Aquarelle | taches aléatoires

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

Les taches aléatoires… comme leur nom l’indique, sont des taches posées au hasard. En aquarelle elles se posent généralement sur l’arrière-plan très mouillé.

Ci-dessus deux exemples de sujets peints sur de telles taches… nous allons maintenant examiner le pour-et-le-contre de cette technique…

Avantages des taches aléatoires

  • détachement de trop de réalisme
  • solution de rechange pour ceux qui recherchent le réalisme mais ne l’atteignent pas techniquement
  • travail plus rapide que le pur-réalisme
  • impression d’être plus créatif
  • on rentre dans le domaine de l’illusion optique et cet effet spécial vient compenser parfois (pas forcément) le manque de technicité ou de justesse des lignes (chose qui est cependant à rechercher systématiquement)
  • cette technique fait rentrer certains dans le domaine de l’impressionnisme, du pointillisme… mais personnellement je préfère les lignes bien marquées associées aux taches posées au hasard puis exploitées…
  • les taches peuvent guider le travail mais en même temps elles détournent de la ligne juste ou de la perspective juste… c’est donc un effet spécial à manier prudemment…
  • Attention, quand je parle de taches aléatoires je ne me réfère PAS aux textures… et les taches ne sont pas travaillées dans ce sens là mais laissées telles quelles… Elles peuvent avoir des bords nets et contrastés ou alors fondus, suivant le sujet. Les exemples supra sont parlants par eux-mêmes…


Inconvénients de cette technique

  • Recherchée pour son côté « mode »… mais les modes passent…
  • recherchée pour son côté « easy » mais il faut parfois sortir de sa zone de confort pour progresser
  • Le fait de travailler un effet spécial ne nous autorise pas à travailler en même temps la subtilité des formes et des ombres du sujet… car l’effet spécial attire le regard comme un aimant en occultant le reste…
  • En peinture moderne et contemporaine, voire abstraite, les taches aléatoires sont plus justifiées car elles nous ouvrent l’imagination et peuvent servir de point de départ à un graphisme ou une composition…

°

Comment ça marche

peinture moderne ou contemporaine

  1. ne faire aucun dessin sur le papier
  2. mouiller entièrement le fond à l’éponge, à la main, au vaporisateur ou au gros pinceau (si moyen à petit format)
  3. poser des taches au HASARD, et les travailler en fonction de son inspiration. Il est parfois utile de les travailler un peu dans l’humide, puis de les laisser sécher avant de continuer.

Les taches aléatoires peuvent aussi être exploitées dans le cadre du dessin et pas que de l’aquarelle…

 

sujet figuratif

  • poser le passepartout sur le papier et délimiter les contours internes
  • scotcher les bords pour les maintenir NETS (il sera enlevé après séchage complet de l’aquarelle)
  • faire un dessin léger au crayon de bureau
  • mouiller entièrement le fond
  • poser les taches aléatoires avec un médium non transparent et esquisser à peine le reste de l’arrière-plan
  • laisser sécher
  • travailler le sujet en fonction de la technique choisie, en le sculptant pour le faire ressortir du fond ou au contraire en le fondant dans le fond…

°

Combinées avec un sujet figuratif comme des fleurs, du mobilier ou une silhouette, la technique des taches aléatoires offre un graphisme intéressant mais en fait les taches ne sont pas si aléatoires que ça puisqu’elles doivent souvent être retravaillées pour harmoniser l’ensemble. Ce n’est que dans l’abstrait qu’on peut les laisser « brutes » sans aucune retouche et composer autour… Amusez-vous et gardez vos pinceaux actifs !

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…