Pinceau éponge

© contenu intégral du site sous copyright ____________

 

 


Après avoir parlé il y a un moment du pinceau mousse j’aimerais ici revenir sur le pinceau-éponge qui n’a pas à son extrémité de la mousse synthétique mais de la vraie-éponge. Son usage était courant il y a quelques décennies et il existait en version « pointue » ou « bout arrondi » :

On n’en trouve plus qu’aux puces, ou aux enchères mais ceux que le système intéresse pourront facilement s’en confectionner. Ne succombez pas à la tentation d’en acheter un au rayon-maquillage car l’éponge au bout n’est PAS la même.

à quoi sert le pinceau-éponge ?

Il sert à faire de tout petits retraits en mode « local »  et éventuellement à adoucir certains bords si l’on a omis de le faire au moyen de la technique dite double-pinceau.

Les bricoleurs pourront le confectionner comme suit :

  • prendre un bout de roseau d’environ 07 mm de diamètre, et y fixer d’un côté une éponge naturelle taillée en pointe, de l’autre une éponge naturelle arrondie… Elle tiendra super bien avec un coup de pistolet à colle, et pour l’insertion de l’éponge, la compresser à la pince à épiler. En 5 mn votre outil est opérationnel et quasiment gratuit. Il se rince sans problème à grande eau…
  • prendre un rallonge crayon, l’ouvrir, y insérer l’éponge comprimer, fermer et relâcher. On peut aussi rincer mais il faudra le faire plus prudemment qu’avec le modèle ci-dessus.

Voici le mien, à bout arrondi, je n’ai pas besoin d’un pointu :

CHRISTIANE ALLENBACH | MON PINCEAU EPONGEIl ne faut pas hésiter à s’en confectionner un car le système est plus efficace que le retrait au pinceau. J’ai en effet observé que beaucoup d’artistes associent le retrait-pinceau avec le passage d’un coup d’essuie-tout, le pinceau-éponge fait les deux en même temps.

Pour ceux qui décidément n’aiment pas bricoler… il y a une alternative à tester : le coton-tige humecté. L’effet est un brin différent mais pas non plus inintéressant. En tout cas le coton-tige permet de n’avoir pas à prendre en main d’un côté le pinceau pour le retrait et de l’autre le papier absorbant pour récupérer le blanc de la feuille.

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…