Les « séries » ou collections… en Art…

© contenu intégral du site sous copyright

 

____________


Beaucoup d’encre a déjà coulé au sujet des séries ou collections… je souhaite ici aller à l’essentiel car souvent ce concept est avant tout un argument qui relève du marketing… parce que ça fait « branché »… alors que cela fait plusieurs siècles que cette pratique est courante.

ALLENBACH CHRISTIANE 24 x 32 DAUPHIN ALLENBACH CHRISTIANE HAMSTER INSP BY PECASSOU 24 x 32 ALLENBACH CHRISTIANE PHOQUE 24 x 32 CEZANNEALLENBACH CHRISTIANE ETONNEMENT RAT CEZANNE 24 x 32 CHRISTIANE ALLENBACH | BLANC_En résumé, on peut qualifiée de « série » :

  • des oeuvres qui gravitent autour d’une même thématique (le style pouvant être différent)…
  • des oeuvres exécutées intentionnellement dans le même style mais portant sur des sujets variés
  • des oeuvres de tous thèmes et tous styles mais d’une même couleur ou même association de couleurs… Ce dernier type de travail est particulièrement économique en médium puisque les couleurs de la palette seront ré-utilisées harmonieusement au lieu de ne servir à rien…

A noter que si tous les Artistes-peintres ont un style  évolutif en fonction de la technique qu’ils maîtrisent… on peut retrouver plusieurs cas de figure :

  • ceux qui ont un style très particulier, délibérément choisi, mais limitatif en ce sens que le public s’y habitue et si l’artiste veut changer (il est « libre » comme l’air, que ceci soit bien clair)  on dira que « ce n’est plus lui »
  • ceux qui ne veulent PAS s’enfermer dans une manière-de-faire particulière, qui touchent à tout, et alternent tous types d’interprétations et tous types de sujet…
  • ceux (rares) qui arrivent miraculeusement à mélanger leur griffe avec une totale liberté d’exécution…

Avantages pour l’artiste de produire une « série » :

  • il devient plus compétent dans une chose particulière
  • ça fait « classe » de parler de collection ou de série et on peut lui donner un titre dans l’air du temps
  • les organisateurs événementiels aiment retrouver une continuité et une harmonie dans ce qui est présenté simultanément.

Il faut discerner ici :

♦ les Salons spécialisés qui ne « prennent » souvent que
trois à quatre oeuvres dans un format ou un thème
précisé d’avance, dans ce cas : s’y conformer !!!

♦ les expositions en Galerie qui laissent à l’Artiste
plusieurs murs… ce qui lui permet soit :
♦ ♦ ♦ –  de faire ses sélections par « formats »
♦ ♦ ♦ – (les grands ensembles, les tout-petits ensembles)
♦ ♦ ♦ –  de présenter une série par sujet donc de
♦ ♦ ♦ – montrer à la fois des portraits, des nus acadé-
♦ ♦ ♦ – miques, des animaux, des paysages, et pourquoi
♦ ♦ ♦ – pas des abstraits…
♦ les expositions en plein air, privées (show-room) etc…

Tenter d’exposer librement des oeuvres variées sans dénominateur commun autre que le plaisir que l’Artiste a eu à les peindre… est souvent un gros risque… le jury recherchant justement une continuité…  il faut donc savoir que ce qui est recherché par les uns peut parfois être rejeté par les autres…

… à l’artiste de savoir discerner ce qui est le mieux pour lui…

à titre d’exemple, l’oeuvre ci-dessous même si elle rentre de par le sujet dans la série animalère montrée en tête de l’article… gagnera tout à fait à être montrée isolément… ou alors avec des sujets différents mais de même couleur… Pour rappel, en tant que cavalière titulaire du 2ème degré (d’antan) je montais régulièrement le célèbre Zharif qui avait son boxe à Gundershoffen et qui appartenait à feu Monsieur Henri DIETRICH, à côté bien sûr de mon propre cheval qui était stationné à Bitche-camp… (souvenirs de l’époque où j’avais encore les moyens… )

ALLENBACH CHRISTIANE 30 x 40 PSA ROUGE CORNWALL 450 G

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,
à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…