire à la catastrophe… Il faut donc que l’internaute qui souhaite choisir un enseignant, que ce soit en cours-en-ligne ou en « direct » le fasse en connaissance de cause. Pour ma part, l’adjonction de blanc change tellement les mélanges que la transparence est foutue. On peut compenser en ajoutant plus d’eau à ses mélanges mais la technique est très différente de celle sans blanc, et les glaçis n’ont pas le même éclat. Voilà… c’est l’un des trucs qu’on ne « dit » pas clairement en vidéo… Ensuite il y a l’appui sur le pinceau, le fait qu’il soit mouillé ou non, sa rotation en faisant un traçé, ou le fait qu’on ait préalablement fait monter les couleurs dans le pinçeau pour les ressortir au fur-et-à-mesure du tracé. Si on veut une vidéo agréable qui tienne les gens en haleine, on ne pourra pas montrer ni dire tout cela… d’où l’intérêt des vrais cours et des vrais stages.

Je ne nie pas l’utilité des vidéos mais que ce soit juste pour donner une idée ou guider les gens vers les bonnes personnes… car même en regardant dix fois de suite une vidéo, on ne pourra pas refaire ce qui est montré, d’autres artistes me l’ont aussi confirmé.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

AC BLANC LONG







Aquarelle… mise sous PRESSE

site sous copyright | CONFORME RGPD !

Pour avoir un travail plat, il y a plusieurs options possibles…

  • méthode Baxrainer,
  • agrafage sur planche
  • scotcher (c’est la moins bonne si on travaille à grande eau)
  • mouiller l’envers et utiliser la feuille telle quelle, puis aplatir.

Malgré ces précautions, il est possible qu’en cours de travail ou après l’avoir terminé, on constate que le papier gondole… il faut alors le mettre sous presse. Les presses-professionnelles (à chaud) étant horriblement onéreuses, il faut faire du bricolage à la Mc-Gyver pour arriver à un résultat impeccable, sachant que pour les très grands formats il n’y a qu’une solution c’est de baigner la feuille et de la tendre encore humide sur un cadre en bois, un peu comme on ferait avec une toile. Je parle ici de formats-géants, celui-ci a bien 2 mètres de haut.

CHRISTIANE ALLENBACH | CADRE FORMAT GEANT AVEC TOILE TENDUEPour le format raisin et inférieur, on a le choix entre :

  • humidifier légèrement l’envers et passer un coup de fer-à-repasser après avoir mis le papier entre deux serviettes-éponge,
  • sur une table de travail parfaitement plane, mettre une serviette-éponge et poser la feuille côté peint vers le bas. Il est mieux que cette feuille ait une marge que l’on découpera par la suite pour remettre le papier au format-voulu. Pourquoi? parce que souvent, ce n’est que le bord qui gondole, on pourra donc le couper.
    Mouiller légèrement l’envers du papier à l’éponge et attendre une dizaine de minute pour que le papier se dilate un peu. Puis poser dessus un tissus en coton (ou métis) du genre de ceux avec lesquelles on essuie la vaisselle après lessive manuelle. Ensuite poser une couche de mousse de type tapis de gymnastique, puis une épaisse planche. L’étape suivante consiste à mettre un POIDS que l’on doit répartir uniformément sur toute la surface de la planche. Laisser tel quel un ou deux jours. Si le résultat obtenu est bon, on peut couper le papier au format du cadre ou le mettre sous passe-partout. Si tel n’est pas le cas, re-mouiller, en mieux… et recommencer.

ALLENBACH CHRISTIANE AQUARELLE DECOUPE MARQUEPAGE

N’ont pas besoin d’être aplatis… les marque-pages. Mais à partir du format « cartes postales », il faut aplatir systématiquement. Car une bonne présentation met le travail en valeur. Au cas où l’on choisit de poser un fixatif, il faut aplatir d’abord et pas après. Ils sont tous bons, en voici trois, mais rien ne vous empêche d’opter pour une autre marque. Action en a parfois du très bon mais le problème c’est que leur offre est saisonnière donc il vaut mieux s’orienter vers un fournisseur classique. Pour ma part, je préfère mettre le prix et avoir un produit haut de gamme, et je ne l’utilise que pour mes cartes, jamais pour une aquarelle.

 ALLENBACH CHRISTIANE FIXATIF MULTITECHNIQUES SENNELIER  CHRISTIANE ALLENBACH | FIXATIFS

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

AC BLANC LONG







transport aquarelle en France ou à l’étranger

site sous copyright | CONFORME RGPD !

On me demande souvent comment faire pour envoyer une aquarelle en France, ou à l’étranger… voici donc un petit récapitulatif.

envoi décadré

♥ petit format de type carte postale = sous papier bulle & enveloppe

CHRISTIANE ALLENBACH EMBALLAGE ENVOI CARTES♥ format 30/40 ou 40/50 cm

⇒ sous plastique et enroulé puis mis sous rouleau. On peut en récupérer à la poste (gratuitement) sinon passer dans un magasin de bricolage, acheter une gouttière en plastique (peu onéreuse) et la scier à la taille voulue.

CHRISTIANE ALLENBACH | ROULEAUX TRANSPORT EN CARTON TRES EPAISà plat en « lettre ». Pour cela, il faut deux cartons épais ou planches de même taille ou légèrement supérieure à l’aquarelle. Entre les deux, poser l’aquarelle sous plastique, bien fermer le pourtour et mettre sous enveloppe ou papier-kraft. Attention, la poste demande de renforçer avec du scotch car les machines-trieuses déchireraient un papier trop fragile. Le supermarché Match propose de l’adhésif transparent LARGE extrêmement solide alors que celui des autres magasins (dont Brico) est plus mince. Renforçer les coins.

envoi sous cadre

  • Quand on peut, il vaut mieux livrer soi-même en voiture propre ou de location. Dans certains cas c’est aussi rentable que de recourir à un transporteur et on est sûr du résultat.
  • passer par une Société spécialisée dans le transport de l’Art. Elle emballera elle-même et s’occupera le cas échéant des formalités douanières, s’il faut livrer à l’étranger. Mais cela a un coût, surtout qu’une assurance spécifique est incluse dans le prix. J’ai une expérience disons mitigée avec DHL et Chronopost et si votre livraison concerne l’Angleterre il faut trouver une autre solution que la voie postale…Quelques autres pistes = TNT, FeDex, Art-Trans, Gondrand ou plateformes similaires (dans google, taper transport-international et logistique), elles germent « fort » et proportionnellement au développement des ventes sur réseaux sociaux, le contexte sanitaire du moment y est aussi pour quelque-chose. Le « plus » c’est qu’on peut tout gérer en ligne. Sinon dans les grandes villes il y a des « boxes » où l’on peut déposer ses colis mais il faut payer online avec sa carte bancaire, moi je n’ai jamais aimé cela…
  • Une bonne idée c’est d’utiliser un comparateur tarifaire, comme par exemple Upela. Mais j’avoue, pour avoir jadis bossé dans un service transport en entreprise, qu’il est parfois plus rentable de payer un petit peu plus cher en optant pour un transporteur LOCAL que l’on connaît bien et qui dispose de camions capitonnés. Pourquoi? comme il tient à sa réputation, il fera attention à votre colis comme si c’était le sien.
  • Il est important de négocier l’enlèvement à domicile, et une livraison à la porte d’entrée (et pas un dépôt en bas dans la cour). Si vous gérez vous-même la douane, il faut le faire en ligne et remettre aussi au voiturier trois exemplaires de la facture de votre travail.
  • Si vous faites vous-mêmes l’emballage, prévoir du papier-soie, du papier-kraft, du nylon (pour éviter toute humidité), du papier-bulle, et une caisse en bois de la dimension de votre travail avec des cales en polystyrène. C’est mieux que les coques de transport en plastique que l’on trouve en magasin-spécialisé et qui conviennent uniquement aux petits déplaçements. Ces caisses sont faciles à faire soi-même sur mesure mais les moins-bricoleurs pourront s’adresser à Sofrapack.
  • ATTENTION si votre caisse ou paquet doit prendre l’avion car les colis y seront forçément malmenés. Mais très curieusement, ce n’est pas toujours le verre qui se brise, parfois c’est seulement le cadre (si-si cela m’est arrivé…). Demandez toujours au destinataire de déballer en présence du transporteur ou de faire des réserves demandant le déballage contradictoire à domicile dans les 72 h., ceci vous permettra de faire sous 3 jours une recommandée avec AR au transporteur,  en cas de pépin.

CHRISTIANE ALLENBACH | ROULEAUX PAPIER EPAIS ET DOUXALSACE | REICHSHOFFEN | PHOTO | MATERIEL | PEINTUREMAMANLOTUS-AC |  PAPIER BULLE EN ROULEAU DE 1M20 SUR 5 M

  • Les droits de douane changent d’un pays à l’autre, donc il vaut mieux que le transporteur s’en occupe car lui, il est rodé.Si vous envoyez un travail à titre personnel, il faudra quand même remplir un formulaire douanier en indiquant « cadeau » et en précisant sa valeur.

info douane ici.

  • Les petits artistes sont dispensés de TVA mais pas ceux qui font un gros chiffre d’affaires (près de 50.000 €/an).

info maison des Artistes ici.

Cet article sera actualisé en cas de grand changement au niveau des lois afférent au transport.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

AC BLANC LONG

Drawing gum application

© site sous copyright | CONFORME RGPD !

°

Vous trouverez ma marque préférée et la manière de l’enlever de son support ici… voici maintenant comment l’appliquer SANS avoir à recourir aux flacons pourvu d’une aiguille qui la plupart du temps ne donnent pas le résultat escompté.

CHRISTIANE ALLENBACH DRAWING GUM PREPAMunissez-vous d’un capuchon ou couvercle retournée, et versez-y du drawing-gum. Rajouter quelques gouttes d’eau dans le flacon chaque fois que vous l’ouvrez, sans ensuite secouer… cela vous permettra de garder le flacon deux années au moins sans en altérer le contenu.

Ensuite, prenez une aiguille à tricoter pour chaussettes (elle peut aussi servir de pige lors du dessin) voir ici. Trempez le bout dans le liquide et appliquez en commençant par le côté le plus épais pour terminer par un affinement. Il faut s’entraîner un peu mais le trait devient plus spontané et plus fin qu’avec ledit flacon-à-aiguille (laquelle au demeurant se bouche souvent). On peut aussi tenir son aiguille différement (comme un crayon ou en overgrip) selon le traçé souhaité. Dès que celui-ci s’épaissit, nettoyer la pointe de l’aiguille à tricoter au papier-toilettes ou à l’essuie-tout. Pour un résultat NATUREL, ne pas traçer chaque trait (dans mon exemple des cheveux) au drawing-gum, mais combiner avec les différentes méthodes de retrait (au pinceau, à la carte-de-crédit etc).

CHRISTIANE ALLENBACH DRAWING GUM APPLIPour faire les projections, tremper généreusement l’aiguille dans le liquide de masquage, faire un mouvement énergique en partant de votre main vers le papier et le stopper net d’un doigt, le produit giclera contre le papier de manière naturelle. En passant, je rajoute que les projections d’eau se font de la même manière, pas la peine de prendre une brosse à dents.

CHRISTIANE ALLENBACH DRAWING GUM PROJsi le produit atterrit quelque-part où vous ne désirez pas qu’il soit… laisser sécher et enlever en « gommant » avec un autre bout déjà sec, cela compte aussi pour la table ou le sol si le capuchon vous échappe (si-si, ça arrive… )

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

AC BLANC LONG

Aquarelle | aménagement atelier privé

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

Après avoir évoqué l’atelier professionnel à mes yeux optimal, je fais maintenant bénéficier de mon expérience ceux qui souhaitent aménager chez eux un atelier-privé.

CHRISTIANE ALLENBACH BEAUX ARTS  DERRIERE COULISSESLa différence par rapport aux Beaux-Arts (supra) ou aux locaux alternatifs, c’est que votre mobilier est de qualité, et qu’il faudra par conséquent songer à le protéger. A titre d’exemple, je viens d’installer mon atelier privé dans une pièce comportant une table en chêne massif et il est clair que je ne veux ni la voir rayée d’un coup de cutter, ni y trouver des brûlures quand je mets sous presse-à-chaud mes petits-formats, et encore moins y voir des auréoles d’eau… Donc… j’ai protégé cette table en deux « couches », la 1ère étant tout simplement du revêtement de sol, très facile à découper soi-même aux ciseaux. C’est au niveau de la 2ème couche de protection que j’ai d’abord eu un souci…

En effet, je pensais qu’une plaque (mince) en métal serait parfaite. Je l’avais trouvée au Bricomarché, rayon protection-murale-chauffage et adoptée car ses dimensions correspondaient parfaitement à mon format de travail le plus grand (donc feuille format raisin). La première que j’avais était parfaite et de bonne qualité. Mais celles en vente actuellement rouillent au bout d’une semaine, au contact de l’eau… hélas. Photo à l’appui…

CHRISTIANE ALLENBACH PROTECTION TABLEUne autre idée serait la plaque-plexi sauf que Brico ne coupe pas, et que c’est trop cher (40 € environ pour le format-raisin).

Donc… il a fallu remettre en 2ème couche, un bout de nappe et transférer les travaux de coupe et de presse à un endroit moins sensible. Cela convient parfaitement pour isoler la table de tout contact avec eau et couleur, mais il est clair que je préfère du rigide sans aimer le verre (trop cassant)… Je complèterai cette rubrique dès que j’aurais trouvé une plaque-métal qui ne rouille pas. Pour avoir moi-même tenté de peindre une plaque en métal avec un anti-rouille, je vous préviens qu’au moindre coup d’éponge, tout part avec…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Calculer le prix d’une aquarelle

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°ALLENBACH CHRISTIANE EXPULSION PARADIS AQUARELLE SELON MICHEL ANGELO

L’artiste-professionnel a besoin de savoir calculer ses prix de la manière la plus juste, l’artiste-amateur a besoin d’indiquer aux organismes qui exposent son travail le prix y afférent, ceci pour l’assurance. Je vais donc ici parler de mon expérience en la matière…

CHRISTIANE ALLENBACH d_OR 40 x 50 cm

Prendre en compte impérativement :

  • le matériel nécessaire
    • penser à TOUT, il n’y a pas que le papier et les tubes mais aussi les pinçeaux, les contenants, les produits spécifiques, les choses basiques (essuie-tout, chiffons, scotch, crayons, cutter et tout ça). Il faut y inclure l’amortissement de l’ordinateur qui servira à montrer son travail en ligne, de l’imprimante pour faire ses flyers en cas d’expo, tout comme le coût du transport pour les allers/retours d’expo, ou les allers/retours chez l’encadreur ou le fournisseur. La plupart des artistes crânent en affirmant vendre, mais leurs prix ne tiennent absolument pas compte de ces dépenses pourtant bien réelles, et surtout, incontournables. Je calcule par contre séparément le temps pour mon prix de revient. Ici je parle de dépenses « palpables » (matériel) et vérifiables (justificatifs de location de voiture, tickets-train ou tram etc…). Penser aussi à la valeur de l’encadrement, parfois non négligeable.
  • Inclure d’éventuelles commissions-de-vente si vous êtes pro.
  • La valeur artistique du travail.
    • Je déconseille les cotations car elles ne sont pas fiables. Il suffit en effet, d’avoir pour les enchères un bon ami qui fait grimper les prix, et auquel on aura donné préalablement le montant voulu… pour que l’affaire soit dans le sac. Je suis une habituée des bureaux de notaires et enchères et je sais ce qui se passe derrière les coulisses.
    • Fiable par contre, est l’avis d’un EXPERT et j’y ai occasionnellement eu recours, pour me positionner sur le marché.
    • L’originalité dans l’interprétation d’un sujet est essentielle aussi. Et le savoir-faire est indispensable car la technique est nécessaire pour faire passer une émotion.
  • Facteurs qui font monter les prix de base dits de réserve :
    • La nature du sujet (certains sont rares) & sa taille
    • La formation en Ecole d’Art
    • Le temps d’exposition en Galerie (admission sur dossier donc beaucoup de rejets et durée souvent courte). Pour ma part j’ai à ce jour une cinquantaine de mois d’expo-en-Galerie à mon actif et je ne cours donc plus après.
    • Enfin, fait non-négligeable, la règle de l’offre et de la demande. En temps-de-crise c’est très important, il vaut parfois mieux ne pas chercher à vendre en attendant des jours meilleurs.
  • Prix au point
    • Pour moi, le point n’a jamais été une référence car j’utilisais un logiciel « pro » pour calcul automatique et je combinais avec l’avis d’experts et d’aquarellistes de renom que je remercie ici pour leurs conseils. A titre indicatif, voici mes prix pour 2019, des variations dans les deux sens étant possibles, pour différentes raisons dont les promos. Par contre, il ne faut jamais se prostituer en baissant trop ses prix, ni accepter le marchandage.
    • Les logiciels professionnels utilisent dans leurs calculs un facteur dont on parle peu mais qui est d’une importance primordiale : en clair on calcule > hauteur x largeur x indice-artistique. Cet indice inclut par exemple la notoriété (Picasso vendait très cher le  moindre gribouillis) tout comme les cercles dans lesquels évolue l’Artiste-peintre.
      L’indice peut parfois désservir le solitaire qui pourtant fournit un travail de qualité…

Un débutant calculera cet indice en fonction du prix le plus élevé qu’il aura réussi à vendre pour un format donné (attention, pour que cet indice soit juste, il ne faut pas vendre à la famille ou aux amis mais à un tiers-parfaitement-neutre). Mais… il faut disposer du logiciel concerné.

  • Le Galeriste a à charge de trouver les clients voulus qui sont prêts à payer les tableaux qu’ils montrent, pour cela il « bouffe » au professionnel jusqu’à la moitié de la valeur desdits tableaux. MAIS peu importe le réseau de vente, cela ne joue PAS sur la valeur réelle du tableau, nécessaire aux assurances. Si le galeriste négocie une remise de 10 % (ne jamais aller au-delà) en général le partage se fait moitié/moitié donc l’artiste verra son prix diminué de 05 %. Si le Galeriste est à l’autre bout du monde, compter en plus des frais importants pour le transport et l’assurance-transport sans parler des formalités douanières pour import temporaire.
  • TVA ou non ?
    • En France à l’heure de la rédaction de cet article, le taux de Tva est de 5,5 % mais seulement à partir d’un revenu annuel dépassant 44.500 € (le calcul se fait sur l’année précédente). L’artiste gagant moins peut toutefois opter pour la TVA car cela permet de déduire aussi la TVA chez ses propres fournisseurs. Il faut cependant savoir que la plupart des fournisseurs octroyent aux membres de la Maison-des-Artistes une réduction d’environ 20 %.
  • Le temps de travail est un facteur qu’on oublie souvent et dont les aquarellistes ayant atteint le niveau international parlent beaucoup en ce moment… car même si un sujet est épuré, son exécution peut s’avérer chronophage.
CHRISTIANE ALLENBACH MOINS CHER

certains ont besoin d’humour pour comprendre

En clair, il appartient à l’Artiste-pro lui-même de trouver un compromis-équilibré entre vendre-beaucoup ou vendre-cher.

CHRISTIANE ALLENBACH CHATEAU FROESCHWILLER 40 x 50 cm

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

Exposer ses aquarelles…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

CHRISTIANE ALLEN BACH CHEVAL STEPJe ne parlerai pas ici des endroits d’exposition comme par exemple les salons-internationaux, galeries, concours, centres culturels ou organismes publics, commerces, associations, vitrines-éphémères, ou en plein-air… MAIS des conditions d’exposition.

Cet article peut informer le débutant tout comme l’organisateur-évenementiel car exposer une aquarelle nécessite un peu plus de précautions qu’exposer une sculpture ou un tableau peint à l’huile. Ceci bien qu’une aquarelle convenablement encadrée, se garde plusieurs siècles.

Conditions d’expositions optimales :

  • température autour de +20° et, surtout, CONSTANTE, sinon de la buée peut se former sous le verre, obligeant l’Artiste à décadrer au retour d’expo, remettre sous presse, et ré-encadrer. Pour les grands tableaux il faut savoir que ceci se fait par l’encadreur qui « agrafe » l’envers, rendant à l’Artiste lui-même le travail impossible, sauf équipement spécial… cela a donc un coût.
  • Luminosité… Les aquarelles gagnent à être exposées dans un local lumineux mais pas derrière une vitrine de magasin exposée côté plein Sud… car sauf à mettre un vernis ou un encadrement anti-UV, les couleurs vont pâlir au soleil. Or, tant un vernis qu’un verre anti-uv… nuisent à la pleine appréciation visuelle de l’oeuvre, sans compter sur le fait qu’au fil des années, un vernis peut nous réserver des mauvaises surprises. Il faut donc opter pour une lumière naturelle indirecte, en orientant les tableaux vers la lumière mais en évitant de les mettre près d’une fenêtre. Très utile aussi sous éclarage artificiel, le petit spot à disposer au-dessus de chaque oeuvre, prévu pour mettre pleinement en valeur la luminosité de ses couleurs.
  • La protection de l’Oeuvre est importante… et c’est le cadre pour un aquarelliste. L’Artiste met généralement ses oeuvres dans un cadre de voyage ou basique, pour exposer, et c’est amplement suffisant. En effet, mon cadre le plus cher vaut 200 € à lui tout seul et aucun artiste ne peut choisir cette qualité-là pour une centaine d’oeuvres à la fois, or c’est souvent cette quantité-là qu’il faut, si on veut mener plusieurs expositions de front.
  • Il faut à tout prix éviter à une aquarelle encadrée un changement brusque de température. Autrement dit, évitez le passage de la cave à la canicule lors d’une exposition en plein air, et évitez le passage de votre Salon-privé au plein-air en plein hiver. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’évite certaines expositions comme par exemple les Rives de l’Art où un jour je fus ensevelie sous du matériel suite à une tornade, où l’on retrouva aussi des tentes à la cîme des arbres…  Dans le même ordre, j’évite les expos-de-Noël en plein air car souvent dans les petites-maisons, le chauffage est interdit pour raisons de sécurité et… le transfert expose les aquarelles à un vif changement de température. Mes tableaux ayant maintenant de la valeur, je veux leur éviter ce type de traitement.
  • Enfin, il faut sécuriser le transport.

 

CHRISTIANE ALLENBACH | TORNADE

tornade aux Rives de l’Art…

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE

EXPOSITIONS… législation

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

Tout Créateur a le droit d’exposer son travail au public (Loi L122-2) par quelque manière que ce soit.

Formalités :

  • à la livraison ou dépose des Oeuvres chez l’exposant, l’Artiste fait signer un « bon de dépôt » (en cas d’envoi, l’AR de la poste est valable). Ce document permet d’être dédommagé en cas d’avarie ou de perte, voire de sinistre chez l’organisateur événementiel.
  • Conclure un contrat avec l’exposant, le cas échéant. Ceci est utile s’il s’agit d’une galerie. Ce document doit mentionner clairement les éléments permettant d’identifier les oeuvres, avec si possible une photo et une référence. Ceci est très important aussi en cas de décès brusque du galeriste… et à mes débuts j’ai ainsi perdu deux oeuvres, sans pouvoir les récupérer. Vu l’actuel contexte sanitaire et économique, il faut se protéger par rapport à ce type d’imprévus. On peut aussi avoir à fournir ce type de document à la Gendarmerie, notamment s’il s’avère qu’on s’est trompé sur l’honnêteté de la personne ou de l’organisme qui veut exposer.
  • Indiquer la valeur des oeuvres, pour l’assurance temporaire, prise en charge par l’organisme qui expose. En effet les oeuvres exposées temporairement ne sont pas systématiquement incluses dans l’assurance globale à l’année des locaux de l’exposant. Si cela est le cas, lui demander les justificatifs voulus.
  • L’organisateur prend en charge le marketing, le chauffage et l’éclairage du local.  Il y a parfois une contrepartie financière mais pas toujours. On peut par exemple exposer gratuitement en mairie ou dans des magasins vides, c’est très à la mode et l’Artiste contribue alors à valoriser un local.
  • Prévoir en amont les éventuels cas de rupture du contrat, en pensant à y inclure toute possibilité qu’elle soit technique, ou simplement d’ordre éthique. Un truc qui arrive souvent, aussi, c’est qu’on « signe » pour que tous les tableaux soient exposés… et qu’en cas de contrôle inopiné, on constate que seul 1 ou 2 le sont vraiment. Ceci est à inclure dans les cas de rupture…

Ce texte concerne l’exposition-PURE sans prévoir la vente. D’ailleurs de plus en plus de Salons, même internationaux, refusent aux artistes la possibilité de vendre, simplement parce que dans ce cas, les organisateurs doivent payer 1 % à la Maison des Artistes et qu’ils ne veulent pas.

CHRISTIANE ALLENBACH MEDITATION 30 x 40 cm

Cet article sera complété au fur et à mesure des changements juridiques dans la branche artistique.

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–


from © ALLENBACH CHRISTIANE