Astuce aquarelle | pourquoi il vaut mieux ne pas secouer son flacon de drawing-gum

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Le drawing-gum ou liquide de masquage est disponible en petits… ou en grands flacons.
Article technique ici.

En ce qui me concerne je ne m’en sers que très occasionnellement, le plus souvent en démo.

Jusqu’ici je secouais toujours le flacon pour le mélanger avant utilisation.

Voici pourquoi il vaut mieux ne pas le faire :

A l’occasion d’une récente démonstration nous arrivâmes à aborder ce sujet et à l’ouverture du flacon j’ai constaté qu’un dépôt de drawing gum,  s’était fait le long des parois et sur la partie supérieure du flacon…

Voici d’abord comment le retirer ce dépôt sans perte puisque ce drawing-gum une foit sec et mis en boule, peut être utilisé pour gommer celui qui se trouve sur la feuille…

Prendre un coton-tige, l’introduire dans le flacon, et « attraper » le bout d’un dépôt de liquide de masquage.
Ne pas tout de suite tirer.
ENROULER un maximum de drawing gum autour du coton-tige PAR ROTATION de celui-ci et ensuite tirer. Tout le drawing-gum viendra… et votre produit sera de nouveau pleinement opérationnel. Si le coton-tige est trop court, aller en pharmacie, il en existe qui ont 20 cm de long.

Une fois ce petit nettoyage fait… ne plus secouer le flacon pour avoir un mélange homogène mais TOUILLER au manche à pinceau. En essuyant immédiatement (essuie-tout) aucun résidu ne subsistera sur ledit manche à pinceau. Il faut juste éviter le pinceau chinois muni d’une anse d’accrochage. Voilà les manches qui peuvent convenir :

Cette p’tite astuce vous aidera à profiter de votre grand flacon de produit jusqu’à la dernière goutte.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR