La qualité… en art…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Je m’occupais souvent des dossiers « normes » en entreprise, et les problématiques afférent à la qualité ne me sont pas étrangères. Le site « émergences » décrit la qualité mieux que je ne saurais le faire, jetez-y un oeil.

Dans le milieu artistique, rien de clair n’a encore été fait en matière d’obligation de fournir soit des services de qualité, soit du matériel de qualité, soit tout simplement un travail juste en perspective, en échelle, et au niveau du trait. Je ne pense pas qu’un jour le monde artistique soit soumis à des exigences telles que l’Artisanat ou le monde de l’industrie mais toujours est-il que les Artistes-peintres dignes de ce nom, tout comme les encadreurs… devraient mettre un point d’honneur à particulièrement soigner leur travail dans sa partie visible et non visible.

Pour un encadreur, il ferme souvent le paquet et une fois l’oeuvre encadrée, « soude » le verso à l’adhésif brun mais il ne doit pas s’imaginer qu’un jour personne n’ouvrira et j’ai pour ma part eu de très mauvaises surprises en constatant qu’on avait ré-utilisé des chûtes au lieu de tailler le passepartout dans une seule pièce… ce qui ne permet pas de « tendre » une aquarelle par montage mouillé sur ledit passepartout. Argh. Le voici… l’histoire date de 2015 et cette connerie m’aura coûté une quarantaine d’euros, non remboursés après réclamation. Du coup je ne recommande plus cet encadreur à mes clients…

ALLENBACH CHRISTIANE PASSEPARTOUT FAIT PAR UN ENCADREUR DE HAGUENAUDans le même ordre d’idées… je vois souvent ces derniers temps, dans les Salons internationaux… des aquarelles qui gondolent. Cela aussi, c’est rhédibitoire. A ce niveau-là on est censé n’exposer que le meilleur…  Que l’encadrement d’exposition soit basique, relève d’une autre problématique : les tableaux qui viennent de loin voyagent souvent seules donc inutile de dépenser une fortune pour un cadre risquant de s’abîmer… pour ma part je présente toujours mes tableaux, en international comme en régional, dans des cadres d’expo basiques que j’offre aux clients. Je n’ai qu’un seul cadre « cher » (200 €) que je garde pour le moment afin de montrer la différence qualitative à ceux qui souhaitent acquérir une aquarelle et être orientés vers un bon encadreur. A noter aussi que les aquarelles qui voyagent en hiver peuvent lors du transport être stockées en zone froide et humide, ce qui nécessite éventuellement de les re-tendre à l’arrivée

L’aspect « conseil juste » fait à mon sens aussi partie de la qualité des services que peut offrir un Artiste-peintre. Si le client a plusieurs tableaux je peux par exemple lui dire comment les accrocher pour mieux les mettre en valeur… ce que peu de nos jours savent encore faire. J’ai même poussé jusqu’à contacter des collectionneurs et même des commissaires priseurs, ils sont unanimes : le client s’intéresse au tableau et pas au cadre. Donc, concrètement, pour l’Artiste-peintre, cela veut dire qu’il doit aussi SOIGNER ce qui ne se voit pas. L’aquarelle doit être bien tendue et les marges si possibles de largeur égale et surtout bien droites. Certains l’aiment blanche mais si on utilise des passepartout standard, il se peut alors que 2 ou 3 mm de blanc apparaîssent alors que cela ne devrait pas être le cas, ceci si on a peint avant d’avoir son passepartout ou si on n’a pas pris soin de calculer ce flottement dans sa marge. C’est l’une des raisons pour lesquelles généralement j’achète le passepartout avant de commencer à peindre, cela résoud pas mal de problèmes. Sinon, l’encadrement USA décrit ici est nickel pour une présentation SANS passepartout. Les encadrements de voyage (offerts) sont généralement remplacés à l’achat par un cadre que le client choisit en harmonie avec son intérieur.

Côté qualité… l’Artiste-peintre se doit aussi d’acheter du matériel premier choix. Bien qu’ayant moins de moyens que la plupart des confrères je mets mon point d’honneur à veiller à la qualité du médium et du papier que j’utilise. C’est aussi la garantie pour un acheteur, de pouvoir garder le tableau jusqu’à cinq siècles s’il l’encadre convenablement.

Côté « petites oeuvres » il faut bien sûr ne pas les négliger en pensant que puisque c’est petit et pas trop cher, on peut tout faire à la louche. Mes marque-pages et cartes postales sont soigneusement découpées au MASSICOT et c’est d’ailleurs aussi à la découpe que je vérifie la qualité d’un papier. Celui qui se laisse le mieux couper reste le bon vieux Arches… Chez moi, 99 % du papier est découpé AVANT peinture, sauf bien sûr si c’est un grand format devant être scotché, encolléagrafé ou tendu sur cadre lors du travail.

CHRISTIANE ALLENBACH DECOUPE PAPIER DEJA PEINTVoici deux images datant d’aujourd’hui et montrant la découpe de petits-formats. En les superposant… on remarque l’uniformité de la découpe… comme par exemple des cartes de visite sortant de chez l’imprimeur. Ici ce sont des formats pour marque-pages et cartes-postales :

ALLENBACH CHRISTIANE AQUARELLE DECOUPE MARQUEPAGE ALLENBACH CHRISTIANE AQUARELLEDECOUPE MARQUEPAGES ET CARTES POSTALESJ’aime bien pour ce type de travail le papier 300 g très texturé, mais il ne permet pas qu’on fasse une marge propre de 0,5 mm. La texture compense, je trouve… et ce papier est très agréable au toucher.

En résumé, en matière de qualité il n’y a pas que les collectifs (Etat, collectivités, associations, entreprise culturelle, Musée…) ou les acteurs  culturels (Artistes-peintres pro, intermédiaires-vendeurs dont galeries, techniciens dont encadreurs, Professeurs etc… ) qui doivent savoir apprécier le meilleur sur le plan qualitatif, mais il appartient aussi aux clients et au grand public, de faire la distinction entre qualité et non-qualité. Du fait de l’augmentation du temps de loisir par rapport au temps de travail, et de la nécessité de décompresser durant ces mêmes loisirs… le public est de plus en plus averti, et familiarisé avec les objets culturels. Justement parce que dans cette branche, il n’y a aucune norme de définie… il appartient à chacun(e) de prendre ses responsabilités sachant qu’en Art la qualité restera toujours un tout petit peu floue…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

website  >>> https://peinturemamanlotus.fr/
Facebook  >>>      https://www.facebook.com/pages/Allenbach-Christiane-Watercolor/425141794199091?ref=hl  
©  ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…