Aquarelle extrafine de marque Daniel Smith

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


 

<<< site officiel >>>


Le médium Daniel Smith se classe en trois catégories :
> EXTRA FINES,
> PRIMATEKS, 
> Luminescents

et avec ses 247 nuances, l’Artiste a de quoi trouver son bonheur. Je rappelle toutefois que pour débuter et pour maîtriser les mélanges, il faut commencer par les trois primaires, puis passer à une palette réduite, avant de découvrir les autres nuances.

Les tubes sont chers (je n’ai pas essayé les sticks) mais si l’on connaît une personne qui voyage outre Atlantique, il faut savoir que là-bas ce produit est vendu à un prix raisonnable… cela vaut donc le coup d’attendre et de s’en faire apporter toute une série. Sinon on peut en commander au géant ou chez tout grand fournisseur. Le nuancier sur le site du Géant est toutefois mieux fait que sur le site officiel du fournisseur où il faut regarder couleur par couleur avec sélection possible par type (il manque la vue d’ensemble).

En tant qu’Artiste soucieuse d’offrir à ses client un maximum de Qualité, je ne m’intéresse qu’aux nuances offrant une résistance maximale à la lumière (et à ce niveau seul Schmincke offre des équivalents).

Les « plus » c’est que sur son site officiel, Daniel Smith donne de bons conseils pour des mélanges innovateurs et subtils. Le « moins » c’est que le site est rédigé en anglais et que tous les français ne maîtrisent pas (dont moi, snif).

Daniel Smith fabrique son médium aux Etats-Unis, plus précisément à Seattle. Sa particularité c’est que la gamme de 247 couleurs on en trouve 207 qui sont produits à base d’un seul pigment.  C’est très important pour l’aquarelliste.La gamme primatek correspond aux pigments purs. Les iridescentes peuvent convenir aux Artistes ne maîtrisant pas encore les mélanges. Je les testerai ultérieurement vu le prix du produit en France. Selon le (grand) tube, le prix en France oscille entre 13 € et 25 €.

Mes coups de coeur au niveau des nuances, mais c’est tout à fait subjectif et correspond à mes sujets et à ma technique perso… Par contre, les fabricants changeant souvent le nom des produits (d’une marque à l’autre), l’Artiste doit s’intéresser au pigment contenu dans le médium qu’il souhaite acheter !!!

> titane buff (semi-opaque, résistance maxi)
> jaune citron (transparent, résistance maxi)
> jaune indien (transparent, résistance maxi)
> rouge quinacridone (transparent, résistance maxi)
> purpurite (transparent, résistance maxi)
> bleu sarcelle cobalt (semi-transparent, résistance maxi)
> or quinacridone (transparent, résistance maxi)
> or foncé quinacridone (transparent, résistance maxi)
> bronze du désert (duochrome, transparent, résistance maxi)
> violet nacré (duochrome, transparent, résistance maxi)
> or interférence (duochrome, transparent, résistance maxi)
> bronze iridescent (duochrome, transparent, résistance maxi)

Pas de vert pour moi, je préfère les obtenir par mélanges…
Attention, pour la plupart des nuances jaunes et oranges, l’aquarelliste EXIGEANT fera mieux de se procurer des pigments purs et de les mélanger lui-même à on bon liant. Ceci pour une plus grande résistance à la lumière.

Pour peindre avec ce médium il est bon d’avoir un papier de qualité en fibres naturelles (Arches est mieux que Centenaire, sinon Bambou ou un papier tel que Bockingford), et un pinceau doux en martre ou petit-gris. J’ai quand même testé au pinceau chinois… et j’en suis également satisfaite. Le travail avec Daniel Smith est très agréable.

Mes modestes observations (l’article sera complété au fur et à mesure de mes essais) :
> D.S. est mélangeable à toutes les grandes marques
> D.S. permet de beaux effets de texture
> D.S. a de belles granulations ( lapis lazuli, sodalite, red rock,
> bloodstone, lunar red ochre, riger’s eye)
> mais elle devrait être bien plus accentuée !

Voici (entr’autres) deux essais :
> le premier sur Arches
> le second sur Centenaire.


J’encourage le Lecteur à se faire sa propre opinion avec au moins les primaires et l’une ou l’autre luminescente. Mais pour le Céruléan-blue, il faut absolument le prendre chez Schmincke, celui de D.S. ne fait franchement pas le poids.

 

nb. : pour tester  238 nuances, à petites doses, il vous en coûtera uniquement 13 € (arrondi) si vous optez pour la carte-tests.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR