Les espaces alternatifs en Art

Les espaces alternatifs virent le jour à peu près en même temps que moi… c’est vous dire.

Et pourtant… on n’en parle que maintenant dans ma région et la plupart des personnes ne savent pas trop ce que c’est ou n’ont qu’une vague idée de ce concept.

En fait ce sont des espaces de création et d’exposition artistique.

Par définition ils se situent en marge de la scène artistique traditionnelle, trop dominée dans mon secteur par les musées (qui ne laissent exposer que les artistes connus des « politiques » ou qui ont rendu des services à la municipalité), les espaces culturels parfois sélectifs et des galeristes ayant pignon sur rue mais aussi par des associations auxquelles l’artiste-moyen ne peut souvent pas financièrement adhérer…

L’espace alternatif se situe donc en marge des structures habituelles, souvent fort coûteuses. A titre d’indication, l’une des salles dans lesquelles j’ai eu l’honneur d’exposer revient au minimum à 800 € par jour… Il faut donc chercher un équivalent à moindre coût et c’est le but des espaces alternatifs qui se démarquent par leur singularité. Ce sont souvent des lieux originaux, inédits, spéciaux… qui au début servaient à l’art avant-gardiste (ou à tout à fait autre chose) mais qui pour des raisons de rentabilité, sont maintenant plus largement exploités.

La municipalité, dans ma ville, refuse à un Artiste même professionnel, l’usage d’une salle existante et disponible à certaines heures sous prétexte qu’il ne fait pas partie d’une association. Or toutes les associations que je connais brassent de l’argent, c’est donc un faux problème. Il faut sans doute avoir des relations, ici,  pour accéder à ce qui dans d’autres villes et pour d’autres Artistes est une évidence voire un droit… Officiellement on veut encourager la culture et officieusement on met des bâtons dans les roues de ceux qui veulent mettre l’Art à la portée de tous ! Un non-sens absolu qui justifie plus que jamais que je rejoigne le flot de ceux qui doivent faire preuve de génie pour dénicher des opportunités.

La plupart des artistes négocient des espaces avec des particuliers, utilisent des structures momentanément libres, trouvent des endroits inédits ne demandant qu’à être animés par un événement artistique…

En ville c’est faisable, à la campagne parfois moins… en tout cas le cadre ne sera pas le même.

Mais en tout état de cause l’espace alternatif est parfois la bouée de sauvetage lorsque les autres portes se sont fermées…

En clair il convient donc de souligner que l’Artiste doit passer bon nombre d’heures à faire autre chose qu’à Créer et que c’est fort dommage.

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR