Papier aquarelle Winsor & Newton = 1ères impressions

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


CHRISTIANE ALLENBACH | TUBES ET PINCEAUX LEONARDJ’utilise les aquarelles extra-fines Winsor & Newton depuis 2012, et j’en suis très contente. Je recommande… et même chaudement.

ALLENBACH CHRIST_04Mais je ne connaissais pas le papier de même marque. J’ai pu le découvrir au mois d’avril puisque tous les exposants du Salon international d’Uckange se sont vus remettre une série de feuilles de petit format, de grammages & textures différentes.

J’ai pris mon temps… et pas mal malmené ce papier pour découvrir un peu comme il est. Mais contrairement à Arches par exemple que je connais très bien pour l’utiliser souvent, ceci n’est qu’un début d’analyse… donc… veuillez revenir dans quelques mois pour en savoir plus.

Voici les essais en vrac… la synthèse suit en dessous.

 ALLENBACH CHRIST_01 ALLENBACH CHRIST_03ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (1)  ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (3)ALLENBACH CHRISTIANE PAPIER WINSOR NEWTON (2)

Mes premières impressions :

  • l’eau et les couleurs restent en surface des variétés satinées ce qui permet de garder vives les couleurs mais interdit le travail en glacis superposés un grand nombre de fois
  • on peut facilement ouvrir des blancs, peu importe la technique utilisée (CB, pinceau ou autre)…
  • les fusions sont excellentes, c’est parfait pour le travail à sec et en monocouche
  • en mouillé sur mouillé, il faut du temps pour apprivoiser le papier qui réagit autrement que ceux que je connais
  • lorsque le papier 640 g sort du bain… il sèche globalement plus vite qu’un papier de même grammage d’une autre marque qui lui met trois heures à sécher à coeur ce qui permet des interventions régulières tout au long du cycle de l’eau
  • Pour le drawing gum… les résultats sont mitigés et dépendent de la variété de papier W & N utilisée tout comme de la marque du liquide de masquage. A titre d’exemple, Pébéo pur ou dilué s’enlève mieux que W & N dilué (je n’ai pas pu utiliser le mien pur car stocké trop longtemps en magasin donc trop épais, je ferai d’autres essais par suite… on m’a certes proposé de le ramener… mais un aller/retour en train me revient à 20 € donc plus cher que ledit produit… en cas de pépin le port devrait être pris en charge par le magasinpour retour… le fournisseur n’est ici PAS en cause)
    Donc globalement le DG s’enlève plutôt bien si on ne le laisse pas trop longtemps et si on ne le retire pas avant que le papier soit parfaitement sec.
  • Ce papier est intéressant pour les outdoor-sketches, en 300 g.
  • Le 640 g même de petite dimension, gondole légèrement (si-si) lorsqu’on travaille avec les deux surfaces mouillées mais il est très agréable voire sensuel à utiliser. Par contre il boit pas mal de médium et ceux qui ont l’habitude de faire des mélanges directement sur le papier pourraient avoir des surprises au niveau au niveau perte de la brillance (ça ternit facilement avec les opaques, pour les transparentes ça va mieux mais il en faut énormément…)
  • Pour ceux qui aiment ouvrir des blancs en rajoutant de l’eau ou en travaillant les auréoles… il faut de nombreux essais pour y arriver.

Ci-dessus, le dernier travail fait sur du 640 g de W & N… apprécié sur le web… je développerai l’exercice séparément car il mérite qu’on s’y attarde.

ALLENBACH CHRISTIANE TEST PAPIER WINSOR ET NEWTON

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



PINTEREST… attention

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


Attention… il peut arriver suite à une surcharge de réseau que vous soyez obligés de retaper trois fois votre accès à PINTEREST mais si à la troisième fois ça ne marche pas… le système vous envoie un mail avec un  lien à coller dans la barre Pinterest…

J’ai un petit doute sur ce procédé et voici comment s’en passer.

Vous sortez de tout… et fermez tout… et vous passez un coup de c-cleaner. Ensuite vous revenez sur Pinterest et là ça marche.

CHRISTIANE ALLENBACH | ORDI SOURIS ET CABLES

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Veille documentaire en art…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


Très utilisée au quotidien mais non nommée et faite sournoisement par pratiquement tout le monde… la veille documentaire. Tonton Wiki l’appelle veille informationnelle et ce n’est pas faux car cette vigilance consiste en une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Cela se fait de manière très pointue au niveau des laboratoires de recherche, des découvertes scientifiques et industrielles (d’où l’importance de baisser les rideaux le soir dans les bureaux techniques… mon père y travaillait), voire militaires, mais aussi dans le milieu ouvrier et dans l’artisanat où chacun envoie parfois un membre de la famille voir, photographier ou tester ce que fait la concurrence. Pour la petite histoire, j’ai vu l’un des boulangers de ma ville sortir d’une boulangerie de la ville voisine les bras chargés de petits-pains, croissants et pain… On ne peut donc pas nier que ça existe et que la plupart des professionnels y ont largement recours. En ART… évidemment… on y a aussi largement recours mais pour d’autres raisons… certains recherchent des techniques, d’autres des idées, d’autres encore (cela s’est vu) produisent des copies conformes mais généralement seulement sur les oeuvres à technique « simple » car au-delà ils calent totalement… Ce n’est pas très « honorable » mais il faut savoir que cela se pratique et pas qu’un peu.

ALLENBACH CHRISTIANE REICHART 2017 VERNISSAGE (31)Pour ma part je pratique aussi la veille documentaire mais beaucoup plus dans le cadre de mon activité de « jury » et pour ma culture personnelle que pour chercher de l’inspiration. Sous mon scalp les idées se bousculent toujours et 24h/24 ne suffiraient même pas pour tout mettre à plat (c’est souvent frustrant)…

L’une des manières les plus simples de s’informer sur les tendances artistiques du moment c’est de visiter régulièrement des Salons professionnels et des expositions régionales. On peut y dialoguer avec les collègues et aussi savoir ce qui se vend à condition de ne pas être comme actuellement en pleine crise économique & politique… ce qui a un fort impact négatif sur les ventes artistiques… (séquence « regrets » pour ceux qui doivent en vivre)

J’écarte de la surveillance ce que disent les Professeurs car leur rôle est d’enseigner une technique et pas d’aller dans une direction précise…

ALLENBACH CHRISTIANE TOUS_les_ARTS 2017 (71)Une autre solution consiste à passer en revue autant de galeries que possible, ça permet aussi de connaître leur potentiel de vente. Mais il faut savoir que ce métier là devient de plus en plus dur à cause de l’art que je nomme « déco » et qui est proposé à bas prix par les discounters ou one-line… c’est l’anti-art par excellence mais une certaine clientèle s’en contente…

CHRISTIANE ALLENBACH | BOUT D UN CLAVIERUne forme de veille documentaire « positive » consiste à entretenir soigneusement son réseau professionnel. C’est IMPORTANT pour ceux qui comme moi cherchent souvent à savoir si d’autres ont les mêmes difficultés avec tel ou type de matériel… On trouve l’équivalent dans les grandes entreprises où on peut facilement consulter un collègue en cas de pépin technique… j’avoue que recourir à l’informaticien d’entreprise m’aidait énormément à l’époque… mais heureusement que certains collègues-artistes sont aussi très doués dans ce domaine et peuvent parfois apporter un avis éclairant. L’informatique prend une place de plus en plus importante dans nos vies et dans nos professions et l’ART n’y fait pas exception.

L’Artiste souhaitant obtenir un renseignement d’un collègue sur un point précis ou simplement entretenir une amitié désintéressée (c’est mon cas et je n’exploite JAMAIS mon réseau d’amis) se contentera d’une présence quotidienne sur les réseaux sociaux alors qu’en Entreprise on dispose d’une panoplie de techniques beaucoup plus étoffées.

Pour ma part je n’utilise pas twitter ou instagram non pas qu’ils ne soient pas sympa mais c’est que mon temps n’est pas extensible et je me contente de ce que je connais mieux à savoir : pinterest et facebook.

DE VELOURS 36 x 25_5 ARCHESPour PINTEREST… on voit déjà d’emblée les centres d’intérêt de nos amis mais mieux et c’est là que cela devient intéressant : dès qu’on poste un travail sur un sujet donné (par exemple CHEVAL), le système affiche automatiquement (oui c’est parfois chiant) les travaux similaires. Je note quand même que parfois le système se plante magistralement et pour l’un de mes dessins de rosace…
ALLENBACH CHRISTIANE CLE VOUTE SAINT MARTIN CHAMPS PARISétonnant mais Pinterest renvoie sur des natures-mortes & landscape… tout comme sur des clowns & fleurs… donc à utiliser avec la plus grande prudence même si parfois du coup on découvre de fort belles choses. Pour ma part je ne considère pas les collègues comme des concurrents mais comme des personnes qui par leur complémentarité par rapport à mon travail, proposent simplement autre chose au spectateur ou à l’acheteur.

CHRISTIANE ALLENBACH | MON FACEBOOK

Facebook permet au professionnel de présenter son travail sous forme de PAGE, ce qui est très pratique car on y évite le bla-bla souvent contreproductif… car autant je suis intarissable en Art ou en thème « Nature » autant pour le reste je tiens à préserver ma vie perso.

Néanmoins voici une technique utilisable soit sur un compte privé soit sur une fanpage… et on peut ainsi retrouver très très facilement tous les sujets de même type. Dans une publication, il faut taper # (alt et touche  3 hors pavé numérique) et faire suivre ce signe immédiatement par un mot donc SANS ESPACE.

Exemple #cheval
On vérifie si ça marche lorsque le mot cheval se met en bleu.
#cheval

Attention, dans le cadre d’une recherche, il vaut mieux se contenter d’un seul # par post… Donc en cliquant dessus on va retrouver d’un coup d’oeil tout ce qui concerne le mot « cheval » et c’est parfois sympa.  Tonton facebook n’a pas encore appris à faire des recherches comme par exemple les moteurs de recherches, que personnellement j’utilise beaucoup plus mais le but ici était déjà de voir comment RAPIDEMENT trouver une information dans facebook. Il est clair qu’après l’avoir regardée… on préférera effacer de nouveau le post concerné bien que certains s’en fichent et le laissent.

Un moteur de recherche, lui, permettra d’affiner le sujet par l’utilisation du mot « ET » entre deux autres mots. A titre d’exemple on peut taper CHEVAL ET DESSIN ou CHEVAL ET AQUARELLE ou alors CHEVAL ET PHOTO… la recherche sera plus pointue. Bien que j’utilise beaucoup un vrai modèle pour mon travail, je regarde assez souvent les photos de qualité (pas les autres) et cela m’apprend énormément. D’abord les bons photographes nous montrent comment mettre un sujet en valeur, de par le cadrage et le choix de la lumière… et ensuite certains permettent aux artistes de peindre GRATUITEMENT selon leurs photos, à condition qu’on les cite ce qui est très sympa sachant que d’autres vendent à 150 $ cette même autorisation. Pour ma part je verse régulièrement des photos soit dans des forums soit sur des sites spéciaux, pour contribuer aussi à enrichir les possibilités des autres. Je trouve donc normal en contrepartie de piocher de temps à autre dans ce type de ressources…

La veille documentaire est un outil PUISSANT pour ceux qui l’exploitent dans son sens positif donc associé à une certaine « morale » (‘faut pas juste « pomper »… c’est illégal et rhédibitoire) mais ce qu’on sait moins c’est que c’est aussi un outil de travail quotidien pour chaque galeriste, collectionneur ou mécène…

Et pour vous ???

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Rationalisation en Art…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


ALLENBACH CHRISTIANE DECOUPELes principaux travaux incombant à l’Artiste-Peintre ont déjà été évoqués… mais je souhaite revenir ici sur la nécessité dans ce métier tout comme en Entreprise, de rationaliser les activités, la gestuelle et plein d’autres choses… Par définition, rationnaliser c’est organiser de manière plus efficiente. Ce mot m’avait frappé dès ma plus tendre enfance à l’école… et j’ignorais que plus tard en Entreprise il allait me permettre d’améliorer énormément tant mes propres tâches que celles des autres. Il est donc clair qu’en Art aussi cela soit devenu un réflexe.

Je livre ici quelques exemples bien qu’ils ne soient pas exhaustifs… cela permettra peut-être à quelques internautes de disposer de PLUS de temps pour ce qu’ils aiment vraiment faire.

  • au niveau comptabilité, elle est tenue par voie informatique et en temps réel… de cette manière en fin d’année il ne me reste qu’à contrôler les justificatifs, et mon bilan est très rapidement édité… Dans le même ordre d’idées, à l’arrivée de la liasse fiscale (2035 pour moi) j’avance très rapidement car il ne reste qu’à reporter.
  • au niveau de l’organisation des tâches… je réserve une journée par semaine à tout ce qui est administratif ou embêtant… c’est le lundi. En aquarelle le résultat dépend souvent du cycle de l’eau et le travail ne souffre d’aucune interruption. Par ailleurs je travaille en harmonie avec la Luminosité naturelle donc je me bloque systématiquement le créneau d’heures « peignables ».
  • Je regroupe en une séance de travail toutes les tâches similaires comme la découpe de papier, la plastification etc… Pour la plastification cela permet de considérables économies d’électricité en raison du temps de chauffe.

CHRISTIANE ALLENBACH PLASTIFIEUSE GROS PLAN

  • Dans le même ordre d’idées, étant sans véhicule, je combine toujours le moindre déplacement professionnel avec des repérages artistiques (recherche de nouveaux sujets) des sorties culturelles (musées, événements artistiques locaux ou internationaux) et d’éventuelles « courses » personnelles.
  • Lorsque je dispose d’un véhicule (via un ami ou location) j’en profite pour chercher du « GROS » matériel (papier grand format, rames de papier bureau) ou pour faire un passage à la déchetterie avec des choses à éliminer… En clair rien n’est fait spontanément et tout est minutieusement calculé.
  • De même lorsque je dois découper un grand nombre de feuilles je mets d’abord toutes les marques avec la règle et ensuite je coupe tout d’une traite. Et lorsque je peins, j’utilise le bleu du ciel pour faire le vert de ma végétation et je marque les ombres en même temps…
  • Cette optimisation est encore bien plus poussée au niveau informatique. N’ayant plus d’imprimante je regroupe les impressions, je les maile en salle multimédias et je vais les récupérer à la faveur d’un autre déplacement. Une fois sur place j’en profite pour liquider tous les travaux impossibles à faire à la maison en raison de matériel devenu obsolète. J’explique un certain nombre d’astuces aux internautes (voir table des matières)…

CHRISTINE ALLENBACH |  ANCIENNE MONTRE DEBUT 1900PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH |CHARGEMENT GRILLES DACIA LOGGYUne organisation sans faille me permet de compenser le TEMPS que je perds faute de véhicule et par conséquent de fonctionner au moins à-peu-près normalement, sachant que même si l’Art est mon métier j’ai à côté un certain nombre d’autres contraintes…  et les 24 heures d’une journée ne sont pas extensibles… Avant de commencer une nouvelle Oeuvre il faut vider sa tête donc pouvoir décompresser… Il y a donc des moments d’intense activité qui alternent avec des instants plus sereins et heureusement… Ci-dessous, des échantillons de papier Fabriano débités en petits formats…

  ALLENBACH CHRISTIANE BANDES PAPIER AQUARELLE ALLENBACH CHRISTIANE 15_15

ALLENBACH CHRISTIANE DECOUPE PETITS FORMATSCHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Comment tester un papier…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


VOSGES | ARCHES | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | ANCIEN PAPIER ARCHES ACTUELLEMENT INTROUVABLE MERCI FRANCISIndépendamment de mes conseils d’achat & de choix de papiers basiques ayant faits leurs preuves, je teste à peu près tous les papiers qui me tombent sous la main, dont j’entends parler ou que l’on me propose…

Il m’arrive aussi, parfois, de lire ce que d’autres en pensent, pour ne pas redire la même chose. Et il m’arrive d’être étonnée qu’un ou deux jours après avoir reçu un papier, certains déjà se mettent à en parler.

Essayer un papier… et en parler en PROFONDEUR… demande un certain temps et il faut au moins une douzaine de feuilles entières pour passer en revue TOUTES les techniques & astuces d’aquarelle.

Je pense être l’une des seules Artistes qui ose réellement dire ce qui va ou ne va pas avec un papier, car mes essais sont toujours faits de manière NEUTRE ceci même si un fournisseur sponsorise partie du matériel… Connue pour être totalement incorruptible (j’ai fait mes preuves tant dans mon métier d’autrefois où je traitais des données très sensibles que dans le cadre de mon bénévolat ou des autres informations top-secrètes auxquelles j’ai eu accès), je ne tiens dans mes tests & essais aucunement compte des éventuels intérêts « commerciaux » des uns et des autres MAIS UNIQUEMENT DU RÉSULTAT de mes propres observations.

A titre d’exemple je n’hésite pas à dire que le service  après vente d’un tout « gros » fabricant est archi-nul (en cas de souci technique par exemple) ou que tel autre a du papier génial mais ne supportant pas telle ou telle technique…

PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | ECHANTILLONS PAPIERC’est l’une des raisons pour lesquelles il ne faudra pas vouloir lire prématurément ce que je pense de tel ou tel papier… car je lui mène la vie dure AVANT de dire ce que j’en pense. Je teste actuellement quelques nouveaux papiers, et même après une dizaine d’aquarelle je n’en ai de loin pas faire le tour… merci de bien vouloir patienter.

TECHNIQUE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | TRAVAIL AU CUTTER

Voici dans les grandes lignes tout ce qu’un papier chez moi doit subir :

  • le bain
  • l’adhésif (pour les bords ET au milieu d’un travail en cours)
  • le cycle de l’eau COMPLET ce qui sous-entend qu’il faut assez de papier pour travailler à sec, en technique progressive du très mouillé au sec avec différents plans, et en technique humide-sur-humide
  • les effets spéciaux comme le cutter, la carte bancaire, l’éponge magique, la cuillère, la spatule, l’émeri, le sel, les « impressions », les retraits, les projections.
  • A côté de cela il y a la question de la blancheur du papier, du fait qu’il garde ou non les pigments « vibrants », du degré d’absorption du médium qui varie selon que l’on aime l’injecter dans l’humide ou travailler en monocouche, et aussi de la capacité ou non du papier à se laisser travailler en couches superposées sans perdre ce qui est en dessous au fur et à mesure du travail (sur certains travaux je superpose jusqu’à 21 glaçis)…
  • Un autre critère de qualité pour moi c’est la coupe NETTE du papier que ce soit à la machine ou à la main…

 

CHRISTIANE ALLENBACH DECOUPE PAPIER DEJA PEINT

Tout cela pour vous dire, chers internautes… que je prends mon temps avant de m’exprimer, soyez patients.

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Guides pour les lignes droites dans le travail à main levée…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


ALLENBACH CHRISTIANE VERTICALES MAIN LEVEEAprès avoir parlé de la nécessité du travail à main levée ici, je reviens sur celle pour le débutant d’apprendre à faire au crayon des verticales aussi droites que possible, c’est important… MAIS concrètement, de nos jours, le travail dit à main levée désigne avant tout un dessin « vivant » par opposition au travail dit « léché » fait à la règle… Lorsqu’on travaille, au crayon ou à l’aquarelle, en face de son sujet donc pas en partant d’une photo, il y a des choses qui peuvent facilement se faire SANS règle comme la détermination des proportions, la mise en place des formes géométriques dans leur phase de construction, les divisions de segments, les cercles et leurs perspectives, et généralement le dessin de tous les petits objets.

A partir d’un travail sur format 40 x 50 cm… et jusqu’au Jésus ou Raisin… la plupart des grands artistes s’aident d’astuces dans leur travail à main levée car il y a le public et il faut éviter toute perte de temps ou loupé… en architecture, une droite qui n’est pas droite, ça ne pardonne pas alors qu’en photo ça peut passer.

Il convient de scinder les aides pour le dessin et le crayon, car ce ne sont pas forcément les mêmes…

guide dans le travail à main levée

L’astuce résidant dans le désencombrement en outdoor, ceux qui ne veulent pas emmener de règle vont utiliser tout objet droit et cela peut aller de la tranche d’une feuille ou d’un papier aquarelle à celle d’un petit carnet, d’un marque-pages, d’un élément de palette voire d’un meuble mais aussi si l’occasion se présente de la tranche d’un platoir, ou d’une spatule, coudée ou pas… Les derniers objets étant plus encombrants qu’une règle, ils ne sont généralement utilisés que pour le travail en grand format…

ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE  ELEMENT METAL ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE (12) ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE (13)Le public ne fait généralement pas attention au fait que lors du dessin on « appose » discrètement un objet pour suivre le tracé au crayon surtout si on ne le fait que pour les verticales déterminantes, les autres lignes étant généralement PLUS FACILES à gérer avec seulement son crayon.

L’astuce des ficelles pour les points de fuite est réservée aux débutants, les autres « visualisent » généralement très vite et dessinent très spontanément… et surtout… JUSTE. Il faut ici distinguer le travail en plein air des sketches… le choix des techniques de dessin et de mise en peinture sera souvent plus ou moins poussé selon le cas.

 

guide de lignes à l’aquarelle

ALLENBACH CHRISTIANE PINCEAU MOUSSELes pinceaux larges en mousse sont utiles pour les petites droites devant rester spontanées donc à bords non mathémathiquement droits… mais avec l’inconvénient que la mousse se déforme durant le transport si l’outil n’est pas dans une boîte donc on se retrouve avec le problème de l’encombrement. Mais une quantité d’autres alternatives existent…

Un papier aquarelle de petit format en qualité 600 g passe généralement bien au niveau du public et n’est pas considéré comme « règle » bien qu’on puisse tout à fait prendre la liberté d’en utiliser une… sinon il reste les larges spatules, et comme dit plus haut les objets « polyvalents » que l’on doit de toute manière emmener. Le bord d’une boîte peut aussi convenir… à voir sur place en fonction de sa manière de peindre et du format.  Et en-dessous un récapitulatif des rendus possibles…

ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE (8) ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE (9)

ALLENBACH CHRISTIANE DROITES A L AQUARELLECHRISTIANE ALLENBACH | VOITURE DANS COURPour moi… qui dois plus que les autres penser à voyager léger faute de véhicule… y’a pas photo… je n’hésite pas emmener une petite équerre en plastique qui faute de me permettre de faire du très grand format, me sert à la fois à couper mon papier bureau (utile pour les vignettes tonales) et à poser la droite de mon bâtiment principal dans la phase dessin.

CHRISTIANE ALLENBACH | EQUERRE SUR SEGMENT PROJECTION ET SEGMENT DE BASELe même objet peut servir de butoir au pinceau chargé en médium lorsqu’on connaît la gestuelle (sinon ça passe en dessous et ce n’est pas propre)… Par contre pour le travail en grand, une large spatule métallique présente un confort de travail inégalable surtout si elle est bien mince.

ALLENBACH CHRISTIANE AIDE LIGNE DROITE (12)

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



PLEIN AIR… choisir son matériel et sa technique…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


CHRISTIANE ALLENBACH | OUTDOOR PAINTINGLes beaux jours arrivent et les Artistes ont envie de travailler dehors… mais bravo à ceux (rares) qui avaient continué à le faire durant la mauvaise saison et dans des conditions souvent très difficiles…

Pour ma part, après avoir des années durant travaillé en emportant laborieusement mon matériel (je n’ai pas de véhicule et dois circuler à vélo) y compris pour des démonstrations publiques notamment à la désormais célèbre journée du Windstein, je suis devenue « minimaliste » et cherche à faire le maximum avec un encombrement minimum…

PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH |CHARGEMENT GRILLES DACIA LOGGYCôté grilles pour ne pas s’encombrer on a intérêt à utiliser ce qu’on trouve sur place... ou à opter pour le bambou, si on travaille dans son jardin (sinon il faut un véhicule)

Ensuite en ce qui me concerne je fais la distinction entre :

  • un événement public important où je dois faire une démonstration poussée, comme celle du Windstein qui s’étale sur une journée entière et où il faut tout de même disposer de presque tout son matériel. C’est pour cela que j’ai mis mes godets dans des bacs à glaçons superposables, le tout tient dans le panier d’un vélo…

CHRISTIANE ALLENBACH | OUTDOOR PAINTING

  • un travail en plein-air privé… mais qui est aussi plus poussé que le simple sketch…
  • un travail spontané, en version sketch aquarellé, technique mixte ou alors simple esquisse.

ALLENBACH CHRISTIANE MON MATERIEL OUTDOOR

Le chevalet n’est vraiment utile qu’à ceux qui travaillent debout mais la plupart du temps on peut s’en passer : les artistes ne dépasseront pas le format Raisin ou Jésus pour un travail en plein air sauf à vouloir intentionnellement épater la galerie… car ce n’est pas la taille d’un travail qui compte mais ce que les spectateurs auront APPRIS en regardant faire l’Artiste… et ce que l’Artiste aura appris au cours de son travail.

ALSACE | REICHSHOFFEN | AQUARELLE | TECHNIQUE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | TRAVAIL EN OUTDOORLorsque le lieu n’est PAS imposé… et qu’il n’y a aucun public, l’artiste est libre, pour le plein-air ou alors ses sketches… d’utiliser les supports NATURELS qu’il trouve sur place.

Il y a d’un côté les bancs publics et les souches d’arbres, de l’autre côté les rochers qui l’été sont chauds et permettent presque de s’installer à la carte.

CHRISTIANE ALLENBACH NOTRE ROCHER 4Pour tous ceux qui devraient ne pas aimer ce contact direct avec la Nature… il reste les mini-sièges, qui existent en différentes hauteurs. Celui-ci est facile à emmener à vélo car il se porte en bandoulière.

Je déconseille les sièges sur trépied, qui au-delà de 60 Kgs ne sont plus très sûrs, des collègues & moi-même avons testé…PEINTURE OUTDOOR | EQUIPEMENTMINI__SETMINI SETCHRISTIANE ALLENBACH | TUBES ET PINCEAUX LEONARDCHRISTIANE ALLENBACH | PRIMAIRES ET BICHROMES

 

CHRISTIANE ALLENBACH | GRIS_PRIMAIRES CHRISTIANE ALLENBACH | FONTAINE FER A SEC EN HIVERCôté couleurs, les primaires peuvent suffire à l’Artiste ayant eu une formation basique de qualité, les mini-sets dépannent beaucoup tous les autres. Et deux pinceaux avec un peu d’eau viendront compléter le tout, encore que souvent on trouve l’eau sur place surtout dans nos petits villages des Vosges du Nord où les fontaines d’eau potable sont monnaie courante…

CHRISTIANE ALLENBACH | MARQUEUR ET PINCEAUXDu matériel comme les marqueurs ou les bâtonnets d’aquarelle peuvent rendre service, mais ne sont PAS indispensables…

allenbach-christiane-sketch-vers-philAttention…
les mini-sets de voyage ne comportent pas des couleurs INDISPENSABLES dans une région comme la nôtre, par exemple le ROSE POTERIE (j’apprécie celui de W & N) . Il faudra donc penser à emmener un tube en partant. Un tapis pour protéger les pinceaux sera utile…

CHRISTIANE ALLENBACH | PINCEAU CHINOIS CHEVREPar contre, j’ai une règle et je n’y déroge PAS… mes meilleurs pinceaux (et ce ne sont pas forcément les plus chers) ne SORTENT PAS de l’ATELIER. Un bon pinceau est un pinceau « fait » donc pas neuf, qui s’est adapté à la manière de peindre de l’artiste… et ça n’a pas de prix : inutile de prendre le risque de l’abîmer ou pire de se le faire voler (si-si, aux manifestations publiques on vole… c’est triste).

Personnellement et avec l’âge, j’avoue apprécier de plus en plus le confort… et en cas de canicule cela se traduit par le CHOIX du sujet pour le plein-air… donc le choix par ex. d’un endroit très ombragé pour que le travail ne sèche pas prématurément. Mais ce qui importe encore bien plus à mes yeux c’est que dehors il ne faut pas employer les mêmes techniques qu’à l’Atelier. A titre d’exemple, la chaleur du soleil peut s’utiliser avec efficience en optant sciemment pour la superposition de glaçis à la place d’un travail nécessitant un long cycle de l’eau et de nombreuses retouches avant séchage. L’intérêt de connaître TOUTES les techniques en aquarelle réside dans le fait qu’on peut alors « jongler » selon les circonstances, en totale liberté et avec zéro frustration… L’Artiste allemand qui m’a le plus appris m’a aussi fait savoir que souvent il faut deux ou trois séances en plein air pour produire un travail de qualité… il faut le savoir au départ… et éventuellement scinder les travaux dans une phase de dessin minutieux puis revenir pour juste peindre… D’ailleurs de plus en plus lors des démonstrations, le travail en « amont » (compo & dessin) est déjà préparé, les spectateurs s’intéressant surtout à la mise en peinture. Lorsqu’on est seul(e) on a la LIBERTÉ de prendre tout son temps et de revenir autant que nécessaire, c’est un grand « plus »… 

ALLENBACH CHRISTIANE SKETCH DEMOallenbach-christiane-retour-sketch

PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | TRADIO_ ENCREDans le cadre de mes travaux artistiques privés je me suis rendue compte à l’usage que si je veux exploiter pleinement tous les sujets qui se présentent au moment où ils se présentent… il faut TOUT LE TEMPS AVOIR UN MINIMUM D’AFFAIRES AVEC SOI… et après de longs tâtonnement j’ai trouvé les deux outils qui tiennent dans ma poche et qui par conséquent participent à chaque randonnée : mon tradio et mon pinceau à réserve d’eau, qui est un cadeau reçu au dernier vernissage d’Uckange (salon international)  et qui a déjà beaucoup servi. D’abord parce qu’avec ma nouvelle « technique » il faut très peu d’eau et qu’on peut allègrement travailler dans des zones « arides » (attention aux serpents) et ensuite parce que son bout est large et permet de varier les styles par rapport à la traditionnelle pointe. Attention à l’achat, il faut tout de suite tester si on est obligé(e) comme avec celui-ci en rose d’APPUYER sur le corps du pinceau pour avoir de l’eau à la pointe car ça… c’est rhédibitoire. Avec un bon pinceau, l’eau descend AUTOMATIQUEMENT… s’il faut appuyer on ne peut PAS peindre de manière spontanée et on se crispe…

CHRISTIANE ALLENBACH | RESERVOIR D'EAU ET TETECi-dessous le « meilleur » et il sert très souvent.

ALLENBACH CHRISTIANE PINCEAU RESERVE EAU LARGE

 

Comment je procède  ?

  • au criterium j’esquisse les grandes lignes du sujet
  • au tradio je marque les endroits stratégiques en combinant la spontanéité du trait et le fait qu’on va les re-travailler à l’eau pure ou à l’aquarelle,
  • je prends ensuite le pinceau à réserve d’eau pour retravailler mon sujet soit en estompant certains endroit soit juste pour les renforcer… Exemples ci-dessous (attention, il faut choisir un animal PAISIBLE qui bouge peu, ou alors commencer avec du végétal ou une perspective)

CHRISTIANE ALLENBACH SKETCH BEBE HIGHLANDALLENBACH CHRISTIANE LAMA ENCRELe plaisir de travailler en plein air ne nécessite pas toujours un sujet complexe… on peut trouver son bonheur avec quelques simples feuilles… une plume… un rocher… alors je vous souhaite à tous d’heureux moments dans la Nature.

ALLENBACH CHRISTIANE VIOLETTES SOUS CADRE ALLENBACH CHRISTIANE FEUILLES ENCRE AQUA ALLENBACH CHRISTIANE MINI MINI PLUME

 

 nb. : merci de penser à emmener un contenant pour l’eau sale, à ne PAS jeter dans la Nature (thanks AJ)

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



STRUCTURES | granulations, filaments et rendu moderne

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


ALLENBACH CHRISTIANE TEXTUREDans mon art « privé » je cherche à faire des choses relaxantes qui me changent de ce que je mets en vente. Les études de pigments en font partie, comme l’exemple supra que je viens de réaliser avec des restes dans un joyeux mélange mais SANS aucun additif. Je recherchais aujourd’hui une structure moderne… car en aquarelle comme dans le design, il y a des « modes »… (mais les modes passent et le vrai savoir-faire lui il reste…)

allenbach-christiane-filaments-mp>> d’autres textures comme celles-ci se trouvent dans mon chapitre « abstrait » mais la clientèle européenne n’apprécie guère ce style, j’ai testé.

CHRISTIANE ALLENBACH MARQUE PAGES RACINESJe suis un petit peu nostalgique de l’époque où le Savoir-Faire était tel qu’on pouvait se passer des additifs modernes dont je parle parfois en démo mais qui court-circuitent la phase d’apprentissage en apportant instantanément ce que seul un long apprentissage devrait permettre.

C’est peut-être aussi la raison pour laquelle certains grands Artistes gardent toujours pour eux une certaine partie de leurs atuces ? Je n’en sais rien, à vrai dire… mais j’imagine que beaucoup voudraient être Calife-à-la-place-du-Calife et en discutant un peu ici ou là… avec les plus Grands… je me suis rendue compte que la générosité dans l’Enseignement a toujours ses limites.

D’autre part chaque Artiste qui re-découvre lui-même un Savoir-Faire qui existe depuis des millénaires en aquarelle, et dont on trouve des traces vérifiables dès les années 1950 tant en Asie que par chez nous… met un copyright dessus… et il n’est évidemment pas question de produire un quelconque conflit en produisant des tableaux similaires à ce qui peut déjà exister sur le marché. Mais il est clair qu’en ce qui me concerne je me réserve la liberté de produire des oeuvres nées spontanément d’une envie de sortir un peu de mes habituelles productions… je cherche avant tout à ne pas m’enfermer dans du figuratif à tendance réaliste… les plaisirs en peignant sont très différents…

D’autre part, sauf à peindre des tableaux très abstraits comme le fait une artiste qui a à peu près mon âge et que j’admire pour la sérénité qu’elle met dans ses travaux, l’utilisation et l’intégration de tels effets est plutôt difficile.

IL FAUT EN FAIRE UNE OEUVRE à PART ENTIERE sinon ni les structures, ni les filements ou autres brindilles obtenues par granulation ne sont mises en valeur. Les additifs ne sont nullement nécessaires et le papier ne joue pas énormément non plus… tout est dans le cycle de l’eau et le choix du pigment et c’est aussi la raison pour laquelle c’est difficilement montrable : quelques secondes parfois suffisent pour que l’on obtienne tout à fait autre chose que ce qu’on voulait… Je rajoute que les additifs outre le fait qu’ils ne nous apprennent rien… produisent un effet de brillance et ça ne fait pas naturel du tout surtout en regardant le travail de biais et pas en ligne droite…

J’ai intégré déjà quelques effets similaires dans des aquarelles mais elles ne sont toujours pas vendues… ce n’est pas forcément ce que l’on aime faire que les collectionneurs recherchent…

CHRISTIANE ALLENBACH 40 x 50 cm LES AILES DU COEURALLENBACH CHRISTIANE RECONSTITUTION 30 x 40 CM 450 gALLENBACH CHRISTIANE APRES LA TRAITE 50 x 50 CM ARCHESCHRISTIANE ALLENBACH | BLANC_Je reviendrai plus en détail sur ce chapitre une fois que j’aurais pu compléter mes recherches personnelles par l’acquisition de nouveaux pigments, pas forcément ceux qui sont à la mode mais là je ne fonctionne qu’avec des restes et il faudrait pouvoir investir un peu avant de continuer à explorer de nouvelles pistes.

Ici encore quelques petits formats faits avec des restes mais l’utilisation de « restes » en joyeux mélange n’a jamais pu servir de base à une étude sérieuse… Mais ces petits essais font partie des choses que l’on doit apprendre soi-même et qui ne peuvent pas vraiment être transmises…

ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (1) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (2) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (3) ALLENBACH CHRISTIANE FILAMENTS COULURES (4)

à suivre donc… revenez voir dans quelques mois… 😉

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



Criterium pour l’aquarelle

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


CHRISTIANE ALLENBACH | GROS PLAN POINTES CRAYONSParce qu’en déplacement ou en formation on ne peut pas perdre la moindre seconde dans la « taille » d’un crayon qui craque (ça arrive souvent en cas de stress)… le criterium est une excellente alternative.

Alors qu’en technologie ou en scolarité, on utilise la mine 1… pour l’aquarelle il vaut mieux prendre du plus fin. J’ai testé le 0,5… (en rose sur la photo supra) il va à l’atelier quand on est zen mais casse trop ans d’autres circonstances. Après avoir observé un Artiste de niveau international travailler avec un critérium 0,7 mm… j’ai fini par le tester… et l’adopter à mon tour.

J’ai évidemment pris la même marque que la meilleure gomme du monde… qui offre un excellent rapport qualité-prix. Le p’tit bémol reste le POIDS du criterium mais cela ne joue que pour certaines techniques qui nécessitent un crayon hyper-léger taillé comme celui ci-dessous :

ALLENBACH CHRISTIANE TAILLE CRAYON_ALLENBACH CHRISTIANE CRITERIUM STAEDTLEREnfant j’adorais déballer du matériel scolaire neuf… ça m’est resté dans ma vie d’artiste-peintre…

A l’usage, ce criterium convient à merveille pour les urban-sketches, les esquisses et tous travail permettant d’appuyer un peu sa main sur la surface de travail.

Il est idéal à l’atelier comme en randonnée.
Avez-vous essayé ?

CHRISTIANE ALLENBACH | ESQUISSE CHEVAL

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



trucs de ouf… ou petites oeuvres hors normes

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

 


Aquarelliste de genre figuratif jusqu’ici à tendance réaliste, j’ai d’un côté ma peinture vendable et de l’autre ma peinture privée… et dans le cadre de celle-ci il peut arriver que spontanément je peigne des choses sortant un peu de l’ordinaire…

En voici quelques unes avec à la fin la dernière-née, représentant comme une sorte d’envole ou d’arrachage…

ALSACE | REICHSHOFFEN | AQUARELLE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | LIMBESCHRISTIANE ALLENBACH | LES MOTS PEUVENT TUER SKETCHALLENBACH CHRISTIANE ARRACHAGE OU ENVOLCeci pour dire… que si j’ai horreur d’une chose, c’est bien de l’ENFERMEMENT. Je me réserve la liberté de toucher à tous les sujet et à tous les styles…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…