Techniques encadrement USA | presque sans cadre

© contenu intégral du site sous copyright

___

_________


Après avoir publié divers articles techniques concernant l’encadrement d’aquarelles, voici une nouvelle découverte provenant tout droit des USA en l’occurrence de chez MCS à Easton.

Attention, ne convient que pour les petits à moyens formats et les mesures USA ne correspondent pas à nos standards français, il faut donc d’abord se procurer les cadres et ensuite seulement préparer son papier-aquarelle en adaptant les mesures… C’est d’ailleurs en passant ce que je fais de plus en plus souvent même avec nos cadres européens.

Aux USA ce type de cadre est très prisé car il met en valeur ce qui est dedans, est ultra-léger car en plastique et se fait oublier.

Voici comment se présente ce type d’encadrement, qui ne grignote même pas 2 mm de l’aquarelle ce qui revient à dire zéro-marge. Il convient à merveille pour exposer de par son poids et sa solidité (utile au niveau transport), charge au client s’il le souhaite de faire ensuite encadrer l’oeuvre dans le style qui s’harmonise à son intérieur… bien que les petits formats puissent être laissés dedans…

allenbach-christiane-cadre-usa-mcsAlors que pour les encadrements classiques on retourne le cadre (beau côté sur la table)… ici il faut faire l’inverse. Le cadre est livré monté avec l’encadrement plastique, l’arrière-plan (que nous avons l’habitude de mettre en dernier) et une vitre en verre dépoli. L’ensemble est très facile à manipuler. Il faut donc extraire le verre et le carton-arrière en exerçant une légère pression par l’arrière tout en écartant légèrement (on attrape très vite le coup de main si on se sert souvent de ce système). On pose ensuite la vitre sur son papier pour délimiter les mesures au crayon, on peind… on met le travail sous presse et on ré-assemble comme suit :

  • poser le cadre plastique sur la table avec le beau côté en haut
  • mettre le « paquet » se composant du carton arrière, de l’aquarelle et du verre (lavé) sur le dessus
  • faire rentrer le « paquet » en exerçant une pression tout en écartant un peu le cadre, ça rentre assez facilement.

Inconvénient : il faut éviter le passepartout ou alors en prendre un basique, très mince. Surtout pas un fait par l’encadreur et très épais comme ci-dessous, qui est à réserver aux tableaux de collection n’ayant plus à voyager :

 ALSACE | REICHSHOFFEN | AQUARELLE | PORTRAITS | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH | CADRE ET PASSEPARTOUT PROLa manipulation d’encadrement exigeant l’appui des pouces sur le verre, il faudra re-nettoyer celui-ci après les opérations. Au dos de l’encadrement se trouves des attaches-chevalets pouvant servir aussi pour accrocher le tableau sur un crochet mais en exposition il faudra prévoir une fixation différente mais facile à mettre en place.

Moyennant quoi… vous allégerez votre poids en déplacement…
C’est une présentation MODERNE pour les oeuvres contemporaines…

Mesures du standard USA : 4 x 6 | 5 x 7 | 8 x 10 | 8,5 x 11 pouces

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…