3ème ou 4ème main… en aquarelle

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 

 


Les pratiquants de disciplines hermétiques comprendront d’emblée ce que je veux dire si je parle de 3ème ou de 4ème main… voire de plus… mais en Art en général et en AQUARELLE en particulier… concrètement cela veut dire s’aider par un mécanisme pour compenser là où physiquement il n’y a que deux mains…

Dans quel cas ?

CHRISTIANE ALLENBACH MIGRATION DE PIGMENTS DIRECTIONS OPPOSEES_Lorsque l’on travaille à grande eau et qu’après avoir passé du médium… il faut une position très oblique ou carrément verticale pour obtenir l’effet recherché…

Comme souvent il faut continuer d’agir avec ses deux mains… durant ce temps… il n’y a qu’une solution : s’inventer des aides.

Voici l’une de ces solutions… elle passe par de la ficelle solide ou du papier-cadeau… à accrocher à un support ou par défaut à une lampe (on demande à un atelier d’être efficient, pas beau…)… et à garnir de pinces :

CHRISTIANE ALLENBACH CHRISTIANE PINCES POLYVALENTESLe fait comme ici d’avoir trois accroches au lieu de deux… permet d’obtenir chaque espèce d’inclinaison… et aussi de supporter de grandes feuilles. En-dessous on pose soit un récipient pour absorber l’eau qui coule… soit un linge. Ceci s’applique jusqu’au format raisin… après il faut fixer le papier sur cadre et manipuler ce dernier…
CHRISTIANE ALLENBACH ACCROCHAGE OBLIQUECHRISTIANE ALLENBACH ACCROCHAGE DIAGONALet… ça marche aussi pour les marque-pages ! C’est une astuce particulièrement utile à ceux qui bossent sur deux ou trois aquarelles simultanément… chacune ayant son propre cycle d’eau et style…

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…