Web | utiliser le hashtag #

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Le Hashtag s’obtient sur un clavier français en appuyant simultanément sur AltGr et le 3 au dessus des lettres > #.

Il commence à fleurir sur le web par ci-par là… et pour ceux qui hésitent encore à l’utiliser il convient de savoir que # est extrêment utile car il permet de FILTRER le contenu que l’on souhaite voir sur la toile.

À titre d’exemple, on peut filtrer le contenu en tapant #aquarelle (sans espace entre # et le mot-clé) pour ne voir que les aquarelles et non par exemple le pastel, l’acrylique ou l’huile.

CHRISTINE ALLENBACH |  ANCIENNE MONTRE DEBUT 1900L’outil # est donc une aide précieuse pour GAGNER DU TEMPS à l’heure où tout le monde en manque…

Cela est naturellement valable aussi si l’on s’intéresse à un objet quelconque par exemple #remorque… et que l’on désire accéder rapidement aux images & commentaires concernant cet article.

Dans un profil PUBLIC facebookien ou mieux encore sur une fanpage, le # trouve toute son utilité puisque tout le monde aura accès aux mots que nous marquerons et qui peuvent concerner soit un article technique, soit une Oeuvre d’Art (me concernant). Généralement on marque le nom en entier et sans espace comme par exemple #ALLENBACHCHRISTIANE . Mais attention, ce n’est pas pour un site, c’est uniquement pour les réseaux sociaux.

Permettant de faire les meilleurs choix, le # permet des recherches efficientes à celui qui s’intéresse à un contenu particulier tout comme il permet à un vendeur (d’Art par ex) de marquer son nom dans les publications, permettant ensuite aux personnes qui n’ont pas le temps d’aller voir ses albums de retrouver quand même une bonne partie du contenu recherché.

Ceci dit, sur une fanpage par exemple, les albums thématiques ont quand même leur utilité, et en ce qui me concerne je sépare par exemple les affiches de Salons ou d’expositions d’avec les sketches ou les aquarelles plus abouties mais chacun(e) est évidemment libre d’organiser son contenu comme bon lui semble.

Concrètement les twitteristes devront veiller à ne pas faire suivre le # d’un nom ou qualificatif à rallonge, les caractères étant limités. A titre d’exemple le mot suivant ainsi tagué serait rhédibitoire  :

#albumphotodesmembresdelafamilleallenbachdescendantsdealfredallenbachmarcheurtourdalsace

il vaut bien mieux ne « marquer » que le nom #allenbach.

Pour le confort de l’internaute-lecteur, il faut aussi éviter de cumuler dans un même statut une cinquantaine de #. Cinq est un maximum sinon ça devient lassant et facebook depuis juillet 2017 limite à une vingtaine les liens journaliers autorisés, ce qui est une bonne chose par rapport à ceux dont le contenu ne serait pas pertinent.

L’idéal, si vous avez un logo, c’est de créer VOTRE propre hashtag (zut, je me casse la langue à le prononcer), de manière à fidéliser vos suiveurs. Le #nomprénom suffit généralement… et gagne à être collé dans chaque statut.

Le trop étant l’ennemi du bien… sachons là aussi trouver le juste milieu.

Belle journée à vous.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Papier aquarelle Winsor & Newton = 1ères impressions

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


CHRISTIANE ALLENBACH | TUBES ET PINCEAUX LEONARDJ’utilise les aquarelles extra-fines Winsor & Newton depuis 2012, et j’en suis très contente. Je recommande… et même chaudement.

ALLENBACH CHRIST_04Mais je ne connaissais pas le papier de même marque. J’ai pu le découvrir au mois d’avril puisque tous les exposants du Salon international d’Uckange se sont vus remettre une série de feuilles de petit format, de grammages & textures différentes.

J’ai pris mon temps… et pas mal malmené ce papier pour découvrir un peu comme il est. Mais contrairement à Arches par exemple que je connais très bien pour l’utiliser souvent, ceci n’est qu’un début d’analyse… donc… veuillez revenir dans quelques mois pour en savoir plus.

Voici les essais en vrac… la synthèse suit en dessous.

 ALLENBACH CHRIST_01 ALLENBACH CHRIST_03ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (1)  ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (3)ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (2)

Mes premières impressions :

  • l’eau et les couleurs restent en surface des variétés satinées ce qui permet de garder vives les couleurs mais interdit le travail en glacis superposés un grand nombre de fois
  • on peut facilement ouvrir des blancs, peu importe la technique utilisée (CB, pinceau ou autre)…
  • les fusions sont excellentes, c’est parfait pour le travail à sec et en monocouche
  • en mouillé sur mouillé, il faut du temps pour apprivoiser le papier qui réagit autrement que ceux que je connais
  • lorsque le papier 640 g sort du bain… il sèche globalement plus vite qu’un papier de même grammage d’une autre marque qui lui met trois heures à sécher à coeur ce qui permet des interventions régulières tout au long du cycle de l’eau
  • Pour le drawing gum… les résultats sont mitigés et dépendent de la variété de papier W & N utilisée tout comme de la marque du liquide de masquage. A titre d’exemple, Pébéo pur ou dilué s’enlève mieux que W & N dilué (je n’ai pas pu utiliser le mien pur car stocké trop longtemps en magasin donc trop épais, je ferai d’autres essais par suite… on m’a certes proposé de le ramener… mais un aller/retour en train me revient à 20 € donc plus cher que ledit produit… en cas de pépin le port devrait être pris en charge par le magasinpour retour… le fournisseur n’est ici PAS en cause)
    Donc globalement le DG s’enlève plutôt bien si on ne le laisse pas trop longtemps et si on ne le retire pas avant que le papier soit parfaitement sec.
  • Ce papier est intéressant pour les outdoor-sketches, en 300 g.
  • Le 640 g même de petite dimension, gondole légèrement (si-si) lorsqu’on travaille avec les deux surfaces mouillées mais il est très agréable voire sensuel à utiliser. Par contre il boit pas mal de médium et ceux qui ont l’habitude de faire des mélanges directement sur le papier pourraient avoir des surprises au niveau au niveau perte de la brillance (ça ternit facilement avec les opaques, pour les transparentes ça va mieux mais il en faut énormément…)
  • Pour ceux qui aiment ouvrir des blancs en rajoutant de l’eau ou en travaillant les auréoles… il faut de nombreux essais pour y arriver.

Ci-dessus, le dernier travail fait sur du 640 g de W & N… apprécié sur le web… je développerai l’exercice séparément car il mérite qu’on s’y attarde.

ALLENBACH CHRISTIANE TEST PAPIER WINSOR ET NEWTON

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Rationalisation en Art…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


ALLENBACH CHRISTIANE DECOUPELes principaux travaux incombant à l’Artiste-Peintre ont déjà été évoqués… mais je souhaite revenir ici sur la nécessité dans ce métier tout comme en Entreprise, de rationaliser les activités, la gestuelle et plein d’autres choses… Par définition, rationnaliser c’est organiser de manière plus efficiente. Ce mot m’avait frappé dès ma plus tendre enfance à l’école… et j’ignorais que plus tard en Entreprise il allait me permettre d’améliorer énormément tant mes propres tâches que celles des autres. Il est donc clair qu’en Art aussi cela soit devenu un réflexe.

Je livre ici quelques exemples bien qu’ils ne soient pas exhaustifs… cela permettra peut-être à quelques internautes de disposer de PLUS de temps pour ce qu’ils aiment vraiment faire.

  • au niveau comptabilité, elle est tenue par voie informatique et en temps réel… de cette manière en fin d’année il ne me reste qu’à contrôler les justificatifs, et mon bilan est très rapidement édité… Dans le même ordre d’idées, à l’arrivée de la liasse fiscale (2035 pour moi) j’avance très rapidement car il ne reste qu’à reporter.
  • au niveau de l’organisation des tâches… je réserve une journée par semaine à tout ce qui est administratif ou embêtant… c’est le lundi. En aquarelle le résultat dépend souvent du cycle de l’eau et le travail ne souffre d’aucune interruption. Par ailleurs je travaille en harmonie avec la Luminosité naturelle donc je me bloque systématiquement le créneau d’heures « peignables ».
  • Je regroupe en une séance de travail toutes les tâches similaires comme la découpe de papier, la plastification etc… Pour la plastification cela permet de considérables économies d’électricité en raison du temps de chauffe.

CHRISTIANE ALLENBACH PLASTIFIEUSE GROS PLAN

  • Dans le même ordre d’idées, étant sans véhicule, je combine toujours le moindre déplacement professionnel avec des repérages artistiques (recherche de nouveaux sujets) des sorties culturelles (musées, événements artistiques locaux ou internationaux) et d’éventuelles « courses » personnelles.
  • Lorsque je dispose d’un véhicule (via un ami ou location) j’en profite pour chercher du « GROS » matériel (papier grand format, rames de papier bureau) ou pour faire un passage à la déchetterie avec des choses à éliminer… En clair rien n’est fait spontanément et tout est minutieusement calculé.
  • De même lorsque je dois découper un grand nombre de feuilles je mets d’abord toutes les marques avec la règle et ensuite je coupe tout d’une traite. Et lorsque je peins, j’utilise le bleu du ciel pour faire le vert de ma végétation et je marque les ombres en même temps…
  • Cette optimisation est encore bien plus poussée au niveau informatique. N’ayant plus d’imprimante je regroupe les impressions, je les maile en salle multimédias et je vais les récupérer à la faveur d’un autre déplacement. Une fois sur place j’en profite pour liquider tous les travaux impossibles à faire à la maison en raison de matériel devenu obsolète. J’explique un certain nombre d’astuces aux internautes (voir table des matières)…

CHRISTINE ALLENBACH |  ANCIENNE MONTRE DEBUT 1900PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH |CHARGEMENT GRILLES DACIA LOGGYUne organisation sans faille me permet de compenser le TEMPS que je perds faute de véhicule et par conséquent de fonctionner au moins à-peu-près normalement, sachant que même si l’Art est mon métier j’ai à côté un certain nombre d’autres contraintes…  et les 24 heures d’une journée ne sont pas extensibles… Avant de commencer une nouvelle Oeuvre il faut vider sa tête donc pouvoir décompresser… Il y a donc des moments d’intense activité qui alternent avec des instants plus sereins et heureusement… Ci-dessous, des échantillons de papier Fabriano débités en petits formats…

  ALLENBACH CHRISTIANE BANDES PAPIER AQUARELLE ALLENBACH CHRISTIANE 15_15

ALLENBACH CHRISTIANE DECOUPE PETITS FORMATSCHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



STRUCTURES | granulations, filaments et rendu moderne

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


ALLENBACH CHRISTIANE TEXTUREDans mon art « privé » je cherche à faire des choses relaxantes qui me changent de ce que je mets en vente. Les études de pigments en font partie, comme l’exemple supra que je viens de réaliser avec des restes dans un joyeux mélange mais SANS aucun additif ni blanc….

Je recherchais aujourd’hui une structure moderne… car en aquarelle comme dans le design, il y a des « modes »… (mais les modes passent et le vrai savoir-faire lui il reste…)

allenbach-christiane-filaments-mp>> d’autres textures comme celles-ci se trouvent dans mon chapitre « abstrait » mais la clientèle européenne n’apprécie guère ce style, j’ai testé.

CHRISTIANE ALLENBACH MARQUE PAGES RACINESJe suis un petit peu nostalgique de l’époque où le Savoir-Faire était tel qu’on pouvait se passer des additifs modernes dont je parle parfois en démo mais qui court-circuitent la phase d’apprentissage en apportant instantanément ce que seul un long apprentissage devrait permettre.

C’est peut-être aussi la raison pour laquelle certains grands Artistes gardent toujours pour eux une certaine partie de leurs atuces ? Je n’en sais rien, à vrai dire… mais j’imagine que beaucoup voudraient être Calife-à-la-place-du-Calife et en discutant un peu ici ou là… avec les plus Grands… je me suis rendue compte que la générosité dans l’Enseignement a toujours ses limites. C’est un peu en Art comme sur le plan spirituel : si on donne des outils à une personne manquant de maturité cela ne lui apportera strictement RIEN… car elle restera enlisée dans son actuel potentiel… Une nouvelle technique c’est avant tout une longue maturation… il ne faut jamais vouloir mettre la charrue devant les boeufs…

D’autre part chaque Artiste qui re-découvre lui-même un Savoir-Faire qui existe depuis des millénaires en aquarelle, et dont on trouve des traces vérifiables dès les années 1950 tant en Asie que par chez nous… met un copyright dessus… et il n’est évidemment pas question de produire un quelconque conflit en produisant des tableaux similaires à ce qui peut déjà exister sur le marché. Mais il est clair qu’en ce qui me concerne je me réserve la liberté de produire des oeuvres nées spontanément d’une envie de sortir un peu de mes habituelles productions… je cherche avant tout à ne pas m’enfermer dans du figuratif à tendance réaliste… les plaisirs en peignant sont très différents…

D’autre part, sauf à peindre des tableaux très abstraits comme le fait une artiste qui a à peu près mon âge et que j’admire pour la sérénité qu’elle met dans ses travaux, l’utilisation et l’intégration de tels effets est plutôt difficile.

IL FAUT EN FAIRE UNE OEUVRE à PART ENTIERE sinon ni les structures, ni les filements ou autres brindilles obtenues par granulation ne sont mises en valeur. Les additifs ne sont nullement nécessaires et le papier ne joue pas énormément non plus… tout est dans le cycle de l’eau et le choix du pigment et c’est aussi la raison pour laquelle c’est difficilement montrable : quelques secondes parfois suffisent pour que l’on obtienne tout à fait autre chose que ce qu’on voulait… Je rajoute que les additifs outre le fait qu’ils ne nous apprennent rien… produisent un effet de brillance et ça ne fait pas naturel du tout surtout en regardant le travail de biais et pas en ligne droite…

J’ai intégré déjà quelques effets similaires dans des aquarelles mais elles ne sont toujours pas vendues… ce n’est pas forcément ce que l’on aime faire que les collectionneurs recherchent…

CHRISTIANE ALLENBACH 40 x 50 cm LES AILES DU COEURALLENBACH CHRISTIANE RECONSTITUTION 30 x 40 CM 450 gALLENBACH CHRISTIANE APRES LA TRAITE 50 x 50 CM ARCHESCHRISTIANE ALLENBACH | BLANC_Je reviendrai plus en détail sur ce chapitre une fois que j’aurais pu compléter mes recherches personnelles par l’acquisition de nouveaux pigments, pas forcément ceux qui sont à la mode mais là je ne fonctionne qu’avec des restes et il faudrait pouvoir investir un peu avant de continuer à explorer de nouvelles pistes.

Ici encore quelques petits formats faits avec des restes mais l’utilisation de « restes » en joyeux mélange n’a jamais pu servir de base à une étude sérieuse… Mais ces petits essais font partie des choses que l’on doit apprendre soi-même et qui ne peuvent pas vraiment être transmises… J’enseignerai éventuellement cette technique aux personnes prenant des cours à l’année dès que je les aurais mis en place… je cherche toujours une structure externe pour le faire… et uniquement en fonction de leur potentiel et de leur amour pour la technique…

ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (1) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (2) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (3) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (4)

à suivre donc… revenez voir dans quelques mois… 😉

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Criterium pour l’aquarelle

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


CHRISTIANE ALLENBACH | GROS PLAN POINTES CRAYONSParce qu’en déplacement ou en formation on ne peut pas perdre la moindre seconde dans la « taille » d’un crayon qui craque (ça arrive souvent en cas de stress)… le criterium est une excellente alternative.

Alors qu’en technologie ou en scolarité, on utilise la mine 1… pour l’aquarelle il vaut mieux prendre du plus fin. J’ai testé le 0,5… (en rose sur la photo supra) il va à l’atelier quand on est zen mais casse trop ans d’autres circonstances. Après avoir observé un Artiste de niveau international travailler avec un critérium 0,7 mm… j’ai fini par le tester… et l’adopter à mon tour.

J’ai évidemment pris la même marque que la meilleure gomme du monde… qui offre un excellent rapport qualité-prix. Le p’tit bémol reste le POIDS du criterium mais cela ne joue que pour certaines techniques qui nécessitent un crayon hyper-léger taillé comme celui ci-dessous :

ALLENBACH CHRISTIANE TAILLE CRAYON_ALLENBACH CHRISTIANE CRITERIUM STAEDTLEREnfant j’adorais déballer du matériel scolaire neuf… ça m’est resté dans ma vie d’artiste-peintre…

A l’usage, ce criterium convient à merveille pour les urban-sketches, les esquisses et tous travail permettant d’appuyer un peu sa main sur la surface de travail.

Il est idéal à l’atelier comme en randonnée.
Avez-vous essayé ?

CHRISTIANE ALLENBACH | ESQUISSE CHEVAL

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Picasa | un défaut à corriger manuellement

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Picasa est très pratique pour faire certaines choses, et pour rien au monde je ne m’en passerai… mais en tant qu’utilisatrice avertie il y a des choses que je remarque… et aussi des choses que choisirai donc de ne pas faire avec Picasa.

Ce qui est impeccable c’est :
recadrer | redresser | rajouter du texte sur une image
enlever rapidement le voile gris
– alléger une image en pixels.

MAIS… le gros défaut (pour moi qui brasse beaucoup de visuel) c’est que lors de l’export (Picasa ne touche pas aux photos d’origine)… une ou deux photos que l’on n’a PAS sélectionnées sont automatiquement transportées avec celles que l’on veut dans le dossier destinataire… cela oblige à une vigilence immédiate surtout si par suite on doit mettre rapidement one-line sans re-vérifier la qualité. Ce n’est pas rhédibitoire dès lors que le dossier exporté reste dans un premier temps sur votre ordinateur, mais il faut immédiatement contrôler sinon on oublie.

Mais cela incite à la plus grande prudence pour le partage d’images avec des tiers, et pour cette raison j’ai choisi de ne PAS utiliser Picasa à cet effet. Je reviendrai plus tard sur la problématique du partage mais pour l’instant je gère en versant bénévolement et régulièrement de belles photos dans un forum et sur des sites où les destinataires intéressés les trouvent plus facilement que chez moi : ces photos là sont libres de droit contrairement à celles sur mon site, sous copyright.  C’est aussi la raison pour laquelle j’ai gommé la partie « tourisme & nature » de mon site…

 CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


Détacher le scotch d’encadreur après travail

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Une autre artiste m’ayant récemment demandé si je tends mon papier aquarelle par adhésif d’encadreur… j’ai répondu que ce n’est pas souvent le cas mais pour ceux qui souhaitent le faire… voici comment procéder. Si j’en reparle aujourd’hui c’est surtout par rapport à la phase finale à savoir : détacher proprement son aquarelle en retrouvant une planche PROPRE.

ALLENBACH CHRISTIANE REFERANCE PLANCHESe procurer une planche du format de travail. Vive l’Alsace car les planches pour tarte-flambée conviennent pour le format standard le plus souvent utilisé.

ALLENBACH CHRISTIANE PLANCHE DE TRAVAILSi on utilise souvent sa planche on peut l’enduire d’un léger vernis mais sinon ce n’est pas la peine.

ALLENBACH CHRISTIANE VERNIS POUR CADREUne feuille tendue de la sorte gagne à être entièrement trempée une dizaine de minutes. Elle est ensuite posée sur la planche et à la règle ou à la brosse on enlève toute bulle d’air en faisant bien adhérer puis on fixe à l’adhésif également mouillé sur sa partie gommée.

CHRISTIANE ALLENBACH | SCOTCH ENCADREURLa plupart des artistes font cela très bien et je ne développe plus, mais par contre, beaucoup m’ont demandé comment on détache une aquarelle peinte de son support et comment on nettoie celui-ci…

détachage après peinture (ici test fait sans mais c’est pareil) :

On a deux options :

-1- couper au cutter l’aquarelle le long de l’adhésif brun
-1- et laisser tel son aquarelle (ça ne se voit pas sous un PP)

-2- au pinceau très mouillé, passer sur l’adhésif et laisser
-2- pénétrer un peu puis le détacher
-2- avec l’inconvénient que parfois il s’enlève mal…

ALLENBACH CHRISTIANE DETACHAGE ADHESIFALLENBACH CHRISTIANE TENDRE PAPIER AVEC ADHESIFRetrouver une planche propre par contre c’est plus FACILE…  on la re-mouille généreusement et on frotte à l’éponge-gratouille. Photo ci-dessous AVANT cette opération : il ne restait pas grand’chose de l’adhésif brun.

ALLENBACH CHRISTIANE PLANCHE APRES TRAVAILPour tous ceux qui ne sont pas fanatiques de ce type de manipulations il reste la possibilité de scotcher l’aquarelle mouillée sur un épais carton puis de couper au cutter pour l’en détacher et de jeter ledit carton. C’est une option qui convient très bien en plein-air… et les dos des blocs s’y prêtent assez bien pour peu que l’on en fasse un usage unique.

ALLENBACH CHRISTIANE CARTON DE TRAVAILTendre son travail par agrafage n’est pas mal non plus et ici plus comment le mouiller pour le tendre. Ici quelques généralités

à savoir :

le papier 300 g ou plus n’a pas vraiment besoin d’être tendu si avant peinture on mouille le verso… 

Attention à ceux qui ont le coup de crayon énergique, il vaut mieux alors dessiner AVANT de mouiller son papier pour le tendre…

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


Art et température de travail idéale

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


CHRISTIANE ALLENBACH | RECOIN ATELIER MODELAGEEn Entreprise,  les températures de travail sont régies par le Code du Travail, avec droit de retrait (anciennement intempérie) sans retrait de salaire si la température a des conséquences graves sur la santé.

Pour l’Artiste-peindre en mode micro-entreprise ou à son compte d’une autre manière… c’est bien plus compliqué… alors comment faire ?

CHRISTIANE ALLENBACH | CONTENANTS EN PLASTIQUE ATELIEREn cas de grosse chaleur, organiser le travail en plein air en conséquence et préférer dessiner dans des établissements publics ou locaux alternatifs, en veillant peu importe ce lieu à avoir accès à de l’eau fraîche. Pour la petite histoire, il m’est arrivé de devoir faire une démonstration étalée sur une journée entière en plein  mois de juin avec près de +50° et j’ai juste changé mon emplacement pour faire finalement ma démonstration… au cimetière à côté du robinet d’eau et sous les arbres… cela n’a nullement gêné le public… Mais ce n’est jamais le soleil qui cause les plus gros inconvénients, c’est plutôt le FROID

allenbach-christiane-neige-2j-104Que l’Artiste travaille en plein air, en espace alternatif, en lieu public ou dans l’éventualité où il dispose d’un atelier mais non chauffé… il faudra distinguer entre :

  • l’artiste qui travaille sur du très grand format, en position debout et qui durant son travail (sur une fresque par exemple, ou une grande acrylique)… et qui bougera physiquement bien plus qu’une personne peignant un petit format et en position assise…

CHRISTIANE ALLENBACH | LES CHEVALETS METALLIQUES POUR POSITION DEBOUT

  • l’artiste qui travaille assis et pire en mode figuratif à tendance réaliste… est celui qui se trouve le plus exposé au froid de par la longueur de son travail et l’absence de mouvements. Par ailleurs, même sur du petit format, une liberté gestuelle est nécessaire ce qui interdit à l’Artiste de se protéger du froid par une couverture…Ce qu’il faut savoir : il y a les frileux et les non-frileux, ceux qui ont déjà une pathologie au  niveau santé et les autres, ceux qui sont temporairement exposés au froid et les autres… et enfin indépendamment de ces facteurs il y a l’âge…

CHRISTIANE ALLENBACH | TABLE A DESSIN

On admet communément que pour un travail en Atelier la température dite de « confort » se situe entre +16° et +20° (plus serait du luxe).

  • L’un des indices à surveiller c’est… la températures de vos mains car évidemment on peut oublier les gants pour peindre, notamment si l’on pratique l’aquarelle. Dès que les mains sont froides il y a perte de sensation donc il faut stopper le travail artistique pour se bouger… en d’autres mot ne travailler que par petites étapes. Une forte rougeur du visage est également un signe d’une trop grande prise de froid… Souvent, juste deux à trois degrés peuvent faire la différence entre le supportable et l’insupportable mais on ne va pas systématiquement les avoir… Un atelier de +100 m² comme certains collègues ont la chance d’avoir… est quasiment in-chauffable… et après enquête il s’avère que souvent ils sont obligés de suspendre leurs travaux durant les mois les plus froids, chose évidemment qu’on ne peut se permettre qu’avec un partenaire qui assure financièrement. Certains autres très grands Artistes-peintres ont résolu le problème en fonctionnant tout l’année en mode « migratoire » à savoir qu’ils ne dispensent leurs cours qu’ailleurs de chez eux et parfois dans des pays lointains…Enfin la région géographique joue un rôle à ce niveau… alors qu’en ce mois de mars censé être printanier,  mes amis du Sud peignent déjà allègrement en mode « plein air » ici en Alsace nous avons une moyenne de +08° dehors, avec gelées nocturnes… ça change la donne ! Car bien sûr les locaux « publics » ou espaces alternatifs ne sont pas chauffés ou alors bien insuffisamment…

CHRISTIANE ALLENBACH | MATOS LOCAL ALTERNATIFJe n’ai pas la chance de pouvoir louer un Atelier en ville, notre municipalité privilégiant les associations… et je me retrouve donc très souvent dans le cadre de mon travail d’artiste-peintre, par monts et par vaux. Il faut savoir qu’en Alsace, le climat est un souvent rude et que pour vivre « normalement » il faudrait pouvoir chauffer entre octobre et mai… Pour ma part, c’est totalement impossible… je ne dispose que de quelques bougies pour empêcher l’air d’être tout à fait glacial… et cela a forcément un impact tant sur la santé que sur ma « production »…

ALLENBACH CHRISTIANE BOUGIES POUR RECHAUFFER L AIRDans mon enfance, je pleurais toujours à chaudes larmes lorsque l’on me lisait l’histoire de la « petite fille aux alumettes » alors oui… « quand on voit filer une étoile, c’est une Âme qui monte au paradis » [Andersen]

documentation :
> photos personnelles
> Wikipédia pour la petite fille aux alumettes

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


Report d’angle ou détermination de direction

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


CHRISTIANE ALLENBACH | MESURE ANGLE AUX TICKETS TRAMJe vous avais parlé autrefois de la méthode des tickets-tram… aujourd’hui on va arriver au même résultat en mesurant les droites. Pour les débutants, cette méthode convient mieux pour par exemple une inclinaison de visage…

CHRISTIANE ALLENBACH VISAGECeci est valable avant tout pour ceux qui n’ont pas appris à « construire » un visage soit en partant d’un cercle soit en partant de lignes plus complexes… Dans ce cas on repère l’inclinaison en se basant uniquement sur les verticales et les horizontales.

CHRISTIANE ALLENBACH | EXEMPLE GRILLE VISAGEVoici un schéma qui montre comment les droites peuvent amener à la bonne inclinaison.

ALLENBACH CHRISTIANE ANGLE PAR LES DROITES

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…