Démonstration dessin floral pour aquarelle

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 


 

25.06.2014 <> 09:00 <> 10:00 à l’Interface


Passionnée d’Art en général et d’Aquarelle en particulier, je vis, peins et enseigne en Alsace, dans le Parc Régional des Vosges du Nord dont vous pourrez découvrir des photos & vidéos sur mon site au hasard de vos navigations…

Je participe souvent à des démonstrations publiques liées à des événements particuliers, et occasionnellement j’en fais à titre individuel. Pourquoi ? par souci de partage, et aussi parce que face à l’ère informatique et au flot de techniques de reproduction d’un tracé (lire par ex. ici ou ici astuces repro) j’aime que chacun puisse acquérir la tranquille assurance d’arriver à faire quelque-chose de correct face à seulement : un sujet, une feuille blanche et un crayon. Et aussi parce qu’au bout du compte, savoir dessiner est un réel gain de temps…

J’ai aussi constaté au fil des années qu’il ne faut pas seulement aborder le dessin par le contour… mais aussi par la compréhension. L’approche est totalement différente selon que l’on reproduise machinalement un tracé ou que l’on cherche, pendant que le crayon court sur le papier, à deviner le sens d’une nervure, d’un muscle, d’un os…

Autre fait significatif : le dessin sur le motif, face au sujet, permet de SIMPLIFIER son sujet… donc d’en traduire la quintessence. Je note souvent des surcharges chez ceux qui calquent, et à ce moment, lors de la mise en peinture, on a du mal à dégager l’élément principal en respectant les règles de composition et de mise en valeur…

Ayant cueilli des fleurs hier... en prévision de la démo... chacun avait le choix entre un bouquet entier, une ou deux fleurs ou alors une petite branche mise à part dans un verre... Voici déjà les photos car tout comme le crayon & pinceau sont le prolongement de la main de l'Artiste, l'appareil photo n'est jamais bien loin ne serait-ce que pour fixer au fur et à mesure le résultat d'une séance de dessin ou de peinture. -

Voici un dessin réalisé au pinceau sur un petit format 15×15 qui s’est très vite avéré trop petit, suivi d’un dessin au crayon sur une feuille plus grande.

Ces dessins vont maintenant servir de base à une interprétation au pinceau… on peut rester alors proche du sujet ou s’en éloigner.

Personnellement j’eûs préféré dessiner le bouquet à demi-couché tel qu’il se présentait à la cueillette. Pourquoi ? parce qu’il y avait en plus des ombres intéressantes et que le sujet eût été moins classique.

Entraînement préalable sur bloc-notes, ça va très bien…

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR