Images actives ou non…

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


Comme la plupart des personnes brassant un impressionnant nombre d’images et de surcroît souvent depuis des endroits différents… je me sers de mon worpress non seulement pour afficher et partager un certain contenu… mais aussi pour ma partie privée ou juste comme aide-mémoire. En clair, il y a les pages du site que le public voit, et du contenu derrière les coulisses juste pour moi. Beaucoup d’artistes procèdent de la sorte et on peut retrouver très vite une information lorsqu’on est par monts & par vaux. A titre d’exemple, je ne sais jamais quel pneu de vélo acheter en magasin alors ça peut être intéressant de pouvoir montrer la photo de la référence du pneu au vendeur… Je fais aussi (et fût un temps où on le faisait pour moi) des montages à titre d’essai, que j’enregistre jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle idée… beaucoup de ces images là ne rentrent jamais dans la partie visible de mon site.

Je partage avec vous le fruit de mes récentes découvertes car si vous travaillez  au cybercafé, pour peu qu’à côté il y ait un fort bruit ou que vous fassiez plusieurs tâches de front… vous avez très très vite cliqué sur publier (donc rendre public) au lieu de cliquer sur « ENREGISTRER BROUILLON ».

Certains vont dire que ce n’est pas grave mais il se trouve que si. Pourquoi ? tout simplement parce que si vous ne vous en rendez pas compte immédiatement (autre travail à faire, distraction) une fois que vous avez cliqué sur publié… il suffit que les moteurs de recherches passent et hop, ils prennent. C’est du moins l’une des causes possibles qui pourrait justifier l’énorme différence que pour ma part (et pour vous sûrement aussi… à voir) j’ai constatée entre mon réel contenu visible du site et ce qui apparaît justement lorsqu’on fait des recherches. Lire aussi ici.

Pour éviter d’avoir à dé-publier ne passez pas par brouillon mais par page privée. Car même en dé-publiant très vite, si un moteur de recherche a capté tout ou partie, ça restera visible un court laps de temps (je n’ai pas encore découvert combien)

C’est un réel danger, donc évitez d’envoyer à votre hébergeur la photo de votre belle mère à poil ou tout autre truc de ce style. Et depuis peu, je rajoute : n’envoyez pas non plus chez l’hébergeur des images récupérées à la hâte sur votre bureau (ça arrive souvent au cybercafé) ou ayant fait l’objet d’un montage à des fins d’essais ou tout autre contenu devant rester temporaire. Je viens de demander conseil et pour le contenu temporaire un hébergeur programmable en durée convient mieux (genre framapic).

Chercher à avoir zéro-fichier-non-attaché (lire ici) pour espérer surfer plus vite est peut-être aussi traître car ça oblige à mettre chaque image au moins dans un brouillon…

Jusqu’ici je pouvais à la rigueur limiter l’accès d’une page wordpress publiée par erreur… en mettant un code d’accès mais le système a une faille, j’en parle ici. La solution du moment si vous avez comme moi quelques brouillons… si vous avez peur de vous planter… enregistrez-vous une page privée… mais il faut vérifier si votre système n’a aucune faille. Les failles sont régulièrement corrigées par les différents sites et hébergeurs.

Je suis en train de consulter d’autres personnes pour déterminer si elles ont le même type de soucis… et je remettrai la présente page à jour à la lumière de ce que j’aurai appris. Car il faut voir non pas avec un informaticien mais seulement avec un utilisateur averti…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR