Aquarelle et tire-lignes

© contenu intégral du site sous copyright

°

article révisé le 10 février 2017


 

J’ai une excellente et ancienne boîte de compas « pros »… et je pensais donc pouvoir me servir efficacement des tire-lignes qui y sont inclus… mais finalement je les utilise plutôt en dessin que lors d’une création aquarellée.

Pourquoi ?

  • les tire-lignes pour aquarellistes, de marche Champagne-Dessin, sont légèrement différents…
    – le modèle suédois coûte presqu’une cinquantaine d’euros
    – le modèle « encre de Chine » quant à lui, frôle les 75 €…Si comme moi vous aimez leur excellent matériel, voici le lien vers un PDF du Fabricant qui reprend aussi les tire-lignes que voici :

 

Deux d’entr’eux seulement sont en vente au Géant (suédois et Encre Chine).

Les tire-lignes sont utilisés par les Aquarellistes faisant de l’hyper-réalisme, pas par ceux qui font leurs dessins à main levée avec une grande liberté dans l’interprétation.

Pour ma part j’essaie de faire entre les deux… mais toutes les fois où j’ai besoin d’une ligne bien droite… ne pouvant m’offrir les tire-lignes indiqués supra, j’ai inventé une méthode infaillible ayant fait ses preuves. Sur un tracé bien droit fait à la règle… je pose un scotch de bureau, je peins et je le retire… on peut réutiliser plusieurs fois le même… que ce soit en bordure ou en milieu de l’aquarelle (en cours de travail).

Un autre usage du tire-lignes c’est le tracé à la gomme à masquer. Article technique sur ce produit ici.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR