Sketchbook cadeau du prof’

tous droits réservés | © Christiane ALLENBACH | http://peinturemamanlotus.fr
________________________________________________________


Depuis toujours, chacune de mes aquarelles a une histoire, et je les partage volontiers avec ceux qui en font l’acquisition…  C’est aussi l’expression d’une émotion, d’un message…

Ce qui est moins connu c’est que presque chacun de mes petits objets a une histoire… et est chargé d’émotion… Certains d’entr’eux m’accompagnent un bout de chemin puis s’en vont vers d’autres horizons, d’autres restent un peu plus longtemps…

Parfois, nous recherchons quelque-chose sans trouver…
Parfois, nous trouvons ce que nous cherchons…
Mais souvent également, nous trouvons quelque-chose que nous n’avions point cherché, et nous constatons alors que c’est exactement ce qu’il nous fallait (sagesse populaire)

Souvent les carnets de croquis que j’utilise rentrent dans ce dernier cas de figure… il y en a qui m’arrivent d’Espagne par des chemins que je ne décrirai pas ici… d’autres qui me trouvent au lieu que ce soit moi qui les trouve (les livres aussi d’ailleurs), et là… en voici un magnifique, de format archi-pratique 14 x 14 cm… que je qualifierai plutôt d’album à croquis que de sketchbook au vu de sa solide couverture noire.

Le carnet en lui-même n’a qu’une valeur modeste dans le commerce et ce, même si c’est un bon produit… mais le mien, il a une vie derrière lui… et il a des choses à raconter…

La page de garde est manquante… ce qui est parlant en soi… mais j’ai quand même trouvé la marque : c’est Hahnemühle (Moulin du  Coq). L’étudiant qui projetait de l’utiliser a sans doute trouvé le format trop petit… et l’album-à-croquis alla un moment de mains en mains… pour atterrir dans une salle de classe, sur le rebord d’une fenêtre orientée vers l’Est et très Lumineuse (bâtiment du 19ème S.) – Des centaines de personnes sont passées devant sans le voir… comme s’il était invisible. Moi je l’ai vu… et je l’ai brandi pour demander qui l’a oublié… Manifestement il a été laissé exprès pour moi…car j’ai tout de suite su ce que j’allais y mettre…

En tout cas, cette semaine, à ma grande surprise, l’un de mes Professeurs me l’a offert… C’est un chouette cadeau, que j’apprécie bien plus qu’un objet anonyme, sans parcours intéressant…

Grand merci ! 😉

Une esquisse c’est pour un dessinateur ce que le brouillon est à l’écrivain… on note des impressions, des mouvements… on n’achève pas forcément mais c’est expressif et spontané.

Il m’a semblé que le carnet souhaite que j’y inscrive… des visages… et rien que des visages… D’ailleurs le format s’y prête à merveille et je suis passionnée depuis la nuit des temps par la nature humaine, autant que par la Faune et la Flore.

Il va m’accompagner dans les transports en commun, dans les lieux publics, en voyage… et je ne publierai pas ce que j’y mets car autant j’aime montrer mes aquarelles, autant mes esquisses restent mon jardin secret car elles sont très fortement chargées en émotions.

Et finalement, je crois que ce carnet sera suivi de jumeaux… et que je vais les numéroter…

Techniquement, le papier est épais, 120 g… et convient aux techniques sèches en tous genres… mais il supporte également l’encre sans qu’elle traverse donc on peut utiliser toutes les pages recto-verso. Vraiment rien à redire, c’est un excellent produit et je le recommande chaudement à tous ceux qui aiment gribouiller…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…