Les brèves… inaxectitude des moteurs de recherche

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


ALLENBACH CHRISTIANE ANGELSBERG VERS ALLEMUtilisant très souvent google pour rechercher mon propre contenu car cela va plus vite que chez l’hébergeur… mais aussi en tant qu’outil de recherche documentaire… je me suis rendue compte de deux grosses lacunes dans le système :

  • google n’affiche pas en temps réel donc les recherches montrent du contenu qui ne correspond pas à ce qui est vraiment sur le site… et par ailleurs beaucoup d’images connexes de tiers sont montrées en même temps…
    plus loin le 2ème point qui cloche

CHRISTIANE ALLENBACH SOUCI GOOGLE

  • Lorsqu’on veut se documenter et éventuellement utiliser une image (pour moi seulement des peintures d’anciens Maîtres rien d’autre), on tape le mot clé dans google, on clique sur images et puis on va sous la licence et on coche ce que l’on recherche :

CHRISTIANE ALLENBACH GOOGLE RECHERCHE SELON LICENCEPour les rares images qu’il me faut c’est ce que je fais, et généralement je vais directement dans public domain pictures ou commons… Car en effet j’ai remarqué que Google nous trompe souvent en affichant des images sous réutilisation-permise alors qu’en effet elles ne le sont pas (donc ne pas faire un copier-coller sans rentrer dans le site pour vérifier qu’il s’agit d’une image du domaine public ou à réutilisation autorisée). Et fait important, si vous sous-traitez une partie de votre travail, donnez au tiers concerné ces instructions là sous peine de devoir ensuite faire vous-mêmes les recherches car si vous l’oubliez ça risque de vous être reproché…

C’est ce qui m’est arrivé et bien que l’image en question n’ait été par erreur que temporairement sur mon site, (événement d’un seul jour) et totalement par accident… c’est très gênant. Du coup, pour mes prochaines recherches, je vais systématiquement faire un screen du droit d’usage que google affiche afin que si plus tard cela change, je sois couverte. Mais ceux qui me connaissent savent que je fais 500 photos à chaque sortie et que je n’ai vraiment pas besoin d’aller piocher ailleurs…

On peut aussi (ça m’arrivait à mes débuts) ne travailler qu’en salle multimédia (parce qu’on a besoin d’aide technique ou qu’on y prend d’autres cours) et trouver sur le bureau de son appareil d’autres images à côté des nôtres (concrètement en cours rares sont ceux qui les mettent en dossier)… et ceci combiné à l’infiabilité de google lors de son affichage par licences, peut provoquer un couac indépendant notre volonté. Le domaine « virtuel » demande un long apprentissage et la technique change tout le temps ce qui ne facilite pas les choses… J’invite donc tout internaute à me contacter amicalement s’il tombe sur une très ancienne anomalie ou un quelconque amalgame afin que je puisse voir d’où vient l’erreur… sachant que pour le contenu actuel et actif une telle chose ne peut plus se produire. Et si vous gérez un site ou un blog, la plus sûre manière de gérer vos images c’est de les produire vous même. Par contre si vous les versez ensuite dans facebook il faut les dé-pixelliser pour qu’on ne puisse pas s’en servir à des fins d’impression.


CONTACT ICI

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…

facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR