Préparer son bilan

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Pour les Artistes-Peintres français, la fin de l’année signifie, concrètement, qu’il faut commencer à rassembler et à mettre à jour tous les documents destinés au fisc et à la maison-des-Artistes… J’ai déjà évoqué comment tenir une comptabilité efficiente (voir ici) et pour tous ceux qui ne savent pas comment procéder je recommande vivement de jeter un oeil directement sur le site de la Maison des Artistes.

Par défaut une fois qu’on s’est déclaré(e) c’est le système BNC qui est mis en route, on rajoute sur sa feuille d’imposition personnelle le montant des ventes, et le tour est joué. Le formulaire « impôts » pour un particulier porte le n° 2042 et est téléchargeable ici.

Ce procédé ne prend en compte que les ventes et ne reflète pas les dépenses. Un Artiste ayant à investir en frais d’exposition, déplacements professionnels, matériel et cadres, gagne à opter pour la déclaration contrôlée N° 2035 (A+B) lui reprend aussi ce type de frais. Le montant fiscal de référence est donc réel contrairement au montant BNC ne tenant compte que des bénéfices. Ce formulaire supplémentaire est à retirer la première année à votre centre d’impôts, ensuite il est envoyé automatiquement.

Par contre, pour tous ceux (dont moi) qui ont été mal renseignés (primo ce n’est pas très clair et secundo il ne faut  JAMAIS se fier aux soit-disant amis !) …il faut parfois très vite remettre les pendules à l’heure .

En fait, c’est que pour les micro-entreprises (attention, ne concerne PAS les sociétés !!!)  :
il y a lieu d’accompagner la déclaration (individuelle) des revenus 2042 par un formulaire complémentaire de deux pages reprenant les recettes ou le déficit artistique.
C’est ce formulaire qui permet au fisc de le reporter sur la fiche d’imposition ou de non-imposition. Attention ce n’est pas celui appelé CK, il vaut mieux la première fois se rendre au centre des impôts pour ne pas se tromper mais aussi et surtout parce que d’une région à une autre ce n’est pas forcément pareil.

Bon à savoir : on peut le faire rétroactivement sur un ou deux ans mais selon le régime pour lequel on opte fiscalement il est ou non cumulable sur plusieurs années. Toujours contacter les impôts de votre région... c'est plus prudent.

Petite parenthèse car il faut parfois dire tout haut ce qui se passe derrière les coulisses en l’occurrence, une foule de pseudo-artistes sans formation inonde le marché d’oeuvres vendues à bas prix, dupant à la fois les clients et le fisc. Le professionnel demandant une juste rétribution de son travail, et qui a d’importants frais à payer, se retrouve donc forcément lésé… L’autre facteur qui joue énormément est la conjoncture défavorable, qui fait que la masse va à l’essentiel et qu’il devient de plus en plus difficile (voire carrément impossible) de vivre de son art. Avoir un conjoint qui rentre un salaire normal (ou une bonne retraite) est donc important pour 1 Artiste, les autres n’arrivant plus à survivre. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles j’expose de moins en moins… un « Salon » revenant en moyenne à 500 € sans forcément de vente à la clé… Se faire connaître en tant qu’Artiste-Peintre est devenu un « luxe »

Conseil rajouté en 2017 suite à couac… au service impôts-entreprise les documents envoyés peuvent se perdre : par sécurité, envoyez une copie de tous les documents comptables au chef comptable du centre des impôts ou mieux, allez sur place les lui apporter, cela peut vous éviter une amende de 450 € qui toutefois sera gommée si vous pouvez prouver que vous avez fourni les documents. Alors internet c’est bien beau mais moi je fais à côté comme autrefois : version papier.

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

papier aquarelle : aplanir si le temps presse

 

 

ll y a différentes techniques de travailler, elles vont du tout sec à la feuille sortant de la baignoire… il y a différents papiers allant du cold-pressed au hot-pressed et il y a différentes manières de fixer son papier avant de travailler : pas du tout pour celui qui sort de la baignoire (il tient sur une vitre verticale), au scotch, à l’agrafeuse sur cadre, tendu sur cadre spécial (système américain) etc… ou aussi encollé comme me l’a appris Baxrainer.

Dans l’hypothèse où l’on est puriste et que comme moi on prend du bon papier (cold-pressed & fort grammage), d’une part le médium pénètre bien dans le papier et d’autre part on n’a pas beaucoup de mauvaises surprises au niveau gondolage.

Par contre, une aquarelle terminée (sauf si tendue au système américain ou encollée) doit souvent être re-tendue ou mise sous presse. Cela prend, si l’on veut un bon résultat, au moins une nuit. Les encadreurs le collent souvent contre le passepartout (pour re-tendre) mais pour un artiste qui décadre-et-recadre souvent cette technique ne convient pas…

En cas d’urgence et si le format est d’une taille raisonnable donc assez petite… j’ai découvert un moyen simple d’obtenir en quelques minutes un travail absolument plane…

Pour cela il faut :

– un fer à repasser « vapeur »
– un papier bureau de la taille de l’aquarelle
– de l’amidon de repasseuse en vaporisateur

a) humidifier très légèrement l’ENVERS de l’aquarelle
b) poser la feuille de papier bureau (sèche) par dessus
c) passer un 1er coup de fer, réglage sur « coton »
d) enlever la feuille, vaporiser de l’amidon, reposer la feuille
e) donner un 2ème coup de fer à repasser.

Cette technique nécessite un petit « coup de main » cependant facile à acquérir car il ne faut pas faire souffrir le papier.

Mais pour ceux qui sont parfois amenés à peindre juste avant une expo… et qui doivent encadrer très vite… elle peut rendre des services. Pour tous les autres cas il vaut mieux mettre sous presse à froid pendant une nuit avec un bon poids par dessus.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

 

 

Pourquoi un Artiste doit aussi maîtriser la couture…

Article ancien sur sac de transport à faire soi-même, je l’ai supprimé car la plupart des artistes n’ont pas le temps de le faire…

 

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

Encoding… ou transfert de données informatiques

 

 

WordPress ist eine sehr professionelle Homepage und man kann als Webmaster quasi alles damit machen… sein System entwickelt sich nach den Bedürfnisse der Benutzer… | WordPress permet d’avoir un site très professionnel et en tant que Webmaster on peut pratiquement tout faire avec lui, son système évolue toujours en fonction des besoins des utilisateurs.

Trotzdem merke ich dass man wie in allen EDV-Arbeiten, manche Fehler lieber nicht machen darf…  hauptsächlich in Sache « Computer-Encoding »… | Je remarque cependant qu’au niveau de l’encodage, il y a des erreurs à ne pas faire…

Egal was für ein Blog man wählt (z.B. Jimdo, Overblog… es gibt sooo viele) man sollte besonders vorsichtig sein beim Eincodieren wenn man Informationen aus einer Quelle (Fotoapparat, Festplatte des Computers, USB-Schlüßel, usw…) in das System vom Blog eingibt (per Hosting). Das wurde mir bereits Anno 2008 erklärt, als ich damals für eine Webmaster Encoding-Arbeiten erledigte… aber falls ich doch ein Mal einige Vorsichtsmaßnahmen vergesse, komme ich viel schneller auf den Sprung… | Peu importe le choix du blog (par ex. Jimdo, Overblog mais il y en a tellement…) il faut être particulièrement prudent lors de l’encodage, opération qui consiste à transférer des informations d’une source telle qu’un appareil photo, disque dur d’ordinateur, clé Usb  dans le Système d’un Site (en passant obligatoirement par un hébergeur).

Falls man folgende Buchstaben drin hat, kann man, nicht unbedingt gleich aber sicher mit der Zeit, Probleme kriegen | Si l’on a incorporé des caractères censurés par le système on peut, pas forcément tout de suite mais sûrement à moyen ou long terme, avoir de sérieux problèmes sur son site :

& é  » ‘  è ê  ç à î ï ö ô ä â £ $ % ù µ * ? . / , ; : ! §    usw/etc

Kurz gesagt : am besten immer EINFACH und  auf dieselbe Weise alles programmieren. | En résumé, il faut veiller à encoder toujours d’une manière SIMPLE et efficiente et surtout toujours de la même manière.

Was es geben kann wenn ein Fehler drin ist… Statt Fotos :
Ce que cela peut donner s’il  y a une erreur d’encodageà la place des images :

Den Fehler merkt man nicht sofort und wenn man die Seite downloadet nicht einmal gleich aber mit der Zeit kommen die Schwierigkeiten, daher ist am Anfang  höchste Konzentration angesagt, viel « Methode » und dann… sollte man regelmässig, als Webmaster, seine Seiten kontrollieren | On ne remarque pas toujours les erreurs lors du transfert de données mais après un certain temps les dérangements apparaîssent… il est donc recommandé de se concentrer un maximum lors de l’encodage et de vérifier ensuite régulièrement le bon fonctionnement de ses pages.

Auf einer Homepage sieht man den Titel des Bildes… indem man die Maus eine Weile auf dem Foto ruhen lässt…  hier ist er einfach und logisch… |  Sur un site on voit le titre d’une image en laissant le curseur de la souris reposer un moment sur l’image… ici il est simple et logique.



 

 

Versand | Envoi

 

Ein Kunstobjekt gut einzupacken… ist auch eine Kunst.
Beispiel(e)…
Emballer une oeuvre d’Art… c’est aussi de l’Art…
Exemple(s)

Reist ein eingerahmtes Bild… so darf man weder an Luftpolsterfolie noch an Verpackung gespart sein… | Si un tableau doit voyager avec cadre… il s’agit de ne pas économiser a niveau papier-bulles et emballage…

Ein Bild reist aber meistens « natur » ohne Rahmen, so wie hier :
Un tableau voyage généralement décadré comme ici :

Hier Versand gerollt | ici envoi en rouleau

 

 

 

trouver des grilles

Certains d’entre vous m’ont demandé où on peut trouver des grilles pour une exposition…

N’en achetez pas…

Les offices de tourisme et les organisateurs d’expositions collectives en ont, et les mettent gracieusement à disposition des Artistes en cas de besoin, même pour des expositions en plein air.

Même si vous faites une journée portes-ouvertes dans un local vide, il y a moyen de trouver des grilles sur place…

J’ai aussi testé le fait d’avoir ses propres grilles… et même si elles ne furent pas chères, ce n’est rentable que si vous avez un immense Atelier et plus assez de place sur vos murs…

Si toutefois vous souhaitez en acquérir, il faut avant achat tester si elles rentrent dans une voiture « ordinaire », pour les miennes cela n’est pas le cas. En effet, la location d’un J9 n’est pas toujours rentable pour une exposition…

J’ai trouvé une excellente alternative en exposant quelques tableaux sur un chevalet, ça fait classe et le public aime bien.

mes grilles sont ici

 

KERZEN | BOUGIE

Chaque artiste doit de temps à autre recourir à quelques trucs pour obenir des effets spéciaux, mais il faut en user avec modération.

L’usage de la bougie fait partie de ces petits « plus »… et comme la plupart des lecteurs en connaissent déjà l’usage je vais ici me contenter d’expliquer comment moi je fais pour travailler avec une grande précision.

Prendre un cierge d’Eglise

Kirchenkerze / Cierge d’Eglise

Le bout opposé à celui de la flamme peut se chauffer.

Prendre pour cela un allume-gaz.

 

Je pars du principe que les enfants ne liront pas cette page mais si tel devait être le cas, attention, ne faire ceci que sous la suveillance d’un adulte, cela peut être dangereux.

Ensuite avant que la bougie ne fonde, avec les doigts, former une pointe.

 Terminé

Certains Artistes taillent leur bougie au cutter. Pas mal mais… reste à résoudre le souci de la « corde » au milieu…

 Je pense être la première à avoir inventé comment travailler à la bougie dans qu’il n’y ait d’irrégularités ou de zones non-couvertes.

 Je façonne du papier aluminium de manière à obtenir un support alvéolé dans lequel je coule la cire de ma bougie allumée. Le résultat est optimal et la taille généralement superflue.


 

meine Seite zu den Favoriten machen… mettre ma page dans les favoris

 

Ich habe mit der Zeit festgestellt dass manche von Euch mich immer wieder manuell in Google suchen… und da Zeit-auch-Geld ist… rate ich jedem, meine Homepage in die Favoriten rein zu tun. Ist in 2 Mn. gemacht und erleichtert das Leben.  | à l’usage j’ai constaté que beaucoup recherchent encore manuellement mon site au lieu de le mettre dans les favoris. C’est fait en 2 Mn… C’est facile et permet de gagner un temps précieux. Voici donc la procédure à suivre.

  • Mozilla statt Google Nehmen (weniger Reklame)
    prendre Mozilla au lieu de tonton-Google (moins de pub)
    on a ceci :
  • nur peinturem rein tippen… Rest kommt von alleine
    taper seulement peinturem… le reste vient tout seul
  • Auf peinturemamanlotus.fr klickencliquer sur peinturemamanlotus.fr > on a ceci :
  • auf den ersten Link klicken (hier in Grün)
    cliquer sur le 1er lien, ici en vert
    on a :
  • Dann mit Maus auf « Lesezeichen » klicken (bookmakes)
    aller avec le curseur de souris sur MARQUE-PAGES
    on a :
  • 1 Mal drauf klicken, fertig !!! cliquer 1 fois, terminé !!!

Bei der nächsten Suche in Mozilla direkt in den Lesezeichen suchen, geht super schnell.  Hat man viele Seiten auf diese Weise markiert, tut man gut sie in Ordner aufzuräumen, ist aber nicht unbedingt nötig…  | à la prochaine recherche, piocher directement dans le marque-page. Si on a marqué beaucoup de pages on peut les ranger dans des dossiers mais cela n’est nullement indispensable.

remédier aux pannes…

Article à revoir à la lumière de mes nouvelles expériences.

CHRISTIANE ALLENBACH | RANGEMENT PLANCHES SCIERIE

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

 

Sous verres ?

 

Ich berichtete neulich über die Wahl eines Rahmens, inzwischen wollte ich aus finanziellen Gründe nicht so viel ausgeben und habe Glas-ohne-Rahmen probiert… | J’ai évoqué récemment le choix du cadre. Voulant faire quelques économies, j’ai aussi testé les sous-verres…Aus finanzieller Sicht, könnte man meinen es lohnt sich, nicht ordentlich einzurahmen, sei es für eine Ausstellung oder nur um bei sich selbst die Bilder billig an die Wand zu hängen… Groβer Fehler… Warum können Sie hier lesen… | On pourrait penser qu’il est plus économique d’exposer, chez soi ou en Exposition, en mettant juste sous-verre. Grande erreur, et voici pourquoi…

 

  • oft ist das gepresste Karton hinter der Glasscheibe schon beim Kauf krumm und verbogen, das kriegt man nicht mehr hin…
  • souvent, déjà à l’achat, il s’avère que le carton-pressé derrière le verre n’est déjà plus plane, c’est irrécupérable

  • komischerweise ist bei Kleinformate das Glas schön dick und bei Groβformate ganz dünn also dementsprechend zerbrechlich
  • paradoxalement, pour les petits formats, le verre est bien épais alors que pour les grands formats il est mince et par conséquent très fragile

 

  • Für Kleinformate bring man meistens das Geld zum einrahmen auf, also warum bloss ein Glass kaufen ?
  • Pour des petits formats, l’encadrement de qualité reste accessible, alors pourquoi choisir la médiocrité d’un sous-verre ?

 

  • Der Transport eines Bildes mit nur Glasscheibe, ohne Rahmen, ist völlig ausgeschlossen… die Scheibe geht meistens zu Hause schon beim Putzen kaputt… und zwar in tausend kleine Stücke die ein sehr tiefen Schnitt in die Hände machen falls man nicht zeitig los gelassen hat…
  • Le transport d’un travail sous verre de est entièrement à exclure, le verre se casse souvent déjà à la maison lorsqu’on le nettoie… et en mille morceaux qui coupent profondément dans la main si on n’a pas pu lâcher à temps…
  • Nebenbei möchte ich hier erwähnen dass Glasscheiben für Aquarelle nicht mit Sprühli gewaschen werden sollten weil da meistens scharfe Produkte drin sind, das kann bei dem leisesten Kontakt mit dem Bild, wenn das Passepartout nicht dick genug ist, zu Schaden kommen…
  • Accessoirement je voudrais souligner ici le fait qu’il ne faut jamais nettoyer une vitre pour aquarelle avec un liquide  ménager  parce qu’il contient souvent des produits acides qui attaquent l’aquarelle surtout lorsque le passepartout se révèle n’être pas assez épais.
  • Unter Glas, ist ein  Bild nicht von Insekten und vor Laum geschützt…
  • Sous verre, une aquarelle n’est protégée ni des insectes, ni de la buée
  • nach zehn Jahren löst sich meistens das Klebeband oder der Kleber,  der Bild und Passepartout zusammen hält… unter Glas geht das noch viel schneller und mann muss sowieso neu einrahmen…
  • après une dizaine d’année, le scotch ou la colle qui assemblent aquarelle et passepartout se détachent et en sous-verre cela arrive encore bien plus rapidement qu’encadré, il faut donc de toute manière ré-encadrer…
  • Man sagt oft : wer billig einkauft, zahlt zwei Mal… also hier ist es wirklich wahr. Wenn man alle kaputte Scheiben zusammen zählt, das schlechte Ergebnis, das Befallen von Schädlinge, dann lohnt es sich wirklich, fachmännisch einzurahmen.
  • On dit souvent : qui achète pas-cher paie deux fois… et ici cela se vérifie particulièrement. Lorsqu’on totalise tous les verres cassés, le mauvais résultat, l’attaque du papier aquarelle par les insectes, on réalise que c’est vraiment nécessaire d’investir dans un cadre correct.
  • Auβerdem hat man oft eine Menge unnötige Kartons und Zubehör übrig… mit kaputter Scheibe ist das nicht mehr zu gebrauchen und nicht einmal mit Acryl-Farbe kann man drauf malen weil ja Löcher im Karton sind…
  • En plus on risque très vite, vu le nombre de casse de vitres, de se retrouver avec un nombre incalculable de cartons inutilisables même pour peinture acrylique, en raison de leurs trous… idem pour les autres accessoires :
  • Und… noch etwas Wichtiges, bei vielen Ausstellungen ist Glas-ohne-Rahmen total verboten. In den Galerien sowieso, das kommt gar nicht gut rüber…
  • Enfin, point non négligeable, dans beaucoup d’Expositions, les sous-verres sont totalement interdits. Dans les galeries de toute manière, cela ne met pas le travail en valeur.
  • Man wird sehr schnell feststellen das sich die Ausstellungen eigentlich finanziell nicht lohnen… man hat mehr Ausgaben als Einnahmen… aber bleibt… die Freude, seine Arbeit zu zeigen.
  • On constatera très vite qu’exposer n’est jamais rentable, on a plus de dépenses que de rentrées mais reste… le plaisir de montrer son travail.
  • Malen ist vor allem Freude am Schönen !
  • Peindre c’est avant tout aimer la Beauté !

 

könnte Sie eventuell auch noch interessieren : Passepartout
peut éventuellement vous intéresser aussi : articlePassepartout

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR