Autour des rumeurs…

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 


La vie d’un artiste implique aussi, souvent, des rencontres massives, et contrairement en Entreprise où l’on revoit les « intervenants » et où l’on peut rectifier le tir… lorsqu’il s’agit de personnes justes réunies pour un événement particulier… on ne peut souvent PAS rectifier à temps… surtout lorsqu’on ne sait pas ce qui se dit

Pourquoi j’en parle ?
Parce que je ne suis de loin pas la seule Artiste-peintre pouvant être concernée et qu’il vaut mieux savoir bien gérer ce type de choses…

CHRISTIANE ALLENBACH ARTISTE EN DISCUSSIONDans son sens large, une rumeur se définit comme étant un bruit-qui-court… et qu’il soit fondé ou pas n’intéresse généralement point ceux qui le répandent et encore moins ceux qui le répètent, accompagnant la chose d’une déformation souvent très subjective si bien qu’au bout d’un moment le bruit qui circule n’a plus rien à voir avec celui d’origine…

Une rumeur peut servir à voir les points communs entre l’objet-de-la-rumeur-et-les-diffuseurs, ou alors justement à les différencier… elle peut susciter de fausses conclusions et servir d’outil stratégique pour démolir un confrère… bien que souvent il se prend ensuite un sacré retour-de-manivelle… tout comme parfois… les rumeurs véhiculent un mystère… souvent suite à des informations absentes ou erronées…

Je voudrais sensibiliser le lecteur au fait qu’il serait souhaitable de ne jamais participer à ce que je nomme le fléau-de-la-société… et de ne JAMAIS diffuser une information sans en avoir au préalable vérifier l’authenticité. Dans le monde artistique c’est aussi valable que dans le monde des affaires. Evitons tous (et chacun pour soi) d’activer le moulin à ragots… c’est déjà éviter de nuire à son prochain même si quelque-part on ne maîtrise pas ce que font les autres…

CHRISTIANE ALLENBACH ZILLISHEIM 2015 37
Comment gérer tout cela ?

  • en gardant ses « antennes » grandes ouvertes pour désamorçer à la base… avant que ledit bruit fasse de gros dégâts
  • en discernant la critique-constructive des opérations à but uniquement destructif
  • en analysant les faits avec un tiers de confiance & neutre
  • en ne laissant rien passer qui soit faux… quitte, si les intéressés persistent, à faire intervenir son juriste… bien que généralement si on prouve la fausseté de la rumeur, la plupart des personnes se rendent compte qu’elles ont été manipuléés.

La vie en général, et la vie d’Artiste en particulier, n’est pas de tout repos… et on se passerait généralement de ces négativités.

Avoir un caractère bien trempé c’est aussi savoir dire « stop » à toute personne venant nous fièrement nous conter quelque-chose de pas forcément fiable…

Dans le monde artistique, il arrive qu’un artiste cherchant à attirer l’attention sur lui répande de fausses informations, et se serve pour ce faire de choses concrètes tout en les déformant de telle manière que les auditeurs gobent leur poison… c’est hélas monnaie courante pour mettre un confrère momentanément hors-course…  Les salons étant des endroits de rencontre par excellence, c’est souvent dans ces « condensations humaines » que sont répétées les inepties… donc… le mieux serait de n’accorder aucun crédit aux choses que l’on peut entendre et qui font souvent partie du « small-talk » ou de l’art-de-briller-en-société-au-détriment-d’autrui…

CHRISTIANE ALLENBACH ZILLISHEIM 2015 8Parfois, l’humour sauve la situation car il est bien plus sain d’en rire que d’en pleurer.

Ainsi, au dernier Salon de peinture auquel j’ai participé ce week-end… à mon grand étonnement, l’un des organisateurs est venu vers moi en me demandant de lui expliquer pourquoi je parlais le dialecte alsacien alors que je suis niçoise… là j’avoue avoir été scotchée… car non seulement mon accent se reconnaît entre mille mais je n’ai jamais caché que je suis alsacienne avant d’être française… Et moins de trente minutes plus tard une autre personne vient me dire que décidément, pour une niçoise, j’avais un très long trajet à faire…

Si chacun(e) vérifie l’authenticité de ce qu’il répète… si chacun SE RESPONSABILISE… ce type de « bruit » peut être gommé pratiquement à la source…  qu’il soit comme dans mon exemple anodin ou alors au contraire beaucoup plus grave. Chacun(e) peut y mettre du sien pour qu’ensemble nous construisons un monde plus VRAI… et meilleur.

N’oublions pas non plus que les personnes vraiment cultivées, et intérieurement « nobles » SAVENT que ce que nous disons sur autrui indique bien plus sur nous-mêmes que sur la personne dont nous parlons… et c’est cela qui parfois est éclairant … surtout qu’il est un fait bien connu c’est que beaucoup parlent d’autrui pour qu’on oublie leurs propres manquements…

La Vie est trop courte pour qu’on ne soit pas authentique… trop courte pour qu’on s’empoisonne et trop courte pour qu’on disperse ses énergies qui peuvent utilement servir à bien mieux

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…