Les esquisses peintes…

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 

 


Après avoir parlé il y a un moment déjà… des esquisses spontanées, et de leur raison d’être… je continue à en faire chaque  jour… voici quelques observations sur les esquisses peintes qui constituent parfois une oeuvre à part entière.

Mais pour cela, quelques conditions doivent être réunies :

  • le support doit être de qualité,
  • l’esquisse doit comporter suffisamment de précisions pour être exploitable par colorisation,
  • l’Artiste-peintre doit maîtriser la justesse du trait et du coup de pinceau… et de préférence être déjà assez connu pour que les clients aient envie, faute de pouvoir se payer une oeuvre aboutie, d’acquérir une esquisse de l’Artiste…

Il y a quelques siècles,  alors que n’existait ni l’appareil photo ni  l’ordinateur pour fixer un sujet et le transposer en 2D, décortiquant ainsi le travail… on bossait comme il se doit par le biais de vignettes, croquis, études & esquisses.

A titre d’illustration, Van Gogh (dont pourtant je n’apprécie pas la griffe…) faisait énormément de vignettes et d’esquisses avant d’attaquer une toile…  On peut voir ses dessins ici.

Les esquisses que j’apprécie le plus sont celles de DELACROIX, INGRES, L. de VINCI etc… (je ne cite intentionnellement pas les pourtant bons artistes dont les critères de moralité ne correspondent pas aux miens).

Les esquisses peintes étaient plus particulièrement faites avant une peinture à l’huile et se caractérisent par l’absence de détails, une grande spontanéité voire prise de libertés qui ne se retrouvent plus dans les oeuvres abouties… Souvent le format est également plus petit…

On trouvera ici en huile la différence entre l’esquisse peinte et l’une des oeuvres de Delacroix.

Pour ma part, je dessine souvent directement sur le papier aquarelle et je prends le temps de finir calmement l’Oeuvre… SAUF lorsque j’ai sous les yeux un sujet qui ne peut pas rester longtemps, qu’il soit animal ou humain. Je choisis alors quand même un support 1er choix… et je fais un tracé léger au crayon,  me laissant la possibilité, plus tard, de peindre ou de retravailler.

voici quelques esquisses peintes :

CHRISTIANE ALLENBACH | CERF JAUNE ILLUCHRISTIANE ALLENBACH | CROQUIS TECHNIQUE MIXTE CRAYON AQUARELLE HOMME STAT KOn remarquera que le graphite ou trait à la plume initial est soigneusement laissé en place et fait partie de l’oeuvre.

Il est clair et sans l’ombre du moindre doute que re-dessiner fait forcément PERDRE la spontanéité !!! j’ai testé comme bien d’autres avant moi. D’où justement l’intérêt de peindre directement ses esquisses…

Les esquisses peintes des artistes-célèbres ont toutes été répertoriées… certaines mises en vente (seules ou par collection complète) et grâce à ce travail nous pouvons les retrouver et les admirer. Les parisiens ici sont avantagés car de nombreuses expositions se font régulièrement dans la capitale y compris avec les esquisses peintes (source : un prof’).

Les esquisses peintes sont donc, réellement, des oeuvres à part entière et sont une valeur sûr même si parfois elles ne sont pas signées…

Ce matin j'ai fini de peindre deux esquisses qui vont partir en voyage... pour les montrer... c'est encore trop tôt... à suivre.

 

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…