Aquarelle et impression d’un motif

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


 

Tout comme du temps où je faisais de grands voyages en ayant à cette occasion des instructeurs variés dans différents pays, actuellement, je profite de la moindre opportunité de déplacement régional pour montrer comment je bosse et voir également d’autres Artistes-à l’oeuvre. Elargir ses horizons est toujours bénéfique.

J’ai ainsi glané pas mal d’astuces, mais je ne retiens que celles qui sont applicables dans les disciplines qui me sont chères : le graphite, l’encre et bien évidemment l’aquarelle.

J’ai ainsi pu visiter divers Artisans et  Artistes… avec un intérêt pour l’atelier d’impression, tout comme pour la fabrication de papier artisanal, et de me familiariser avec diverses techniques en tous genres…

Découvrir ce que d’autres font est toujours passionnant, même si on ne veut pas s’y mettre soi-même… mais il est toujours bon d’enregistrer au fond de son subconscient ce que l’on a vu car un jour ou l’autre cela peut servir…

Il y a une année j’ai assisté dans mon département à l’impression de tissus « standard » et l’autre jour j’ai eu l’occasion d’entrevoir un travail un peu plus particulier…

J’ai ainsi retenu qu’en aquarelle par exemple, on peut tout à fait envisager d’utiliser des pochoirs ou des tampons en bois prévus pour les impressions sur tissus.

Le travail d’impression-aquarelle nécessite un pochoir évidé, que l’on plaque bien contre le papier aquarelle avant d’appliquer du médium aussi PEU dilué que possible. On obtient ce type de déco, que ce soit sur fond déjà peint, dégradé ou blanc :

Ce type de pochoir se trouve aisément dans le commerce, section déco et les matières varient entre plastique ou carton, et même parfois adhésif-retirable.

Si maintenant nous voulons faire l’inverse, c’est-dire laisser le motif supra non-peint et peindre uniquement le contour, il faut appliquer au lieu du médium du drawing-gum mais sans déborder… ensuite appliquer le médium sur tout le papier puis  retirer le liquide de masquage. Cela est un brin fastidieux et pas forcément nécessaire…

Très beau également… passer de la bougie sur un pochoir bien plaqué contre le papier… retirer le pochoir et appliquer le médium. Lire aussi ici…  Cela permet d’avoir la liberté ensuite d’injecter des couleurs différentes dans le papier, de tourner celui-ci comme pour un arrière-plan classique.

Le médium qui se prête bien à ce genre d’amusement est celui qui est bien onctueux comme par exemple Sennelier et Schmincke.

Ensuite, dans un style un peu plus exotique tel que je l’ai vu faire dans l’Himalaya, au Népal et au Sikkim… l’aquarelliste peut aussi penser aux tampons en bois prévus pour l’impression sur tissus. En voici un exemple (image licence commons)

Evidemment un peu plus difficiles à trouver sans voyager, ces blocs peuvent avoir des formes diverses, allant de la simple frise au pavé…

Leur utilisation apporte un peu de fun dans la peinture et convient pour les initiations car elle exige juste un brin d’attention et l’art de combiner les bonnes couleurs.

A noter qu’en monochrome on peut aussi avoir un rendu très très délicat… mais bon, les monochromes que pourtant j’affectionne, ne sont pas « in » actuellement… (ce qui ne m’empêche pas de m’y atteler régulièrement)

Plus facile que le pochoir, le tampon permet d’appliquer le médium de préférence le long d’une feuille de papier ou d’une droite légèrement matérialisée au crayon et gommée ensuite.

Pourquoi j’en parle ?
Parce que les effets spéciaux sont très demandés par ceux qui débutent et veulent rapidement faire quelque-chose de beau.

à l’approche de la période de l’Avent…
pensez aussi aux frises en forme de feuille de houx
… bon amusement…

C’est à la mode également… on ne sait plus quoi inventer pour faire plus vite avec moins d’efforts !!! d’enduire des objets ou animaux morts d’aquarelle et de les poser sur papier pour empreinte. Argh… sans commentaire…

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…