Travail d’Art et gestion des émotions…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !

 

 


 

En Entreprise tout comme dans l’exercice de bénévolat, chacun est prié de laisser ses propres soucis au vestiaire.

Avec un entraînement approprié… on y arrive trèès bien.  Mais bon, que ce soit clair, ça c’est en Entreprise ou en mode « bénévolat » avec changement d’endroit et travail dans un autre local. Bien que le management contemporain parle de compétence émotionnelle et de gestion du stress, proposant maints séminaires aux salariés, il est concrètement fortement déconseillé de laisser libre cours à ses émotions au travail. La plupart se contiennent donc et explosent à la maison ou se défoulent par le biais d’activités physiques. Le système scolaire et les entreprises au Japon et en Chine ont, eux, depuis longtemps compris que l’on est bien plus productif si on est heureux et ponctuent la journée de pauses « sport » ou « détente » avec parfois zoo sur le lieu de travail. Ceci dit… même si ça marche… l’idéologie est en soi dangereuse car tout comme via les médias, la masse est poussée à ne s’autoriser que des émotions dites positives. Pourtant justement à ce niveau, réprimer des émotions inconfortable est à terme mauvais pour la santé donc contreproductif aussi.

CHRISTIANE ALLENBACH | LES MOTS PEUVENT TUER SKETCHEn Art, la problématique se complique puisque l’Artiste travaille la plupart du temps seul, que ce soit chez un client, en plein-air ou chez lui. Mes « ateliers » ici. Donc, il doit avoir une plus grande maîtrise qu’un salarié qui durant la pause, peut discuter avec ses collègues ou si vraiment rien ne va plus, se mettre en maladie ou aller en cure. L’Artiste lui n’a jamais de repos… peu importe ce qui se passe dans sa vie privée. Il peut lever légèrement le pied mais ne peut jamais se permettre d’arrêter, ce serait rhédibitoire.

L’Artiste-peintre violemment ému (les soucis du quotidien ne comptent pas, chacun doit savoir les gérer) peut avoir deux réactions : soit il se précipite sur ses pinceaux et exprime ce qu’il ressent… soit si son sujet n’est pas libre, il va dans un premier temps ne pas peindre mais gérer d’abord ses émotions. En effet, il sera par exemple difficile de refléter la Beauté et la Grâce si l’on est en train de digérer un deuil ou un drame relationnel…

Donc… même si le proverbe dit qu’on ne peut pas mettre le vent en cage… l’Artiste apprendra à exploiter ses émotions comme moteur énergétique au lieu de juste exploser… Les émotions se régulent… par des pensées justes et à-propos et par la pratique régulière des techniques de relaxation & autres…

 CHRISTIANE ALLENBACH 40 x 50 cm Bisou chevaux

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



from © ALLENBACH CHRISTIANE