Technique aquarelle : utiliser ses doigts

© contenu intégral du site sous copyright

 

____________


L’aquarelle se fait traditionnellement sur papier et au pinceau, sauf la peinture indirecte où l’eau-guidée agit seule… Contrairement à certaines techniques sèches on n’a donc pas de contact direct avec le support comme par exemple pour le fusain où l’Artiste éprouve la sensation de sculpter avec la sensualité de contact qui y est liée…

CHRISTIANE ALLENBACH EVASION HAUTE MONTAGNE 30 x 40 cm

Dans le cadre de travaux sur la texture, on peut cependant vouloir des éclats lumineux DOUX… différents des retraits évoqués ici :

a) retraits variés
b) à la mie de pain

Sur les grands formats, on peut se servir d’un petit chiffon, pour un retrait doux dans l’humide mais on a évidemment moins de contrôle que si l’on travaille au doigt.

Poser le médium et surveiller le cycle de l’eau (voir détails ici).
Agir de mi-mat à mi-frais en utilisant le bout d’un doigt (choisir lequel en fonction de la taille souhaitée) ou du pouce, et observer la différence entre une pression de style « tampon » et un mouvement donné du doigt sur le papier.

C’est très discret et facile à mettre en oeuvre tant sur un arrière plan que sur une eau ou sur la texture d’un fruit ou légume.

Quelques exemples, à vous de créer les vôtres !

CHRISTIANE ALLENBACH ECLAT LUMIERE AU DOIGTCHRISTIANE ALLENBACH TEXTURE AU DOIGT

 

 

 

 

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…