KERZEN | BOUGIE

Chaque artiste doit de temps à autre recourir à quelques trucs pour obenir des effets spéciaux, mais il faut en user avec modération.

L’usage de la bougie fait partie de ces petits « plus »… et comme la plupart des lecteurs en connaissent déjà l’usage je vais ici me contenter d’expliquer comment moi je fais pour travailler avec une grande précision.

Prendre un cierge d’Eglise

Kirchenkerze / Cierge d’Eglise

Le bout opposé à celui de la flamme peut se chauffer.

Prendre pour cela un allume-gaz.

 

Je pars du principe que les enfants ne liront pas cette page mais si tel devait être le cas, attention, ne faire ceci que sous la suveillance d’un adulte, cela peut être dangereux.

Ensuite avant que la bougie ne fonde, avec les doigts, former une pointe.

 Terminé

Certains Artistes taillent leur bougie au cutter. Pas mal mais… reste à résoudre le souci de la « corde » au milieu…

 Je pense être la première à avoir inventé comment travailler à la bougie dans qu’il n’y ait d’irrégularités ou de zones non-couvertes.

 Je façonne du papier aluminium de manière à obtenir un support alvéolé dans lequel je coule la cire de ma bougie allumée. Le résultat est optimal et la taille généralement superflue.