Artiste en colère

© site sous copyright | CONFORME RGPD !


°

CHRISTIANE ALLENBACH ARTISTE EN COLEREManifester n’est pas toujours la meilleure des solutions mais comment sinon attirer l’attention sur un gros problème ? C’est pour cette raison que je le fais virtuellement, car nous-Artistes-peintres-professionnels, nous sommes nombreux à nous arracher les cheveux face à la situation actuelle. Ce n’était déjà pas facile mais là nous faisons face à un effondrement du PIB de ≅9- % ce qui ne s’était plus revu depuis la dernière guerre. Les journalistes disent que le français dépense moins mais c’est faux si l’on analyse l’augmentation catastrophique des produits frais (fruits, légumes) et secs. Et le taux de chômage est actuellement autour de 11 % ce qui est énorme. Ne parlons même pas de tous ceux qui ne rentrent pas dans les clous pour être indemnisés de quelque manière que ce soit et sont obligés de déposer leur clé sous le paillasson. Pendant que certains s’enrichissent à travers ces événements dramatiques, d’autres coulent…

C’est le cas d’énormément d’Artistes-Peintres-professionnels… Pour le grand public je précise qu’un professionnel est un artiste censé vivre du fruit de son travail artistique sans avoir un autre métier à côté, ni disposer d’une retraite ou d’une personne pouvant compenser sur le long terme un gros manque à gagner. On ne peut pas faire grand chose contre l’incompétence-mondiale à gérer l’actuelle situation,  mais on peut arrêter de faire trinquer un secteur déjà fragilisé par une morosité écononomique avérée.

Les grandes expositions internationales sont annulées les unes après les autres, malgré le fait qu’on peut très bien, tout comme le font les supermarchés, proposer à l’entrée du gel et rendre obligatoire le port du masque. Une annulation est désolante et inexplicable surtout que dans les transports en commun (je teste régulièrement) on est serrés comme des sardines et qu’on se retrouve souvent parmi des jeunes gens ne respectant pas les gestes dits « barrière ». Bref, on a le droit de prendre des risques-santé en se déplaçant pour aller travailler mais on n’a pas le droit de prendre le moindre risque pour se changer les idées dans une morosité devenue chronique puisque durant depuis plus d’une année.

Un report (souvent à la saint-glin-glin) ne résoud rien… L’actuelle situation ne permet plus aux Artistes de montrer et encore moins de vendre, leur travail… ne leur permet plus d’organiser des stages… et surtout, court-circuite toute motivation. Car être Artiste ce n’est pas comme travailler devant une machine toute la journée… le savoir-faire ne peut pleinement s’exprimer que si l’on est heureux, et évidemment si on rentre assez de sous pour d’une part payer ses factures et d’autre part se ré-acheter du matériel.

Or beaucoup de clients cherchent à marchander, chose qu’ils ne se permettraient jamais de faire chez un autre professionnel de type dentiste ou plombier… (plus ici) cependant que les fournisseurs, eux, ont augmenté tous leurs prix. Pour ma part je n’ai pas augmenté mes tarifs (justifiés) depuis fin 2018 mais là j’en arrive à refuser de vendre plutôt que de bosser à perte.

Le télétravail en Art ne tient pas vraiment ses promesses. D’abord parce qu’à force de voir des choses gratuites sur Youtube, les gens ne sont plus prêts à ouvrir leur escarcelle pour acheter un DVD à l’Artiste ou s’offrir une revue technique spécialisée. Proposer des télécours exige d’abord un investissement matériel conséquent (trépied, caméra, déflecteurs et j’en passe) et si l’on fait une vidéo privée, rien n’empêche les uns de la passer gratuitement à d’autres…

Dans un même ordre d’idées, se ré-inventer en Art nécessite toujours un gros investissement que justement en temps-de-crise, on n’a pas… comme celui de publier un ou plusieurs livres. Fonctionner en mode pré-commande (avec pré-paiement) est harrassant et non rentable…

Faire son propre marketing en se passant des galeries et autres lieux d’exposition est aussi très souvent, beaucoup de travail pour pas grand’chose. Un agent ou autre tiers, cela a un coût, une plateforme spécialisée aussi… chacun a déjà son propre site à payer… Le fait est qu’une aquarelle se vendra moins online que par exemple une acrylique, un collage ou une sculpture. Dans un secteur agricole et rural, les gens n’ont pas encore le réflexe « internet » il faut qu’ils puissent voir et toucher.

CHRISTIANE ALLENBACH | LES MOTS PEUVENT TUER SKETCHLE MONDE CULTUREL EST ENTIÈREMENT PARALYSÉ et il faut trouver rapidement une solution sinon nul ne s’en remettra plus. Le monde entier est en mode « pause »… il faut que cela cesse. Et vite. Avis aux décideurs !

La survie économique des Artistes est importantes, c’est vrai… mais plus important encore est sa survie-morale… si les pinceaux sont « en berne » et que le moral est en chûte libre… il est totalement impossible de planifier quoique ce soit à moyen ou long terme… quel gâchis… L’Art ne se produit pas comme un objet industriel…

Pour rappel, une Oeuvre originale ne perd pas de sa valeur en temps de crise, bien au contraire. C’est donc un investissement sûr. Mais cela est uniquement valable pour les Artistes de très haut niveau. Les autres, même de niveau-international, souffrent… et le disent (à juste titre). Notre précarité est devenue chronique et c’est absolument insupportable.

Pour ma part je me suis énormément investie dans le bénévolat, j’ai aussi produit des pas à pas gratuits que d’autres sites ont vendus (sic) et partie de mon contenu-multimédias a été volé aux Usa où l’on mettait des posters en vente avec le fruit de mon travail. Alors je dis « stop ». Un Artiste-Peintre, ce n’est pas un pigeon-plumable-à souhait.

En attendant une fin (lointaine… soyons réalistes) de cette grosse catastrophe… je m’occupe en priorité de ma santé… de ma survie…  En matière de peinture, je continue, mais je fais surtout des recherches personnelles. Je ne peins plus en vue d’hypothétiques-ventes… et je n’investis pas non plus dans de grosses expositions… ce sera toujours quelque-chose de dépensé en moins. Il faut avant tout que le bilan annuel ne devienne pas trop négatif…

 

 CHRISTIANE ALLENBACH POTERIE 40 x 50 cm Arches  CHRISTIANE ALLENBACH EN INDE 40 x 50 cm

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…


from © ALLENBACH CHRISTIANE