sketches > généralités

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 


CHRISTIANE ALLENBACH SKETCHES

Un Carnet de Voyage(s) est constitué de souvenirs de voyage… que ceux-ci soient d’ici ou d’ailleurs… Il y a les voyages dans une pièce, les voyages dans le proche environnement, les voyages dans des contrées lointaines, les voyages intérieurs…

L’aventure commence dès qu’on a franchi le pas de sa porte, les croquis aquarelles sont un excellent moyen de communication entre les gens… et j’ai fait l’expérience que même des canards ou des chevaux ont voulu regarder leurs croquis…

Sur le plan artistique le carnet de voyage date de l’époque d’avant l’invention de l’appareil photo et ceux qui ont le privilège d’en avoir vu des anciens auront pu savourer le soin extrême apporté dans leur présentation malgré le fait que les dessins et aquarelles aient été faits dans le vif du sujet… et parfois rapidement.

La règle n° 1 en effet c’est de dessiner ou peindre face à son sujet, sur un format généralement petit à moyen car il s’agit avant tout de ne pas trop s’encombrer… Certains y collent des titres de transport et autres souvenirs, je ne le fais pas parce que je veux pleinement profiter de ma surface peignable, le bon papier étant onéreux. Par contre, je note volontiers les pensées du moment… 

Un carnet de voyage a quelque-chose de MAGIQUE… le papier se garnit progressivement de contours, puis de couleurs… et sans la nécessité de réussir pour une aquarelle aboutie de grand format, on libère à la fois pensées et gestes… c’est un réel plaisir.

Un « carnet » s’achète tout prêt (exemple : bambou)  mais je préfère prendre des feuilles de même format reliables entr’elles après perforation…  Arches offre des formats intéressants convenant à ceux qui sont un peu plus exigeants.

Je feuillette régulièrement mes anciens carnets… et à chaque fois l’émotion du moment revient, intacte. Tous les souvenirs y sont car mieux que la photo, le fait de dessiner ou de peindre « mémorise » par association.

Pourquoi ? parce que pendant que nous nous laissons inspirer par le sujet en face de nous… le cerveau droit s’active, et quelque-part nous sommes dans l’espace infini entre deux pensées… hors du temps… nous sommes « un » avec ce que nous mettons sur papier.

La qualité artistique n’est pas la seule chose qui entre ici en ligne de compte. Ce sont les INSTANTS DE BONHEUR avant tout…
Bonheur sous toutes les formes car on met sur papier ce qui se passe entre le modèle et l’Artiste, mais aussi ses émotions, la joie d’une recherche sans cesse renouvelée par rapport au trait juste et à la nuance qui rend exactement ce que l’on souhaite traduire. Enfin en extérieur plus encore qu’à l’Atelier il faut savoir composer en fonction des cycles de l’eau souvents très réduits de par la chaleur l’été.

Pour moi… également le plaisir de fixer une impression sans passer par la technologie moderne… et de développer le sens de l’observation. Car c’est avant tout de la qualité du regard que dépendra la qualité du dessin ou de l’aquarelle.

En carnet de voyage, le crayon ou le stylo ne s’effacent pas car ils font partie intégrante du carnet de voyages, tout comme les éventuelles annotations.

A s t u c e s :

  • être minimaliste côté encombrement
    • plus on met de temps à déballer et à s’installer, moins on dessine/peint… parfois il faut faire vite
    • prévoir un critérium pour ne pas avoir à tailler, un stylo, un marqueur-fin, deux pinceaux et au moins les couleurs primaires
    • emmener deux gobelets d’eau vides, on trouve toujours de l’eau sur place (robinet en ville, fontaine au village, ruisseau en forêt) – sinon en emmener un peu
    • savoir gérer les mélanges de couleurs de manière efficiente (par ex. partir du reste de bleu pour le ciel et en faire du vert, puis rajouter du rouge pour avoir le gris). Ce n’est pas face à un sujet qui bouge que l’on doit réfléchir sur comment obtenir telle ou telle couleur.
  • s’organiser
    • faire un dessin préalable, si possible juste au niveau de la perspective, de l’ordre de grandeur et avec un trait vivant (donc à main levée)
    • bien observer et s’imprégner du sujet
    • simplifier son sujet
    • apprendre à utiliser les supports existant dans la nature pour peindre (banc, tronc d’arbre, rocher, sol…)

Un carnet de voyage est quelque-chose de très… personnel, même si l’on prend parfois plaisir à le montrer. La règle n° 1 est qu’il doit… vous ressembler. Donc, refléter ce que vous avez vu et ressenti. Il n’y a pas de règle particulière à respecter, vive la Liberté. Vous débutez en dessin ? excellent : les carnets de voyage ça motive pour commencer et sur ce site vous trouverez près de 600 articles techniques et des conseils de perspective.

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous = ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


Articles récents

Devoir VITE interrompre une aquarelle…

© site sous copyright | CONFORME RGPD !

 

 

Une aquarelle se fait généralement d’un jet, hors phase dessin… C’est un travail tributaire du cycle de l’EAU… et cela nécessite une grande concentration car c’est assez technique. C’est l’une des raisons pour lesquelles on ne peut que rarement me joindre = je ne peux pas me laisser déranger dans le feu de l’action.

Néanmoins, un artiste pouvant aussi avoir des proches en situation d’urgence, il arrive à tout un chacun de devoir arrêter d’une minute à l’autre, en plein travail…

CHRISTIANE ALLENBACH INTERRUPTION EN COURS DE TRAVAILCi-dessous quelques astuces permettant quand même de récupérer ledit travail…

  1. lorsque l’eau est encore à la surface du papier et qu’on vient d’y poser des couleurs pour l’arrière-plan, bouger la feuille pour faire migrer les pigments et laisser entièrement sécher au lieu de continuer dans la foulée…
    °
  2. en phase « brillante » lorsque l’eau a commencé à rentrer dans le papier, on pose généralement une 2ème fois de la couleur dans l’arrière plan, pour produire un flou-artistique. Si on a commencé au moment où l’arrêt est urgent… c’est généralement en « local » donc s’assurer que le pigment est correctement posé… et laisser complètement sécher. On devra en revenant remouiller entièrement (dans ce cas pas au pinceau mais à l’essuie-tout très trempé avec un contact minimum d’avec ce qui est déjà peint).
    °
  3. Au stade mi-mat… et mat-frais où l’on pose généralement un pinceau assez chargé en pigment… s’il faut arrêter pile… on peut selon ce qu’on était en train de faire, bouger la feuille pour faire migrer le pigment, la laisser sécher à plat ou faire quelques projections d’eau : en revenant on terminera le travail en tenant compte des auréoles produites aléatoirement.
    °
  4. Sur les papiers délicats de type satiné, ou Moulin du Coq (bloc de 100 Feuilles) il n’est évidemment pas question de frotter avec un linge humide pour récupérer un contour trop net ou mal plaçé… mais ces types de papier séchant assez vite… on peut avant de devoir s’interrompre injecter beaucoup d’eau de manière à avoir toute une série d’auréoles, et en revenant retravailler à partir du résultat obtenu. Très localement, un coton-tige humecté permet de petites rectifications mais il faut à tout prix éviter d’appuyer.
    °
  5. Il est clair que si l’on travaille sur papier sec, on se contentera d’estomper ce que l’on était en train de peindre par la technique du double-pinceau de manière à flouter le contour… il sera facile de reprendre en revenant.
    Le type de travail qu’on peut le plus facilement arrêter en cours de route c’est la technique des superpositions de couches…

Parfois une interruption impromptue permet de repartir dans une autre direction que celle prévue, plus intéressante.

CHRISTIANE ALLENBACH_INTERRUPTION EN COURS DE TRAVAILCi-dessous un motif fait en plein air et à grande eau… avec évidemment des interruptions…

CHRISTIANE ALLENBACH SCHIRMECK 40 x 50 cm

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…



from © ALLENBACH CHRISTIANE | #ALLENBACHCHRISTIANE (Adagp)

  1. ART et sujet/thème/technique imposés… Commentaires fermés sur ART et sujet/thème/technique imposés…
  2. ZILLISHEIM 2018 | démonstration salon international Commentaires fermés sur ZILLISHEIM 2018 | démonstration salon international
  3. ZILLISHEIM 2018 | Salon international de Peinture Commentaires fermés sur ZILLISHEIM 2018 | Salon international de Peinture
  4. #INKTOBER2018 Commentaires fermés sur #INKTOBER2018
  5. Encre Jax | test… Commentaires fermés sur Encre Jax | test…
  6. NANCY | voyage d’études de l’architecture… Commentaires fermés sur NANCY | voyage d’études de l’architecture…
  7. Tutoriel | correction du voile gris de vos photos avec Photoshop CS Commentaires fermés sur Tutoriel | correction du voile gris de vos photos avec Photoshop CS
  8. Mise sous presse des aquarelles grand format… Commentaires fermés sur Mise sous presse des aquarelles grand format…
  9. Photo d’un travail-flouté… Commentaires fermés sur Photo d’un travail-flouté…