Aquarelle couleur PEAU portrait

© contenu intégral du site sous copyright
© ALLENBACH CHRISTIANE

 

dernière ré-actualisation : 26 juillet  2017


°

Vous avez été plusieurs à me demander quel nuancier ou  couleurs basiques conviennent pour un portrait… je ne fonctionne pas tout à fait de manière classique à ce niveau puisque j’applique le médium en combinant mon instinct et mon raisonnement… et que je ne fais jamais de nuancier

Il est tout à fait utopique de penser qu’il suffit de connaître  les ingrédients… pour réussir un portrait… ce n’est pas tout à fait comme en cuisine…  L’Art est un métier manuel qui s’apprend longuement… et on n’a jamais fini…

AQUARELLE | PORTRAITS | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH |JEUNE FILLE PMP ARCHES 20x20Tout d’abord il faut analyser le sujet  car en fonction de ses origines génétiques la peau peut aller du très très clair au très très foncé en passant par les variations roses, brunes, jaunes, dorées etc… Ensuite il faut voir si notre modèle est jeune (les bébés n’ont jamais la peau tannée par les intempéries) ou vieux (prévoir quelques rides)… Le troisième facteur, et non des moindres, c’est le moment du jour où on a le sujet devant soi. La luminosité du matin sera différente de celle de midi ou du soir et un sujet se trouvant assis à côté du feu aura le visage bien plus rouge qu’un sujet que l’on souhaite peindre dans des conditions plus classiques… 

AQUARELLE | PORTRAITS  | PEINTUREMAMANLOTUS | CHRISTIANE ALLENBACH |  BOY PABLO CORDON PMPEnsuite… il faut voir quel est le style de peinture de chaque Artiste. Certains au vu d’un modèle prendront sciemment (je ne parle pas de ceux qui changent les teintes par manque de technicité) des couleurs n’ayant strictement rien à voir avec les informations visuelles en provenance de leur sujet, d’autres rechercheront un brin de réalisme… sans parler des monochromes très beaux également…

CHRISTIANE ALLENBACH FEMME NOIRE S_EVANS commonsLe type de papier et le type de médium ont également leur rôle à jouer. Certaines couleurs granulent et parfois elles permettent d’obtenir un rendu très intéressant… La technique du peintre détermine aussi les nuances qu’il va utiliser car quelqu’un qui fait plusieurs glacis  procèdera autrement qu’un peintre qui peint de manière plus spontanée… en monocouche par exemple. Selon le cas, prévoir aussi un papier supportant les retraits… Ici guide d’achat & de choix  et ici papier Arches en détail.

ALLENBACH CHRISTIANE GURU 30 x 40 cm ALLENBACH CHRISTIANE TRANSMISSION PENSEES

Voici quand même quelques pistes :

  • les trois primaires peuvent suffire pour un sujet de type européen
  • des portraitistes de renom s’interdisent totalement l’usage des terres et des minérales pour un portrait, et je les comprends au vu de leurs résultats…
  • personnellement j’ai une palette plutôt restreinte et je mélange beaucoup. Voici les « bases » à avoir pour un portrait abouti  :
      • ocre jaune ou doré, à défaut sienne très diluée
      • alizarine crimson
      • jaune (prendre un transparent, pas de cadm.)
      • rouge basique transparent ou semi-transparent (jamais de cadmium)
      • bleu (cobalt ou outremer)
      • vert (émeraude ou sapin)

Je n’ai pas oublié les terres ni le gris/noir… car ces couleurs s’obtiennent avantageusement par mélange des primaires ou des complémentaires…

> Voici une couleur qui produit en portrait un effet rhédibitoire et qui est à éliminer. Pour ma part elle va direct à la poubelle…  car sa consistance laiteuse n’est pas du tout transparente et fausse complètement les mélanges. Cette couleur contient du blanc, et je n’ai besoin d’aucune analyse pour m’en rendre compte… je le remarque à sa consistance et à l’état de mon eau de rinçage… Il s’agit de Talens appledorn G.623… soyez sympa, offrez à vos portraits le luxe d’être fait avec W&N en couleurs transparentes… Les aquarelles chinoises conviennent aussi très bien…

Ci-dessous par contre, sur papier très rugueux, une base claire pour peau qui s’obtient avec C08.M15.J25.N00 selon la méthode d’approche pointue décrite ici, mais il faut savoir aussi produire des teintes neutres, tout comme s’entraîner à perçevoir les différentes nuances et à les mélanger. La gamme des verts est aussi à réviser car parfois on peut foncer une peau avec.

ALLENBACH CHRISTiIANE BASE PEAU CLAIRE2017 : pour se « simplifier » le travail on peut n’utiliser qu’une combinaison de jaune quinacridone plus rose permanent plus outremer. Il faut résister à la tentation d’éclaircir au blanc mais diluer.

Les derniers essais sur base de primaires comportent les pourcentages suivants : C08.M15.J25.N00 et très curieusement j’ai obtenu la même teinte que le godet ci-dessus mais sans cet aspect laiteux. Youpie.

L’autre dernier essai-concluant fut un mélange d’orange-lazure, jaune et violet. Hé-oui, tous les chemins mènent à Rome…

°

CHRISTIANE ALLENBACH RETOUR ACCUEIL facebook sous ALLENBACH CHRISTIANE WATERCOLOR