Art outdoor & intempéries…

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 

 


Les Artistes « indépendants » n’ayant pas d’autre activité pro le savent tous… on bosse sans arrêt et on n’a jamais le droit d’être malade… Le lecteur trouvera ici de quoi se compose au mimum l’activité d’un artiste car contrairement à ce que l’on pense il ne s’agit de loin pas que  dessiner ou peindre.

Mais justement par rapport à cette dernière discipline, je voudrais ici souligner que les artistes-paysagistes et même les urban-sketchers en outdoor… sont soumis presque la moitié de l’année à des conditions extrêmes qui en Entreprise donneraient lieu à ce que l’on nomme « indemnisation intempérie ».

Pour nous Artistes, zéro aménagement possible et zéro indemnisation si une activité prévue tombe à l’eau…

Art. L.5424-8… Sont considérées comme intempéries, les conditions atmosphériques et les inondations lorsqu’elles rendent dangereux ou impossible l’accomplissement du travail eu égard soit à la santé ou à la sécurité des salariés, soit à la nature ou à la technique du travail à accomplir.

Ne sont pas concernés bien sûr les artistes qui travaillent uniquement en Atelier et qui plus est si celui-ci est chauffé… Mais pour tous ceux qui sont sur le terrain… et pratiquent ce que l’on nomme le « plein-air » donc peignent sur le motif, sujet devant eux… il faut soit avoir une santé de fer… soit trouver des alternatives…

CHRISTIANE ALLENBACH | PAQUETS NEIGE EPICEALe mode « plein-air » n’attire du monde que durant la belle saison et dans nos contrées alsaciennes celle-ci se limite aux mois de mai à octobre… et encore.

CHRISTIANE ALLENBACH | DESSIN AUX GANTS BLEUSIl n’y a pas « une » solution… il y en a plusieurs et chaque Artiste fonctionne autrement :

  • les uns ont la chance de pouvoir se replier dans le confort douillet de leur Atelier voire d’y dispenser des cours (le mien, non chauffé, ne convient PAS et son usage est strictement privé)
  • les autres feront preuve de créativité, par exemple :
    • en réservant à la « mauvaise » saison les travaux qui sont faisables dans des lieux publics qui s’y prêtent. A titre d’exemple on peut fort bien dessiner ou peindre dans un musée, un édifice public, un marché couvert, un zoo, mais aussi : un salon de thé, un restaurant…
    • l’artiste disposant d’un véhicule peut fort bien l’aménager pour y peindre mais cela ne conviendra pas pour y dispenser un cours…
    • Dans les grandes villes, il y a le circuit associatif et les espaces alternatifs… à la campagne on peut oublier…
    • Enfin… on peut trouver des endroits abrités, comme dans ma commune l’observatoire dont on peut user en demandant la clé en Mairie :

 

Les plus connus d’entre nous, se déplacent en permanence pour des workshops… mais souvent en indoor, tout simplement parce que les « clients » tiennent à un minimum de confort…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…