Le grattoir en aquarelle

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 


En dessin, le grattoir s’utilise sur papier à tendance lisse (ou calque) pour enlever un tracé effectué à l’Encre de Chine. C’est l’une des premières choses apprises enfant de mon papa, technicien industriel et sous son regard en apparence sévère je m’y suis entraînée jusqu’à un résultat parfait qui à l’époque a surpris le prof’ de techno si bien qu’en cours il m’a tout fait refaire…
😉 )))

Le meilleur grattoir n’est cependant pas celui montré plus haut que d’aucuns utilisent souvent comme ouvre-lettres… il ressemble plutôt à un couteau. Celui de mon papa était entièrement en métal, mais autrefois leur manche pouvait être nacré… Le nec-plus-ultra ici c’est de se le faire faire « sur mesure »… sinon à défaut, prendre un Opinel-basique et le réserver à cet usage. La lame de rasoir ici est trop « plate », elle sera réservée à autre chose…

Pour tirer le maximum d’un grattoir, et obtenir exactement l’effet souhaité,  il faut une grande expérience.

La Technique :

  • sur papier sec, enlever le médium comme s’il s’agissait d’Encre de Chine… en grattant à la fois vigoureusement et… finement pour ne pas endommager le papier. ATTENTION, il ne faut pas prendre de mauvais papier, du Arches ou du Bockingford s’imposent ici… surtout pas de Hahnemühle & C°
  • technique « humide » : passer un pinceau plat mouillé sur la zone à travailler au grattoir, laisser quelques secondes le papier absorber l’eau puis faire les retraits à la pointe ou du plat du grattoir au choix.  Les sujets se prêtant le mieux à cet exercice sont : l’eau et le clair-obscur où le grattoir permet alors de révéler quelques détails dans l’ombre. Il n’est pas non plus interdit après ce « retrait » spécial, de repasser une transparente très diluée sur l’ensemble du travail pour l’uniformiser.

 

 

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…