Art… choix du sujet & du style d’interprétation

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 

 


Pour beaucoup d’artistes, le choix du prochain « sujet » à traiter est un réel tourment… et ils en vivent intérieurement tous les affres… ce qui n’est pas peu lorsqu’on sait qu’un Artiste est plus sensible que d’autres personnes…

Pour d’autres… c’est facile, spontané et non moins BEAU…

Pourquoi cette différence ?
Et comment moi est ce que je choisis mes sujets ?
Explications ci-dessous…

Petite précision, j'écarte de mes réflexions les démarches de l'Artiste qui ne fait que de l'abstrait. Ce type d'oeuvre est souvent le miroir du subconscient et le véritable "abstrait" n'a rien à voir avec un sujet suggéré et interprété de manière semi-abstraite... L'abstrait part de RIEN...  Le choix du sujet devient caduque et ne fait place qu'au choix des couleurs et du style...

Le choix du sujet par contre reste entier pour le peintre-figuratif, réaliste ou hyper-réaliste et même si techniquement « faire vrai » consiste le plus souvent à donner l’illusion du vrai (source = Guy de Maupassant) le problème du choix reste entier…

Il faut juste se poser les bonnes questions :

  • est ce que je peux envisager de peindre selon photo ?
  • si oui… où vais-je trouver une photo de haute qualité (car une photo médiocre… on peut oublier… il faut aussi respecter le droit d’auteur et demander une autorisation écrite au photographe, certains exposants l’exigent…)
  • ai-je l’habitude (c’est mieux !) de bosser de manière directe, sur le motif, sans passer par l’étape-photo donc avec le sujet face à moi ? Les heureux-élus qui adoptent le direct (sans photo) ont un certain nombre d’AVANTAGES par rapport aux autres… on le verra plus loin…
  • si oui… comment trouver « le » sujet qui me fera craquer ?
  • face à la multitude de sujets… comment s’en sortir ?
  • enfin et la question n’est pas des moindres : ai-je les bases techniques suffisantes pour choisir librement mes sujets sans à avoir à me préoccuper chaque fois de comment y arriver ?

 

Petit développement :

  • Par rapport au choix de peindre avec ou sans photo, cliquez ici svp.
  • Par rapport au fait de trouver un choix varié de photos, l’une des solutions consiste à s’inscrire gratuitement ici : PMP.
  • Par rapport au fait d’avoir une photo de très haute qualité… pas de secrets, il faut la faire soi-même ou avoir un copain photographe. Une très bonne photo c’est un MUST pour l’artiste hyper-réaliste mais fort heureusement ce dernier a le bagage nécessaire pour aussi se passer de photo… L’exception au travail sur sujet réel pour moi c’est uniquement lorsqu’on ne peut plus voyager et que l’on souhaite cependant peindre quelque-chose d’exotique… Commencent alors… de longues recherches & négociations… bon courage !
  • « LE » sujet… ou comment passer d’une multitude de sujets à juste le bon…L’Artiste qui dessine et peint en partant de ce qu’il vit et de ce qu’il VOIT au quotidien a un certain nombre d’avantages par rapport aux autres. D’abord il a éduqué son regard pour voir le BEAU même dans ce qui semble ordinaire à autrui… ensuite il a derrière lui une longue série d’esquisses et de croquis… servant non seulement à améliorer sa technique mais aussi à résoudre le problème de la frustration devant l’impossibilité de peindre tout ce qu’il voudrait. En raison du coût élevé du médium et du bon papier… il faut en effet soigneusement sélectionner ce qui va faire l’objet d’un travail abouti… et faire des sketches ou esquisses est alors un excellent moyen de « profiter » de ce que l’on voit… SANS frustration… et c’est d’autant plus utile que les sujets ainsi mis sur papier pourront être ré-utilisés en arrière-plan dans une composition ultérieure aboutie…L’autre avantage de bosser « en direct » c’est que l’on va tout naturellement suivre les rythmes NATURELS de la Vie… L’Artiste qui travaille de cette manière apprendra mieux qu’un autre à rendre la délicatesse de la luminosité du matin, la vigueur du soleil de midi ou la vigoureuse splendeur d’un coucher de soleil… avec tout le travail des subtilités & ombres qui sera différent. Dans le même ordre d’idées, les sujets printaniers seront différents de ceux qu’offrent l’été, l’automne ou l’hiver… Bref, en bossant en direct, on passe TOUT en revue, non seulement visuellement mais TECHNIQUEMENT.
  • Sinon… il est évident que l’Artiste choisira de faire en premier ce qu’il aime… ce qui déclenche en lui une émotion, ce qui le touche ou qui correspond à son état d’esprit du moment. Tout au moins au début… Un Artiste professionnel devant faire face à une commande doit bien sûr apprendre à tout aimer (ou à refuser certaines commandes… si-si ça arrive). Ci-dessous un exemple de « variété » en sujet & technique :

CHRISTIANE ALLENBACH GRAPHISMES AMUSANTSCHRISTIANE ALLENBACH | LYS PAS A VENDRECHRISTIANE ALLENBACH | REPOS HIVERNAL 24_30 DANS PP 30_40 ARCHES SATINIl me paraît important ici de souligner qu’AVANT de se spécialiser dans un sujet ou un style… l’Artiste-peintre doit savoir tout faire… ce qui en clair signifie aborder TOUS LES SUJETS mais aussi TOUTES LES TECHNIQUES dans la discipline qu’il a choisie. Ne choisir qu’une seule chose c’est s’auto-scléroser et s’enfermer… Pouvoir tout faire et choisir ensuite, c’est être LIBRE.

C’est en étant libre qu’on peut traduire sa passion ou son Amour pour le sujet que l’on interprète. Cela sera transposé différemment selon que l’on fasse du réalisme ou du figuratif-interprété… et les adeptes de l’abstraction ne comprennent pas toujours où réside la liberté de l’artiste-hyper-réaliste… mais ceci est un chapitre à part… je voulais ici juste souligner l’importance d’avoir un bagage technique assez solide pour ne pas avoir à se dire, face à un sujet qui nous parle : « là je ne peux pas »…

Voilà pour les généralités…

Maintenant en ce qui me concerne, c’est un peu spécial.

Peinturemamanlotus | CHRISTIANE ALLENBACH | BICHES SKETCHDe la même manière que je ne choisis jamais un LIVRE que je vais lire mais que c’est le livre qui me choisit…

de la même manière que je ne choisis jamais l’ANIMAL sauvage avec lequel j’aurai un contact particulier…

QUATUOR TEIL 1hé-bien de la même manière, ce n’est pas moi qui choisis mes sujets mais ce sont mes sujets qui me choisissent. Je laisse faire la Vie… pour le plus grand plaisir j’espère du public qui  vient voir mes travaux et qui souvent en admire la diversité tant en style d’interprétation qu’en thèmes…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…