Pas à pas SEAU

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


°

J’avais profité de l‘exposition récente pour croquer des sujets inhabituels et je vous en fais profiter…  En voici un : des seaux à l’ancienne, émaillés. Ils sont merveilleux.

J’ai fait d’un côté une photo et de l’autre une esquisse.
Pourquoi ?
Pour mettre d’emblée en évidence le souci perspective lorsqu’on travaille selon photo.

Pour réussir ce dessin nous allons donc dans l’ordre choisir notre composition en fonction de notre format-papier, puis tracer la ligne d’horizon en tenant compte des règles de base. Ensuite il faut esquisser légèrement toutes les lignes des deux cubes dans lesquels les seaux vont s’inscrire et c’est dans son « haut » que va s’inscrire chaque ellipse. L’Artiste-peintre expérimenté saura dessiner ses cubes de manière à ce que l’angle d’inclinaison du haut corresponde à la profondeur dans laquelle il souhaite regarder dans le seau, les autres auront peut-être un autre rendu mais l’important c’est que le dessin soit techniquement juste.
Pourquoi ?
Parce qu’avec des lignes JUSTES l’Artiste-Peintre a ensuite toutes les libertés possibles et imaginables d’interprétation et cela va du semi-abstrait au suggéré en passant par le réalisme ou le super-réalisme. Si les lignes sont justes, le tableau sera réussi… peu importe la technique interprétée.

Il y a deux manières de faire une ellipse. Une simple et une plus précise. Ici dessin où restent visibles quelques lignes de construction mais pris en oblique car le lecteur devra dessiner lui-même et pas calquer !!!
Les lignes superflues sont bien sûr à gommer avant pose du médium.
La manière de dessiner et d’aquareller sera différente selon qu’il s’agisse d’un sketch à main levée ou d’un travail destiné à être encadré.

Pourquoi il faut faire l’effort de dessiner ?
Parce que même une bonne photo déforme : ici le seau à droite comporte une soudure métallique censée être VERTICALE et sur la photo il est de travers. De même pour ses bords et son anse, donc l’ensemble donne l’impression que notre seau n’est pas sur une table bien plane alors qu’en fait SI.

Autant on peut être libre dans la partie peinture, autant il faut veiller à ce que les lignes soient correctes. L’anse est une partie éllipse dont l’axe est oblique et non droit.

Choisir son style d’interprétation et peaufiner ensuite les détails (ou pas du tout) selon son envie.

Après avoir fait les seaux en palette réduite mais médium opaque, j’ai opté pour une version plus lumineuse en jouant sur les transparences…

Technique :  après dessin, faire le fond en technique humide voire très humide, et travailler au fur et à mesure du séchage sans entrer trop dans les détails.

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEILfacebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR

—–
je vous invite à surfer plus amplement sur mon site,

à découvrir mes aquarelles,
et pourquoi pas, à commencer votre collection…