E-commerce & ventes en ligne… le guide

© contenu intégral du site sous copyright

 

 

____________


Très à la mode en ce moment… le e-commerce et les « boutiques » on-line. Mais les artistes devraient se méfier car les sites qui mettent en valeur la visibilité virtuelle coûtent bien plus cher, au final, qu’ils ne rapportent, avec une moyenne de cent euros par mois en  mode « abonnement » ou presque 300 € au coup par coup… Il est clair que si l’on investit 200 à 300 € dans la promotion d’une seule œuvre, il y a répercussion sur le prix de celle-ci. Mon astuce à moi consiste à ne pas faire d’actions publicitaires onéreuses et à proposer plutôt des prix corrects conformes aux moyennes en vigueur sur le marché. Mais soyons réalistes : les artistes souffrent en premier de la crise actuelle et on ne peut plus vivre de son art…

Pour ma part, je ne veux pas de site typiquement « marchand » converti à la publicité, je veux que les internautes se sentent à l’aise en surfant dans mes pages techniques ou dans mes galeries, récemment épurées des anciens travaux pour une visite plus agréable. Dans le même ordre d’idées, je refuse d’irriter les internautes avec des publicités sur chaque page…  et je paie mon hébergeur pour être libre de gérer mon site comme je l’entends. La publicité sur les sites permet d’assurer un revenu même si l’internaute n’achète rien… mais pour ma part je n’ai aucune espèce d’envie de visiter un site pourri par la publicité, et j’offre donc à mes visiteurs ce que moi-même j’apprécie également.

ALLENBACH CHRISTIANE FLORAISON 2017Si je continue d’offrir un contenu de qualité et gratuit, c’est avant tout par passion. Pour rappel, seul l’onglet « shop » présente les œuvres mises en vente, le reste de mon site est conçu avant tout comme un PARTAGE. Partage tant avec les amateurs de Beauté… qu’avec les passionnés d’aquarelle ou de dessin. Mais partager ne veut pas dire se faire piquer le contenu… je n’autorise aucune extraction mais un lien c’est ok.

CHRISTIANE ALLENBACH | VESTIGES DE LABEUR 24_30 PP 40 x 50 cmPetite remarque, toutefois, pour les admirateurs d’Art non « initiés » … il est devenu difficile, en ligne, de comparer les différentes offres, tant pour la qualité que pour les tarifs… En effet, la qualité a un prix, car le professionnel a des charges à payer mais offre aussi en échange la garantie d’utiliser les meilleurs papiers & médiums. A l’heure où tout le monde se lance dans la création, il est devenu difficile au public de différencier les artistes ayant une formation sérieuse et dessinant comme il faut, de ceux qui sont juste coloristes ou suivent les « modes » en matière de techniques picturales. D’autant plus que le système des cotations est également très relatif car falsifiable… On ne peut comparer ce qui n’est pas comparable, aussi l’acheteur potentiel fera-t-il bien de choisir un Créateur connu pour son sérieux et son professionnalisme. Ceci bien sûr pour les particuliers & collectionneurs qui cherchent une « valeur sûre » et pas une décoration qui sera changée en même temps que le prochain papier-peint.

ALLENBACH CHRISTIANE | VIEILLE SELLE 20_29 POUR PP 30 x 40 cmJe ne suis pas sûre, à l’heure actuelle, que pour un artiste, vendre en ligne soit le bon plan, du moins ne faut-il pas miser « que » sur ce type de ventes… parce que la guerre des prix pousse les gens à chercher plutôt sur les sites de type discount, au détriment justement de la qualité évoquée supra. Cette politique de compression des prix mène souvent l’artiste à ne presque plus avoir de « marge »… sans parler de tous les autres frais souvent à sa charge. La plupart des internautes font du « tourisme artistique » en ligne, bref sont volatiles, et il serait utopique de penser fidéliser ce type de clientèle. Les meilleurs clients sont ceux qui ont vu un tableau en vrai, chez l’Artiste-peintre, en exposition ou en galerie… qui l’ont examiné à la lumière du jour et comparé avec d’autres œuvres, et aussi ceux qui ont été recommandés par un autre acheteur. C’est pour cela aussi que l’Artiste qui mise sur la Qualité sera toujours gagnant par rapport à celui qui mise seulement sur la rentabilité financière.

Je suis également contre le « cross-selling », technique consistant à exploiter l’intérêt d’un client pour lui proposer un tableau plus onéreux que celui auquel par coup de coeur il s’était intéressé, ou pour lui proposer d’autres produits en plus… La nécessité pour l’Artiste d’assurer son existence ne doit JAMAIS l’emporter sur le fait de laisser entière liberté à l’acheteur… C’est avant tout une question d’éthique, et il faut oublier tout souci de rentabilité à ce niveau là.

Dans le même ordre d’idées, je ne tiens pas de fichier-clients et je ne transmets à aucun tiers les données qui figurent (obligatoirement) sur mes factures informatisées : la Sérénité du client passe avant les finances d’un Artiste.

ALLENBACH CHRISTIANE SKETCH EN EXPO

Cet article sera complété ultérieurement en fonction de l’évolution sur le marché de l’art. Revenez dans quelques mois y trouver les changements observés et bon surf à vous.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…