ZAP BOOK

ZAP BOOK… qualité et usage
matériel pour dessiner

Je parle souvent avec éloge du matériel qui me donne satisfaction, mais aujourd’hui je dois sincèrement avouer que je ne suis pas contente, mais alors pas du tout, du tout nouveau zap book que je viens de me procurer. Fabriqué par Clairefontaine, ce book spiralé à la française existe avec couverture rouge, jaune, bleue et verte.

Présenté comme écologique donc avec papier pas bien blanc, d’environ 80 g/m² soit autant que le papier bureau… son usage est le dessin et éventuellement la prise de notes-artistiques.

Après tests… il s’avère qu’il n’est pratique ni pour l’un, ni pour l’autre.

Le point :

  • impossible de « croquer » au stylo sans abîmer 1 ou 2 autres pages
  • impossible de dessiner au crayon-graphite RECTO-VERSO même avec une mine super tendre comme 6 ou 9B… même en appuyant peu ça passe au travers…
  • le papier ne supporte pas bien le vernis en bombe, même de qualité…
  • la grosse spirale s’avère à l’usage extrêmement gênante.

En clair, ce n’est pas un produit que je vais « reprendre »…

Concrètement, il vaut bien mieux s’acheter une ramette de papier-bureau, et la couper en demi-A4… Prévoir alors un carton épais en sous-main et une protection pour les sorties-outdoor, et le tour est joué. On peut éliminer les feuilles loupées, numéroter les autres puis les classer au retour. Le papier-bureau (80 ou 90 g/m² permet quant à lui qu’on l’utilise sur les deux faces). Sans la gêne de la spirale, le trait est bien plus spontané et plus souple. D’aucuns vont dire qu’il existe des zap-book sans spirales… ils ne sont guère plus pratiques…

idée : un protège-cahier scolaire (renforcé) permet de mettre d’un côté les feuilles vierges, de l’autre les feuilles déjà dessinées, le carton pouvant se glisser par dessus. Un excellent carton… se trouve en conservant celui des blocs d’aquarelle vides.

Autre avantage : pour une perspective, l’absence de spirales est un avantage… on peut « prolonger » plus facilement les lignes que ce soit mentalement ou avec une règle et pourquoi pas puisque nous sommes en extérieur, avec une branche droite…

03.06.2014 > je découvre un truc qui me déçoit fortement…
Le stylo dans le zap-book donne d’excellents croquis, ça ne traverse pas et on peut théoriquement utiliser le verso sauf si on a la mauvaise idée de vaporiser du fixatif. Là on se retrouve carrément avec le dessin au verso presqu’aussi appuyé qu’au recto et le verso du coup devient totalement inutilisable. Pffffft !!!!!

 

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR