L’Enseignement à travers les âges…

tous droits réservés | © Christiane ALLENBACH | http://peinturemamanlotus.fr
________________________________________________________

 

Qu’il s’agisse d’Art ou de Sagesse, pour bien comprendre le mode de fonctionnement des anciens Enseignements, il faut faire l’effort de se replonger dans le passé et de repenser le But et les Moyens…


Actuellement, beaucoup d’efforts sont faits pour le « développement-du-Soi » et cela passe par des activités agréables… pourtant jamais autant de monde n’a été aussi mal à l’aise dans ses basquets… et jamais les Esprits n’ont été aussi vides à force de courir après des choses qui n’en valent pas la peine… Quand aux dangers virtuels, ils sont évoqués ici.

Une transmission, Artistique ou autre, doit être orientée vers l’étude de Soi, vers nos Qualités-profondes, et pas vers un résultat aussi rapide que superficiel ou uniquement vers le besoin de gagner sa vie…

Dans un autre d’idées, la Transmission du Savoir-Faire ne devrait pas se réduire à des connaissances intellectuelles, quelle que soit la  Discipline choisie, l’apprentissage doit parler à la fois à notre physique, à notre mental, à notre psychisme et bien sûr à notre Spiritualité. L’Enseignement doit donc s’inscrire dans une philosophie saine et stable concernant les choses de la Vie et les gens…

Que ce soit en Art ou en autre chose… la clé c’est de garder toujours son coeur ouvert, et de « ranger » les éléments que l’on est en train d’apprendre dans  un « tout »…  Commencer par éduquer son Esprit est donc un gage de réussite dans tous les autres domaines.

Je souhaiterais modestement mais fermement mettre l’accent sur l’énorme différence entre l’apprentissage dans le bon vieux temps et celui de maintenant

A titre de comparaison, il n’était pas rare que les Connaissances, techniques ou autres, se transmettaient oralement mais avec chaque fois le geste ou la démonstration à l’appui. La période de formation était longue, pouvant atteindre une trentaine d’année, et la relation entre un Enseignant qualifié et un élève était privilégiée…basée sur le Respect et la Confiance…  Relation si privilégiée que souvent les Paroles étaient superflues. D’ailleurs, la Connaissance ne devrait pas passer par le mental… elle est au-delà du mental… c’est une étincelle d’Energie, permettant à celui qui la reçoit de mener à bien ses recherches…

Actuellement, la mode est au « pack-tout-inclus« … et l’on recherche avant tout à arriver très vite au But que l’on se fixe… à vouloir prendre des raccourcis on finit par se planter. Plus concrètement, il y a dans la Technique tellement de paradoxes qu’un Conseil doit être remis dans son contexte pour être compris comme il faut. Le débutant qui voudrait apprendre via des livres ou le web ne pourrait pas savoir pourquoi (à titre d’exemple) il n’est PAS incompatible que le trait soit juste et dise tout et que l’on trouve le trait grâce aux ombres voire au modelé… La contradiction n’est qu’apparente…

La plupart des Artistes s'intéressent (au moins un peu) à l'histoire de l'Art du moins dans les grandes lignes, mais cette discipline (universitaire en Allemagne et Italie, assez boudée ailleurs) gagne à être abordée autrement que par l'intellect et la mémoire...

Dans mes modestes observations sur l’Enseignement à travers les âges je voudrais juste souligner qu’à certaines époques, existait un Savoir-Faire qui s’est de nos jours perdu.

Personne ne cherche plus à comprendre pourquoi… et -pire- personne ne recherche plus des Compétences poussées à un si haut degré… (à titre d’illustration, s’entendre dire en académie que le prix de Rome ne sert à rien est à mes yeux plus que choquant).

Même si quelques Artistes passent encore beaucoup de temps sur une Création… globalement tous sont trop pressés…

Alors que l’apprentissage classique (qui ne fut nommé académique que bien plus tard) passait par les copies en partant du réel, sans faire intervenir aucunement la Créativité personnelle, puis aux dessins d’après la bosse, aux planches anatomiques appelées « écorché » (c’est rasant mais formateur) et, ce faisant, l’acquisition d’un trait JUSTE qui prévaut sur la couleur (j’adhère !!). Après le trait correct et seulement après… on étudiait les autres aspects d’une création : composition, ombre & lumière, volumes…

Les sélections aux grandes Ecoles n'étaient de loin pas de la tarte... et passaient par une phase d'isolement total et contrôlé... 12 h pour la première sélection, 28 h en 4 étapes pour la seconde, 72 jours pour la dernière... avec toute l'organisation logistique que cela comporte et la Motivation des candidats... Le résultat, bien sûr hyper-réaliste, était de toute beauté... mais l'apprentissage encore loin d'être achevé. D'ailleurs est-il jamais terminé ?

Actuellement la tendance s’inverse, de célèbres Ecoles commencent l’étude des volumes directement sur les esquisses

Le savoir-faire est de plus en plus délaissé par des concepts comme : émotion, créativité, suggestion, absence des règles ou entorses intentionnelles, manque de repères voire de technique… cela semble impossible mais de nos jours même un diplomé des Beaux-Arts n’arrivera pas à la cheville des diplomés académiques de jadis… Par contre, ils auront la tête pleines de projets… ce mot prenant parfois plus d’importance que ce qu’il est censé contenir… (en Art comme dans le monde des affaires).

Ces modernisations engendrent hélas  lot de techniques aléatoires, faciles, et le mot même d’Art n’a plus le même sens… plus la même Qualité…

Pourquoi ces quelques lignes ? tout simplement pour rendre hommage au Génie des Artistes d’antan… aujourd’hui inégalable même si certains font encore de belles voire de très belles choses. Les gens ont changé… les goûts artistiques ont changé… les couleurs s’intensifient… les contrastes augmentent et se durcissent… mais il manque aujourd’hui quelque-chose…
Oui… assurément…

L’Art reflète le vide-intérieur souvent chronique de nos jours… Photo personnelle prise à l’étranger :

 

 

 

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

 

 

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…