sketches > généralités

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 


CHRISTIANE ALLENBACH SKETCHES

Un Carnet de Voyage(s) est constitué de souvenirs de voyage… que ceux-ci soient d’ici ou d’ailleurs… Il y a les voyages dans une pièce, les voyages dans le proche environnement, les voyages dans des contrées lointaines, les voyages intérieurs…

L’aventure commence dès qu’on a franchi le pas de sa porte, les croquis aquarelles sont un excellent moyen de communication entre les gens… et j’ai fait l’expérience que même des canards ou des chevaux ont voulu regarder leurs croquis…

Sur le plan artistique le carnet de voyage date de l’époque d’avant l’invention de l’appareil photo et ceux qui ont le privilège d’en avoir vu des anciens auront pu savourer le soin extrême apporté dans leur présentation malgré le fait que les dessins et aquarelles aient été faits dans le vif du sujet… et parfois rapidement.

La règle n° 1 en effet c’est de dessiner ou peindre face à son sujet, sur un format généralement petit à moyen car il s’agit avant tout de ne pas trop s’encombrer… Certains y collent des titres de transport et autres souvenirs, je ne le fais pas parce que je veux pleinement profiter de ma surface peignable, le bon papier étant onéreux. Par contre, je note volontiers les pensées du moment… 

Un carnet de voyage a quelque-chose de MAGIQUE… le papier se garnit progressivement de contours, puis de couleurs… et sans la nécessité de réussir pour une aquarelle aboutie de grand format, on libère à la fois pensées et gestes… c’est un réel plaisir.

Un « carnet » s’achète tout prêt (exemple : bambou)  mais je préfère prendre des feuilles de même format reliables entr’elles après perforation…  Arches offre des formats intéressants convenant à ceux qui sont un peu plus exigeants.

Je feuillette régulièrement mes anciens carnets… et à chaque fois l’émotion du moment revient, intacte. Tous les souvenirs y sont car mieux que la photo, le fait de dessiner ou de peindre « mémorise » par association.

Pourquoi ? parce que pendant que nous nous laissons inspirer par le sujet en face de nous… le cerveau droit s’active, et quelque-part nous sommes dans l’espace infini entre deux pensées… hors du temps… nous sommes « un » avec ce que nous mettons sur papier.

La qualité artistique n’est pas la seule chose qui entre ici en ligne de compte. Ce sont les INSTANTS DE BONHEUR avant tout…
Bonheur sous toutes les formes car on met sur papier ce qui se passe entre le modèle et l’Artiste, mais aussi ses émotions, la joie d’une recherche sans cesse renouvelée par rapport au trait juste et à la nuance qui rend exactement ce que l’on souhaite traduire. Enfin en extérieur plus encore qu’à l’Atelier il faut savoir composer en fonction des cycles de l’eau souvents très réduits de par la chaleur l’été.

Pour moi… également le plaisir de fixer une impression sans passer par la technologie moderne… et de développer le sens de l’observation. Car c’est avant tout de la qualité du regard que dépendra la qualité du dessin ou de l’aquarelle.

En carnet de voyage, le crayon ou le stylo ne s’effacent pas car ils font partie intégrante du carnet de voyages, tout comme les éventuelles annotations.

A s t u c e s :

  • être minimaliste côté encombrement
    • plus on met de temps à déballer et à s’installer, moins on dessine/peint… parfois il faut faire vite
    • prévoir un critérium pour ne pas avoir à tailler, un stylo, un marqueur-fin, deux pinceaux et au moins les couleurs primaires
    • emmener deux gobelets d’eau vides, on trouve toujours de l’eau sur place (robinet en ville, fontaine au village, ruisseau en forêt) – sinon en emmener un peu
    • savoir gérer les mélanges de couleurs de manière efficiente (par ex. partir du reste de bleu pour le ciel et en faire du vert, puis rajouter du rouge pour avoir le gris). Ce n’est pas face à un sujet qui bouge que l’on doit réfléchir sur comment obtenir telle ou telle couleur.
  • s’organiser
    • faire un dessin préalable, si possible juste au niveau de la perspective, de l’ordre de grandeur et avec un trait vivant (donc à main levée)
    • bien observer et s’imprégner du sujet
    • simplifier son sujet
    • apprendre à utiliser les supports existant dans la nature pour peindre (banc, tronc d’arbre, rocher, sol…)

Un carnet de voyage est quelque-chose de très… personnel, même si l’on prend parfois plaisir à le montrer. La règle n° 1 est qu’il doit… vous ressembler. Donc, refléter ce que vous avez vu et ressenti. Il n’y a pas de règle particulière à respecter, vive la Liberté. Vous débutez en dessin ? excellent : les carnets de voyage ça motive pour commencer et sur ce site vous trouverez près de 600 articles techniques et des conseils de perspective.

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


Articles récents

Salons professionnels | et pourquoi participer…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !

 

 


 CHRISTIANE ALLENBACH DEMO ZILLISHEIM 2018A partir d’un certain niveau, participer à un Salon international permet de nouer d’utiles contacts et de redessiner son paysage-médiatique. Cette démarche permet aussi d’évaluer son travail et d’admirer celui des collègues. Enfin, pour ceux qui en ont le courage, on peut y faire des démonstrations techniques : je l’ai parfois fais mais j’essaie de ne pas systématiser (j’en parle brièvement ici).

ALLENBACH CHRISTIANE ARTISTE BOUTS VIEOn pourrait en rester là… mais cela ne me suffit pas… j’ai poussé mon analyse un peu plus loin et je vous propose un tableau du « pour » et du « contre » (il sera complété régulièrement)

 	 CHRISTIANE ALLENBACH CONTRE
  • Promouvoir l’aquarelle comme « Art » à part entière nécessite aussi qu’on montre son travail
  • Ce type de rencontre de haut-niveau permet aux amateurs d’Art éclairés de trouver leur bonheur et de rencontrer des Artistes-peintres de renom…
  • Contribuer au rayonnement de l’aquarelle de son pays en exposant à l’étranger nécessite des moyens financiers que n’ont pas (et de très loin) tous les artistes…
  • Les visiteurs regardent plus souvent qu’ils n’achètent…
  • Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la notoriété d’un Salon ne se juge pas au nombre d’Artistes qui y participent mais au niveau élevé de la sélection…
  •  Beaucoup d’artistes m’ont confié être parfois déçus de la baisse du niveau technique… les effets spéciaux prennent le dessus sur les bonnes-vieilles « règles » et sur le vrai savoir-faire…
  •  Le coût du « dossier » d’ins-cription vaut celui d’une exposition régionale…
    BELGIQUE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | NAMUR AQUARELLE _95 2013 | BELGIQUE | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | 2013 | NAMUR AQUARELLE _72 REMISE DES PRIX
  •  hélas, après la sélection, il reste à payer le fameux « prix au clou » donc une somme fixe par tableau retenu. Ce montant se rajoute aux frais d’inscription.  En sus il restera les trois allers/retours pour amener les tableaux, pour se rendre au vernissage et pour les chercher. Les frais minimum tournent donc autour de
    500 €. A cela se rajoute un séjour sur place, parfois obligatoire, qui triple ou quadruple facilement cette somme.
  •  Lorsqu’il expose, un artiste-plasticien bénéficie d’une visibilité et d’un « drainage » considérable du public.
    ALLENBACH CHRISTTIANE LIBRAMONT 2016 DISCOURS
  •  Un artiste-plasticien n’est pas rémunéré pour exposer. Un artiste-carnettiste, lui, l’est. Ce n’est pas juste. Une exception avant-gardiste : la Suisse (bravooo… quand on veut dégager des fonds, on le peut…)
    L.122-2 > le droit de repré-sentation existe bel et bien mais on l’oublie tout bonnement.
  • Thème ou format imposé… cela peut pour certains être un défi… pour d’autres une occasion d’innover… mais la Liberté c’est quand même mieux… si tel n’est pas le cas, l’Artiste-peintre reste libre de sélectionner les Salons correspondant à ce qu’il aime peindre.
  •  L’inconvénient de devoir peindre pour un Salon c’est que l’Artiste doit qualitativement adapter son travail, et produire éventuellement une série harmonieuse… dont il sera par suite difficile de vendre juste un élément…
    CHRISTIANE ALLENBACH SYMBOLISME MEDIEVAL
  •  Une Oeuvre n’est pas un produit de consommation, il a fallu des heures d’esquisses, de recherche en matière de composition, de réflexion… Il est souvent intéressant de discuter avec l’Artiste pour connaître ses démarches…
  •  Certains Salons interdisent la vente… c’est souvent pour le pas avoir à payer la Maison des Artistes. C’est dommage pour l’Artiste qui s’investit financièrement pour exposer,  qui n’est PAS  rémunéré (bien que la Loi soit sortie en 2019) et qui de surcroît ne peut pas vendre lors du  Salon. L’exposition-sans-vente concerne également les hôtels de ville.
  •  Enfin, certains Salons dotent de prix les meilleures oeuvres, c’est parfois juste une médaille mais peut également correspondre à un chèque, toujours bienvenu en cette période de crise.
    allenbach-christiane-zillisheim-2016-139
  •  Les « Initiés » pourraient raconter un certain nombre de choses par rapport aux paramètres d’attribution des prix à certains endroits… il vaut mieux ne pas polémiquer là-dessus en public…C’est juste dommage de s’entendre dire par d’éminents artistes que son travail est de qualité-internationale,  et de voir que derrière rien ne suit… parce qu’on n’a pas les moyens de se montrer partout ou de faire des stages chez les « décideurs »… ou encore qu’on ne lèche pas les bonnes bottes…

 

 

 

 

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



from © ALLENBACH CHRISTIANE

  1. DEVIS | FACTURE… pour artiste-peintre Commentaires fermés sur DEVIS | FACTURE… pour artiste-peintre
  2. WINDSTEIN 2019 | rencontre artistes-touristes… Commentaires fermés sur WINDSTEIN 2019 | rencontre artistes-touristes…
  3. BIENNALE REICH’ART 2019 > démonstration aquarelle Commentaires fermés sur BIENNALE REICH’ART 2019 > démonstration aquarelle
  4. Aquarelles : mélanges en grande quantité Commentaires fermés sur Aquarelles : mélanges en grande quantité
  5. Mars 2019 = du nouveau sur la rémunération des droits d’auteurs Commentaires fermés sur Mars 2019 = du nouveau sur la rémunération des droits d’auteurs
  6. EXPOSITION BIENNALE REICH’ART 2019 Commentaires fermés sur EXPOSITION BIENNALE REICH’ART 2019
  7. Aquarelle | gestion des temps de séchage… Commentaires fermés sur Aquarelle | gestion des temps de séchage…
  8. Facebook 2019 | grosse anomalie sécuritaire… Commentaires fermés sur Facebook 2019 | grosse anomalie sécuritaire…
  9. 2019 et coût minimum d’un Salon Commentaires fermés sur 2019 et coût minimum d’un Salon